La rentrée du périscolaire

L’Accueil de Loisirs Municipal de Thuret fonctionne sur le temps périscolaire, pendant les périodes scolaires, les matins, midis et soirs ainsi que les mercredis après-midi.

Les petites vacances et vacances d’été (extrascolaire), l’Accueil de Loisirs est intercommunal.

Mode de garde pour les familles, l’accueil de loisirs est un lieu de loisirs qui permet à l’enfant d’avoir des instants récréatifs propres à ses besoins d’avant et d’après l’école, respectant le mieux possible ses rythmes.

Les tarifs dépendent du quotient familial. Et pour la pause méridienne dont le repas, de la participation financière de la commune de résidence.

Les inscriptions se font par le portail Familles.

Pour toute question, notamment d’inscription, de création de fiche enfant sur le portail, sur le fonctionnement… contacter la directrice, Pauline BIGOURIE au 06 75 88 23 56 ou par mail alshdethuret@orange.fr .

  Matin Pause méridienne T.A.P. Après-midi / Soir
Lundi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 15h30 à 16h30 16h30 à 18h30
Mardi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 * 16h30 à 18h30
Mercredi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20   11h30 à 18h30
Jeudi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 15h30 à 16h30 16h30 à 18h30
Vendredi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 15h30 à 16h30 16h30 à 18h30

Contacts de l’accueil de loisirs de Thuret :

Sur place / ou par téléphone au 06 75 88 23 56

ou par mail alshdethuret@orange.fr

Toutes les informations sont sur le portail Familles et par PanneauPocket, l’outil gratuit de communication rapide de la commune.

Un règlement régit le fonctionnement de l’accueil de loisirs.

Les conditions sanitaires et les décisions des autorités préfectorales, ARS, Education Nationale et Jeunesse et Sports détermineront les protocoles sanitaires qui seront mis en œuvre.

La synthèse du protocole sanitaire et le cadre sanitaire général en vigueur à la rentrée de septembre pour l’école et le périscolaire.

L’arrêté préfectoral COVID du 1er septembre pour le département qui impose le port du masque dans un certain nombre de lieux dont les abords des établissements scolaires. Les mesures sanitaires précédentes restent en vigueur jusqu’au 1er octobre minimum.

Bonne rentrée à tous

Information urgente aux parents d’élèves de l’école

Deux agents d’animation et de restauration sont cas contact depuis mercredi 12 mai.

Leur absence, définie par le dispositif de suivi « contact tracing » de l’Assurance Maladie sera au minimum de 15 jours.

Si ces personnes qui vont être testées rapidement s’avèrent positives au covid, d’autres agents de la collectivité seront alors déclarés cas contact et devront s’isoler.

En attendant ces informations que nous n’aurons que lundi prochain, nous demandons aux parents des élèves de l’école Marcel Balny qui fréquentent l’accueil de loisirs périscolaire, dans toute la mesure du possible, de récupérer leurs enfants ce lundi 17 mai à 15h30. Les TAP se déroulant avec un nombre restreint d’animatrices.

La restauration de ce lundi 17 mai se déroulera normalement.

Pour mardi et les jours suivants, sans savoir pour le moment ni le nombre exact d’agents absents, ni les possibilités de leur remplacement, nous vous demandons dans toute la mesure du possible, en priorité de bien vouloir récupérer votre enfant à 15h30 les lundis, jeudis et vendredis et si possible pour la pause de midi.

Nous donnerons plus d’information sur l’organisation des services périscolaires au fur et à mesure que nous aurons plus de certitudes sur les personnels absents et sur les possibilités de remplacement.

Le portail familles, le site Internet de la commune, PanneauPocket et l’affichage devant l’école seront les sources de ces informations.

Merci de votre compréhension.

Le maire, Pierre LYAN

Inscriptions scolaires

L’école primaire publique Marcel Balny accueille les enfants domiciliés dans la commune de Thuret et dans la commune de Sardon dès 3 ans. Source : Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports

Les inscriptions scolaires se font dorénavant en deux temps

  • pré inscription en mairie de Thuret, par mail ou en présentiel. Un certificat d’inscription est alors délivré par le maire.
  • admission à l’école au vu du certificat d’inscription.

Vous êtes domiciliés à Thuret ou à Sardon et vous désirez inscrire votre enfant à l’école Marcel Balny, contactez la mairie de Thuret (en présentiel ou par mail) avec, conformément au décret n°2020-811 du 29 juin 2020 :

  • un document justifiant l’identité de votre enfant (par ex. livret de famille)
  • un document justifiant de vos identités (personnes responsables de l’enfant) (par ex. carte d’identité)
  • un document justifiant de votre domicile

La mairie de Thuret vous remettra un certificat d’inscription que vous fournirez à la directrice de l’école de Thuret qui procédera alors à l’admission de votre enfant.

Les inscriptions des enfants domiciliés dans une autre commune relève d’une inscription dérogatoire. L’accord du maire de la commune de résidence est la première des conditions qui ne peut être que dans ces deux situations :

  • la commune n’a pas d’école. C’est une dérogation. Après accord réciproque des maires comprenant la prise en charge des frais de scolarité, l’inscription en mairie de Thuret peut être faite.
  • la commune a une école qui n’accueille les enfants qu’à partir de la grande section. Après accord réciproque des maires comprenant la prise en charge des frais de scolarité, et la signature d’une convention tripartite entre les maires et la famille, l’inscription en mairie de Thuret peut être faite uniquement pour les années de petite et moyenne section avec poursuite de la scolarité dans l’école de la commune de résidence de la famille.

La mairie de Thuret vous remettra alors un certificat d’inscription que vous fournirez au directeur de l’école de Thuret qui procédera alors à l’admission de votre enfant.

L’obligation scolaire est régie par les Articles L131-1 à L131-12 du Code de l’Education.

Depuis la rentrée scolaire 2019, l’instruction est obligatoire dès l’âge de 3 ans.

Ce sont les responsables légaux de l’enfant qui doivent effectuer la démarche.

Si la famille souhaite que l’enfant soit scolarisé, il sera inscrit en école maternelle. Si l’établissement choisi est un jardin d’enfants, la famille le déclare au maire et au directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen).

Si la famille se charge elle-même de l’instruction, elle le déclare au maire et au directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen). La déclaration sera à renouveler chaque année.

En cas de changement de domicile, l’inscription doit être effectuée dans les 8 jours à la mairie du nouveau domicile.

En cas de changement de choix d’instruction, la déclaration doit être effectuée dans les 8 jours à la mairie du nouveau domicile et au directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen).

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1898 et Code de l’Education

Forum national en ligne « activons les sciences en classe » 27 mars 2021

À vos agendas !
Le samedi 27 mars de 9h30 à 13h, la Fondation La main à la pâte organise en ligne le forum national « Activons les sciences en classe ! ».  
Se tenant pour la première fois, ce forum se veut être un lieu d’échanges, de partage et de valorisation des professeurs et formateurs de terrain et plus largement de tous ceux qui se reconnaissent dans les principes d’une éducation aux sciences innovante, attrayante, contemporaine, invitant tous les élèves à découvrir et comprendre le monde qui les entoure.

Au programme : Une table ronde sur le thème « Pourquoi enseigner les sciences aujourd’hui ? ».
Organisée en partenariat avec The Conversation et diffusée en direct sur YouTube, elle aura pour invités Claudie Haigneré (Académie des technologies), Sylvain Connac (Université Paul Valéry de Montpellier), Etienne Ghys (Académie des sciences), Etienne Klein (CEA), Jérôme Rosinski (Professeur des écoles) Elle sera suivie par des ateliers et des mini-conférences en ligne.
L’objectif ? Mettre en lumière des approches pédagogiques encourageant la créativité, la collaboration et l’esprit critique des élèves.

Plus d’informations sur www.activons-les-sciences.fr

Inscrivez-vous

Organisé par la fondation La main à la pâte (académie des sciences) et ses partenaires

Les parents sont les bienvenus !

Le site de La main à la pâte : https://www.fondation-lamap.org/

Une enfant de l’école positive à la Covid – Les directives pour que l’école continue

Les faits

Une maman a informé la directrice de l’école hier mercredi un peu avant la fin des cours de la positivité au covid de sa fille, élève en PS.
L’Inspectrice de l’Education Nationale a été informée ce matin par la directrice. Conformément au protocole sanitaire elle a informé la cellule covid, qui a envoyé le message ci-dessous (médecin conseil).
La maman de cette élève a informé la directrice que la CPAM lui avait indiqué que les autres élèves et les enseignants n’étaient pas cas contact, car la petite a eu ses premiers symptômes lundi soir, et a été testée mardi et n’était pas en classe lundi.
Son frère, élève de CE2, est cas contact. Il est placé en isolement du 25/01 au 10/02.

Le médecin conseil auprès de l’Inspecteur d’Académie nous communique :

« Il n’y a pas de contacts à risque pour les autres élèves (moins de 11 ans) et pour les personnels, si le port du masque et les gestes barrière ont été bien respectés, pas de listage à faire. A noter que les modalités de tracing n’ayant pas changé et l’ARS considérant que les moins de 11 ans sont moins contaminés et moins contaminants, il n’y a pas lieu de considérer les enfants ayant mangé avec le cas + comme contacts à risque.

Néanmoins, nous faisons remonter à la CPAM cette information pour s’assurer que la situation est bien prise en compte par eux.

Il faudrait vérifier qu’aucun personnel n’a retiré son masque lors d’un contact avec cet élève (contact sans masque à moins d’un mètre, pendant plus de 15 minutes et dans un espace confiné).

Si cela était le cas, il faudrait les considérer comme contact à risque et les noter dans le tableau ci-joint.

L’élève testé + doit être en éviction pour 7 jours et ne pourra revenir en classe qu’à l’issue de ces 7 jours et en l’absence de symptômes, et si symptômes au-delà des 7 jours, 48h après la disparition des symptômes.

Si des frères et sœurs sont à l’école : ils sont aussi mis en isolement à domicile (cluster familial) pour 7 jours et voir si test à réaliser selon l’âge des enfants. »

Ce qu’il convient de faire

  • L’école fonctionne normalement, en redoublant de précaution (masque, gestes barrières, hygiène des mains, non-brassage des élèves…). Le nettoyage continue avec rigueur. La restauration scolaire et le périscolaire aussi.
  • Pour les parents
    • bien faire respecter l’ensemble des gestes barrières à vos enfants, ainsi qu’à vous même devant l’école ou dans l’école.
    • surveiller attentivement tout symptôme chez votre enfant, avant qu’il ne parte à l’école, pouvant faire penser à la covid, notamment la température.
    • déclarer très vite tout symptôme, et bien sûr, tout cas covid à l’école et au périscolaire pour permettre de prendre toutes les précautions possibles.
    • respecter les consignes médicales et de la CPAM.
  • Pour tous les personnels
    • respecter strictement TOUS les gestes barrière
    • communiquer toute information permettant de mieux prévenir la circulation du virus.

Malgré tout, continuons !

Quelques recommandations pour une rentrée scolaire réussie sous confinement n°2

Les services périscolaires, le transport scolaire, la restauration fonctionneront normalement aux heures habituelles.

L’organisation générale tout au long de la journée de l’enfant repose sur la présence de tous les adultes, enseignants, ATSEM et agent maternel, animatrices, personnel d’entretien, personnel de restauration et bien évidemment leur engagement.

  • L’hygiène des locaux, portes, poignées, toilettes, tables, sols est assurée par des personnels compétents qui utilisent des produits aux normes covid-19. Certains nettoyages comme les poignées de portes, les robinets des toilettes ou de classe… sont nettoyés plusieurs fois par jour.
  • Leur aération est la plus fréquente possible (au minimum toutes les deux heures). Les locaux sont grandement ouverts pendant les récréations… en l’absence des élèves.
  • De l’entrée dans l’enceinte de l’école à sa sortie, chaque enfant est dans son groupe classe (du périscolaire à la cantine, en passant par la récréation…). Les groupes-classes ne se mélangent pas, ce qui permet de mieux contrôler et probablement restreindre toute éventuelle infection covid.
  • La restauration en deux services depuis pratiquement le début de l’année scolaire continuera ainsi, chaque classe étant toujours séparée des autres.
  • L’hygiène des mains est un principe essentiel, répété pour chaque changement de lieu (du périscolaire en classe, de la récréation en classe ou à la cantine, des toilettes à tout autre lieu, de la classe au périscolaire…). C’est un enjeu fort.
  • Les enfants ont à disposition des mouchoirs papier et du papier essuie-mains qui sont mis en sacs poubelle et évacués régulièrement.
  • Les adultes, tous les adultes, portent en permanence un masque barrière aux normes.
  • Les enfants de plus de six ans doivent porter un masque « grand public » dans les espaces clos comme en extérieur. Ce masque 4 h est fourni par les parents. Quelques masques enfants peuvent être mis à disposition des enfants qui en manqueraient.
  • Les entrées et sorties seront gérées en tentant de les étaler : pas « d’attroupement » devant les portails. Le flux des élèves sera organisé par les enseignants et les animatrices. Merci de respecter strictement les consignes qui vous seront données.

Le dernier protocole de l’éducation nationale est respecté au mieux, dans la limite de ce que permettent les locaux. https://www.education.gouv.fr/rentree-novembre-2020-modalites-pratiques-305467.

FAQ Covid : https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-les-reponses-vos-questions-306136

Les attestations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/ressources-a-partager

Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042475143

L’information, la communication

Les parents sont informés en continu (des éléments peuvent changer selon l’actualité covid, les consignes, les circonstances) :

  • des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ;
  • de leur rôle dans le respect des gestes barrière (explications à leur enfant, fourniture de mouchoirs en papier jetables, de masques, utilisation des poubelles, etc.) ;
  • de la surveillance d’éventuels symptômes avant-coureurs (température, perte d’odorat…) chez leur enfant avant qu’il ne parte à l’école (la température doit être inférieure à 38°C) ; et de la nécessité d’en informer dans les meilleurs délais les enseignants ou les animatrices ;
  • de la nécessité de déclarer la survenue d’un cas confirmé au sein du foyer en précisant si c’est l’élève qui est concerné ;
  • des moyens mis en œuvre en cas d’apparition de symptômes chez un élève ou un personnel ;
  • de la procédure lors de la survenue d’un cas, qu’il concerne son enfant ou un autre élève ;
  • des numéros de téléphone utiles pour obtenir des renseignements et les coordonnées des personnels de santé, médecins et infirmiers, travaillant auprès de l’établissement ;
  • des points et horaires d’accueil et de sortie des élèves ;
  • des horaires à respecter pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie ;
  • de l’organisation de la restauration scolaire et du périscolaire.

L’équipe enseignante comme l’équipe périscolaire et de restauration se communiquent en continu toute information susceptible d’influer sur le fonctionnement général et la sécurité des enfants comme des adultes.

Soyons tous les plus respectueux possible des gestes barrière et des consignes données pour qu’école, périscolaire et restauration puissent fonctionner sereinement et dans la durée.

Les mesures Vigipirate sont renforcées suite à l’attentat survenu à Nice le 29 octobre dernier : il est donc demandé aux familles de ne pas stationner devant les entrées de l’école, de déposer au plus vite vos enfants et de partir. L’accès aux locaux scolaires et périscolaires sera interdit.

Les consignes Vigipirate sur le site du ministère de l’éducation nationale : https://www.education.gouv.fr/consignes-de-securite-applicables-dans-les-etablissements-relevant-du-ministere-de-l-education-9950

L’application d’alerte sur smartphone est active. Téléchargez PanneauPocket, choisissez Thuret, assurez-vous dans vos paramètres que les notifications de cette application sont actives. Cette application sera le moyen le plus rapide pour passer de l’information urgente à tous.

Merci à tous

La rentrée scolaire de lundi 2 novembre aux horaires habituels

L’information provient du compte Twitter officiel de l’AFP. Rien sur le site du ministère de l’éducation nationale. Aucune information aux mairies.

Sur le site officiel du ministère de l’éducation nationale : https://www.education.gouv.fr/covid19-ouverture-des-ecoles-modalites-pratiques-et-protocole-sanitaire-305467

Donc rentrée aux heures habituelles

  • à partir de 7h30 pour le périscolaire
  • à partir de 8h20 pour l’école

Respectez les gestes barrière

Respectez les consignes qui seront données par les animatrices et les enseignantes

Et prenez soin de vous

Un nouvel outil de communication instantanée et d’alerte sur smartphone : PanneauPocket

Le conseil municipal a décidé de doter la commune d’un outil d’alerte et d’information simple et instantané sur smartphone : PanneauPocket.

Après avoir téléchargé gratuitement l’application sur votre smartphone, choisissez Thuret en cliquant sur le cœur. Et c’est tout. A chaque alerte, à chaque nouvelle information, vous recevrez immédiatement sur votre téléphone une notification explicite (le titre). A vous de l’ouvrir pour la lire. Où que vous soyez, quand vous le souhaitez, les alertes de la commune sont toujours dans votre poche.

PanneauPocket a été développé en lien étroit avec l’association des maires ruraux de France à laquelle la commune adhère. Coût annuel de l’application pour la commune : 130 €.

Aucune donnée personnelle ne vous est demandée; aucune collecte insidieuse ou cachée. Les statistiques du logiciel ne sont que le nombre de téléchargements de l’application et de l’activation Thuret, et le nombre de consultations par panneau et par jour.

Pour télécharger l’application

La rentrée scolaire de lundi 2 novembre sera-t-elle décalée à 10h00 ???

Annoncée par plusieurs grands médias, la rentrée des vacances de la Toussaint, lundi 2 novembre, semble devoir être décalée à 10h00 dans tous les établissements scolaires, où un hommage sera rendu à Samuel Paty, le professeur assassiné, sous réserve que les décisions qui vont être prises aujourd’hui pour lutter contre la covid ne bouleversent pas la donne et que cette info largement relayée devienne officielle.

A ce jour, ni les enseignants, ni la mairie n’ont d’information officielle sur cette rentrée qui serait programmée à 10h. Rien sur le site du ministère de l’Education Nationale, ni sur celui de l’Inspection Académique.

Des questions demeurent sans réponses à ce jour

  • Qui informe les parents de cette rentrée décalée ?
  • Comment font les parents qui travaillent et qui posent leurs enfants au périscolaire à 7h30 ? Et ceux qui accompagnent leurs enfant pour 8h30 sans moyen de garde au-delà ? Et qui s’occupe des enfants du transport scolaire de Chassenet et de Sardon qui ne sera évidemment pas décalé ?
  • Qui s’occupe des élèves entre 8h20 et 10h00 ? Pas les enseignants puisque ce temps doit leur permettre de préparer collégialement l’hommage à Samuel Paty, et se préparer aux questions que les enfants poseront sur ce crime horrible. Qui alors ? Les animatrices ? Seulement deux sont présentes de 7h30 à 8h20. Et leur temps de travail s’arrête à 8h20 pour reprendre dans ou en fin de matinée. Elles auraient à garder jusqu’à 140 élèves durant 1h40, en gérant les entrées échelonnées ? Des parents que l’école ou la mairie solliciterait ?
  • Comment assurer la séparation des groupes classes comme c’est le cas depuis quasi la rentrée pour mieux cibler l’action en cas de contagion, quand tous les élèves seront dans la cour de récréation ?
  • A qui revient la responsabilité de ce temps ? Aux enseignants et au-delà à l’éducation nationale puisque dans le temps scolaire ? ou à la mairie, sans qu’une quelconque convention soit préalablement signée entre le ministère et les maires ?

Mais il est bien possible que cette intention ministérielle soit bousculée par les annonces de notre président de la République, ce soir.

Attendons avant de tenter de nous organiser au mieux…

Vous pouvez télécharger sur votre smartphone l’application PanneauPocket et vous abonner à Thuret pour recevoir instantanément toute alerte et information urgente.

La main à la pâte (Académie des Sciences et Education Nationale) propose « CQFD », un site pour développer la curiosité, la réflexion et l’esprit critique

Aujourd’hui, l’esprit critique est plus que jamais au centre de l’intérêt public, particulièrement dans le monde de l’éducation. Il existe un large consensus autour du besoin de développer cette aptitude chez les enfants et les adolescents. Mais qu’entend-on par « esprit critique » ?

Ce site de la main à la pâte s’adresse aux parents, aux grands-parents, aux enseignants, aux animateurs… qui désirent ajouter des « gouttes d’esprit critique » dans les activités qu’ils mettent en place, pour découvrir, comprendre, faire fonctionner, apprendre.

Chaque jour, comprendre le monde qui nous entoure, découvrir, apprendre, connaitre, confronter ce que l’on comprend à d’autres compréhension, c’est repousser la peur, les croyances toutes faites, l’intolérance, le mépris voire la haine de l’autre. Ces petites gouttes d’esprit critique distillées par les scientifiques de la main à la pâte sont autant de gouttes de savoir qui font de belles rivières.

A vos tubes à essais ! Remplissez vos pipettes de ces petites gouttes précieuses…

« Si nous savons comprendre avant de condamner, nous serons sur la voie de l’humanisation des relations humaines. » Edgar MORIN

Arrêté préfectoral visant à lutter contre la COVID-19

M. le préfet, Philippe CHOPIN, tient à nous informer des nouvelles mesures de lutte contre la Covid19 prises pour le département, effective à compter de lundi prochain 28 septembre 2020 et pour une durée de 15 jours renouvelable. Ces mesures font suite à l’allocution du ministre de la Santé et aux indicateurs sanitaires du département qui demeurent au dessus des seuils d’alerte.

Pour mémoire, le département a été classé en zone de circulation active du virus le 12 septembre dernier, et relève du premier seuil d’alerte depuis la mise en place de la nouvelle nomenclature. De manière plus préoccupante, le virus circule activement chez les personnes de plus de 65 ans pour lesquelles le risque de contracter une forme grave de la Covid-19 est caractérisé. En résulte une augmentation significative des hospitalisations, notamment en réanimation.

En conséquence, et en se fondant sur l’analyse de l’Agence Régionale de Santé, M. le Préfet du Puy-de-Dôme a pris un arrêté applicable sur l’ensemble du département qui prévoit :

  • la limitation à 30 personnes les rassemblements à caractère privé, festifs, familiaux, amicaux dans tous les établissements recevant du public, notamment les salles des fêtes, les salles polyvalentes et les chapiteaux, tentes et structures ;
  • l’interdiction des rassemblements de type raves party et tecknival ;
  • l’obligation du port du masque aux abords des gares et des arrêts de transport en commun ;
  • l’obligation de respecter les mesures barrières (port du masque, distanciation physique et gel hydroalcoolique) à l’occasion des visites effectuées dans les établissements hébergeant des personnes dépendantes.

M. le Préfet du Puy-de-Dôme souhaite nous adresser l’arrêté en question, que vous trouverez ci-dessous.

Ces mesures valent à cet instant et pourraient être aggravées si les circonstances sanitaires le commandaient.

Ecole, périscolaire, restauration scolaire prennent en compte les consignes covid qui évoluent

Information aux parents d’élèves de l’école publique Marcel Balny

Ecole, périscolaire, restauration scolaire, transports scolaires respectent l’évolution des protocoles sanitaires que le préfet de région peut durcir (ou assouplir !) selon l’évolution de l’épidémie. Certaines communes proches comportent depuis quelques jours l’obligation du port du masque dans l’espace public à proximité des écoles, accueils de loisirs, crèches. Respectons les gestes barrière, y compris devant l’école !

LA LIMITATION DU BRASSAGE DES ÉLÈVES EST EN PLACE

Le protocole sanitaire des écoles stipule que la limitation du  brassage entre groupes d’élèves n’est pas obligatoire, mais nous recommande d’organiser le déroulement de la journée des élèves pour limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et croisements importants entre groupes.

Pourtant, dans ce contexte de progression du virus, les équipes ayant en charge les élèves de l’école de Thuret sur les temps scolaire et périscolaire, ont réorganisé de manière encore plus cadrée les différents temps de la journée où les regroupements et croisements entre groupes ont lieu (accueil entre 8h20 et 8h30 puis entre 13h20 et 13h30, récréations, cantine, TAP, sortie des élèves).

L’accueil de tous les élèves (sauf ceux de Mme Ressot, qui sera postée au portail du haut à 8h20 et 13h20) se fait dans les classes.

Les récréations se font en deux temps :

  • les élèves du CE1 au CM2 sortent en premier, et se répartissent, sans mélanger les classes, sur 3 zones de la cour (zone foot, zone basket, zone ballon prisonnier, avec un roulement des élèves sur les zones au cours de la semaine afin de leur permettre de varier leurs jeux de récréation)
  • les élèves de CP et maternelle sortent après la rentrée en classe des plus grands.

À la cantine, les élèves restent  toujours par groupes-classe, sur deux services (d’abord les maternelles et CP, puis les élèves du CE1 au CM2).

L’organisation des TAP a été revue : les élèves ne peuvent plus librement participer à l’atelier de leur choix pour la période en cours, mais restent aussi par groupe classe.

CONCERNANT LES SYMPTÔMES à prendre en considération pour une suspicion de COVID, et donc qui nécessiteraient que votre enfant ne vienne pas à l’école :

  • infection respiratoire aiguë avec fièvre (38 ou +) ou sensation de fièvre
  • fatigue inexpliquée
  • douleurs musculaires
  • maux de tête inhabituels
  • diminution ou perte du goût ou de l’odorat
  • diarrhée

Si votre enfant à l’un ou plusieurs de ces symptômes, (il est parfois difficile de trier entre affections saisonnières et suspicion de covid ! Un avis médical devient vite indispensable) merci de le garder à la maison, et de nous  signaler son absence par mail 0630968K@ac-clermont.fr . Il ne pourra revenir à l’école que lorsque l’école sera informée (toujours par mail) de l’avis médical favorable à son retour en classe. Si votre médecin ne vous le fournit pas par écrit, merci de nous signaler simplement la pathologie qu’il a diagnostiquée.

Il est indispensable de se communiquer les informations simplement, sereinement, en continu et en toute franchise. Bref de dire les faits aux personnes responsables et de se faire réciproquement confiance.

Les personnes (élèves, enseignants, animatrices, agents techniques…) cas contact (c’est à dire qui ont été de manière prolongée et non protégée en contact avec une personne positive ou suspectée sérieusement d’être positive), après avis médical, restent à la maison en attendant les résultats de leur propre test ou du retour négatif du test de la personne. Cela permet de préserver au mieux la continuité de toutes les activités.

MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION

Les équipes enseignantes, périscolaires et municipales