Informations sur le coronavirus 2019-nCoV

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a publié une note relative à l’épidémie d’atteintes respiratoires liés au nouveau coronavirus dénommé 2019-nCoV , ainsi qu’une fiche « conseils au voyageurs » à toutes fins utiles.

Les connaissances sur ce virus et la situation épidémiologique sont très évolutives. 

Vous trouverez sur le site internet de l’ARS ( https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/cas-de-pneumonies-associees-un-nouveau-coronavirus-2019-ncov-wuhan-en-chine-1 ) les messages d’informations vous permettant d’une part de suivre la situation, d’autre part d’avoir réponse à vos principales questions relatives à la conduite à tenir notamment vis-à-vis de l’accueil de résidents chinois, au retour de résidents français ayant fait un séjour en Chine ou aux précautions à prendre en cas de voyage en Chine programmé (cf la foire aux questions sur le site du gouvernement mais également sur le site du ministère de la santé).

Sur le site du Ministère des solidarités et de la santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

Sur le même site, le point de situation journalier : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/article/coronavirus-points-de-situation

Démarchage : prudence !

La gendarmerie d’Ennezat nous signale ce jour la présence dans nos communes du secteur d’une personne qui tente de vendre des boîtes de chocolat, en ciblant le domicile de personnes âgées ou seules.

Cette personne insistante revend des boîtes de chocolat pour son propre compte (pas une association caritative ou une ONG).

Cette personne n’a aucune habilitation de quiconque (association, état, mairie, institutions officielles)*.

La gendarmerie travaille à l’identifier.

Conseils de prudence, notamment pour les personnes âgées ou fragiles, et les personnes seules

  • N’ouvrir à des étrangers démarcheurs que si vous n’êtes pas seul(e).
    • Sinon demander de repasser en fixant jour et heure où quelqu’un de votre entourage sera avec vous.
  • Ne jamais inviter le démarcheur à pénétrer dans la maison, le laisser dehors.
  • Lui demander sa pièce d’identité ou sa carte professionnelle
  • En cas de doute sur la réalité professionnelle de la personne, bien sûr lui interdire d’entrer et refuser de discuter.
    • Et si possible relever sa tenue vestimentaire, des détails sur la personne, son véhicule (marque, couleur, immatriculation), sa direction de départ et le noter.
  • Et dans ce cas, ne jamais hésiter à appeler immédiatement la gendarmerie d’Ennezat au 04 73 63 80 05 ou le 17
    • puis la mairie 04 73 97 91 58 (laisser un message si personne ne prend votre appel).
  • Informer votre famille et vos relations (voisins, amis…)
  • Et ne pas prendre peur. La gendarmerie fait un travail continu de proximité qui porte ses fruits. C’est parce que nous sommes tous capables de donner des informations qui nous préoccupent que les enquêteurs peuvent déterminer le niveau de gêne ou de dangerosité, et agir efficacement.

* La mairie ne délivre jamais d’habilitation de démarchage ! Si une entreprise informe la mairie (c’est très rare) de la présence de ses commerciaux sur notre commune c’est simplement à titre d’information et pour se faire connaître (la mairie pourrait avoir besoin d’elle !). Elle n’obtiendra jamais une autorisation ni orale ni écrite de la mairie. Et si son commercial dit qu’il a l’accord de la mairie (ou du maire ou d’un adjoint), c’est faux ! Redoublez de prudence ! Réglementairement, une entreprise n’est pas tenue d’informer la mairie de la présence de ses démarcheurs. Mais le faire peut révéler une pratique professionnelle plus transparente.

Bacs jaunes : une collecte demain vendredi 13 à Thuret

Le SBA nous propose de collecter les bacs jaunes demain vendredi 13 décembre en remplacement de jeudi 12 qui n’a pu être fait.

Merci de sortir – ou ressortir – vos bacs jaunes dès ce jeudi soir pour permettre leur collecte demain vendredi.

Affichage en mairie, école et commerces

La collecte des bacs jaunes perturbée

Le SBA nous informe ce jeudi matin que la collecte bacs jaunes de Thuret ne pourra probablement pas être effectuée.

« En raison d’un mouvement de grève national, le Syndicat du Bois de l’Aumône est aujourd’hui confronté à des difficultés pour assurer la collecte sur la commune de Thuret.

En effet, des agents ne s’étant pas présentés à leur poste, et en l’absence de moyens suffisants pour assurer leur remplacement, nous sommes dans l’impossibilité de respecter le planning de travail établi. Après une répartition optimale des effectifs présents, nous ne pouvons vous assurer la collecte de vos bacs à couvercle jaune prévue ce jour.

Nous vous prions de nous excuser pour cet incident indépendant de notre volonté et vous assurons que le service reprendra normalement à compter du jeudi 26 Décembre 2019. »

Prochaine collecte des bacs jaunes prévue le jeudi 26 décembre.

Merci de rentrer vos bacs en fin de journée ou demain vendredi, même non collectés, pour ne pas les laisser 15 jours sur la voie publique.

La chorale « Collection de timbres » fête ses 20 ans

Samedi 30 novembre à 20h00

Halle aux blés d’Aigueperse

Entré libre

Avec la participation de « Chantelle chante »

La chorale Collection de timbres serait très heureuse de vous retrouver à son concert d’anniversaire.

Report du feu d’artifice qui n’a pu être tiré le 13 juillet

Le conseil municipal du 22 juillet dernier, après avoir pris connaissance des pénalités financières contractuelles, envisage de reprogrammer le feu en 2019, soit lors d’une manifestation d’envergure dans la commune, mais laquelle ?, soit de préférence le 31 décembre.

Si ce feu n’est pas tiré avant fin 2019, la commune supportera 50% de son coût (soit 785 €) sans prestation aucune. La société Pyragric, comme toutes les sociétés concernées, a vu bon nombre de feux « fête nationale » annulés à cause de la sécheresse et des risques élevés d’incendie. Impossible de négocier un report simple au 13 juillet 2020. Aucune négociation financière possible. C’est le contrat qui s’applique strictement.

Cela pose indéniablement la question de la programmation d’un feu les années prochaines pour la fête nationale. Chaleur et sécheresse deviennent la règle et rendent quasi impossible un tir en Limagne dans des conditions de sécurité optimales. Dans ces conditions, est-il raisonnable de prendre le risque de devoir payer la moitié du coût (la moitié de 1500 €) sans prestation aucune ? Ou en cas de report dans l’année 356 € de plus ?

Pour cette fois-ci, le conseil municipal, lors de sa cession du 22 juillet, propose de tirer ce feu le 31 décembre.

Il s’agit maintenant de travailler ce report avec tous ceux qui le désirent, dont les associations de la commune, pour qu’il soit agréable et permette à tous d’assister à un moment, particulier, en plein hiver. Enfin, d’après le calendrier. Un prochain conseil municipal en précisera son organisation.

Vous avez des propositions ? Faites le savoir en mairie.

Canicule, sécheresse, pollution. Le climat évoluerait-il ?

La préfecture du Puy-de-Dôme a émis ce mardi 23 juillet un message d’alerte pollution.

La procédure d’information-recommandation concernant la pollution atmosphérique est activée ce jour, le mardi 23 juillet 2019 à partir de 17 heures jusqu’à la diffusion du message de levée d’alerte.

Mardi 23 juillet, les conditions caniculaires se renforcent et restent propices à de fortes teneurs en ozone. Une vigilance jaune est activée sur le Puy de Dôme pour une prévision de dépassement de seuil demain mercredi 24 juillet.

Comme lors de l’épisode fin juin dernier, les masses d’air qui apportent cet air très chaud ont pu traverser des régions désertiques. On observe depuis hier une augmentation des taux de particules dans certains territoires de notre région qui pourrait être dû à cet apport.  Source : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/

Précautions à prendre en cas d’épisode de pollution à l’ozone (O3) :
– évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum ; 
– évitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues.

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.
Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.