Logement individuel HLM T5 disponible cet été

A louer logement duplex T5 HLM à Thuret

Loyer : 545,52 €

Charges : 124 €

Dépôt de garantie : 545,52 €

Surface : 96 m² (séjour 29 m², cuisine 12 m², chambre 1 11 m², chambre 2 12 m², chambre 3 13 m², dégagement 11 m², rangement 1 m², salle de bains 5 m², WC 2 m²)

Chauffage central au gaz

Libre en juillet ou août 2020

S’adresser en mairie au 04 73 97 91 58 ou par mail mairiedethuret@wanadoo.fr

Démarchage : prudence !

La gendarmerie d’Ennezat nous signale ce jour la présence dans nos communes du secteur d’une personne qui tente de vendre des boîtes de chocolat, en ciblant le domicile de personnes âgées ou seules.

Cette personne insistante revend des boîtes de chocolat pour son propre compte (pas une association caritative ou une ONG).

Cette personne n’a aucune habilitation de quiconque (association, état, mairie, institutions officielles)*.

La gendarmerie travaille à l’identifier.

Conseils de prudence, notamment pour les personnes âgées ou fragiles, et les personnes seules

  • N’ouvrir à des étrangers démarcheurs que si vous n’êtes pas seul(e).
    • Sinon demander de repasser en fixant jour et heure où quelqu’un de votre entourage sera avec vous.
  • Ne jamais inviter le démarcheur à pénétrer dans la maison, le laisser dehors.
  • Lui demander sa pièce d’identité ou sa carte professionnelle
  • En cas de doute sur la réalité professionnelle de la personne, bien sûr lui interdire d’entrer et refuser de discuter.
    • Et si possible relever sa tenue vestimentaire, des détails sur la personne, son véhicule (marque, couleur, immatriculation), sa direction de départ et le noter.
  • Et dans ce cas, ne jamais hésiter à appeler immédiatement la gendarmerie d’Ennezat au 04 73 63 80 05 ou le 17
    • puis la mairie 04 73 97 91 58 (laisser un message si personne ne prend votre appel).
  • Informer votre famille et vos relations (voisins, amis…)
  • Et ne pas prendre peur. La gendarmerie fait un travail continu de proximité qui porte ses fruits. C’est parce que nous sommes tous capables de donner des informations qui nous préoccupent que les enquêteurs peuvent déterminer le niveau de gêne ou de dangerosité, et agir efficacement.

* La mairie ne délivre jamais d’habilitation de démarchage ! Si une entreprise informe la mairie (c’est très rare) de la présence de ses commerciaux sur notre commune c’est simplement à titre d’information et pour se faire connaître (la mairie pourrait avoir besoin d’elle !). Elle n’obtiendra jamais une autorisation ni orale ni écrite de la mairie. Et si son commercial dit qu’il a l’accord de la mairie (ou du maire ou d’un adjoint), c’est faux ! Redoublez de prudence ! Réglementairement, une entreprise n’est pas tenue d’informer la mairie de la présence de ses démarcheurs. Mais le faire peut révéler une pratique professionnelle plus transparente.

Municipales 2020 : les dates clés

Municipales 2020
Municipales 2020. © GP Photography – stock.adobe.com

Janvier 2020 : publication et affichage dans les mairies du nombre de conseillers municipaux et de conseillers communautaires à élire dans la commune

31 janvier (au plus tard) : publication de l’arrêté relatif aux dates et lieux de dépôt des candidatures

7 février : date limite d’inscription sur les listes électorales

27 février à 18 heures : clôture de la période de dépôt des candidatures

2 mars à 0 heure : ouverture de la campagne électorale officielle

12 mars à 18 heures : date limite de notification au maire par les mandataires des listes de leurs assesseurs, délégués et suppléants dans les bureaux de vote

14 mars à 0 heure : début de l’interdiction de diffusion de tracts et de tout message ayant le caractère de propagande électorale

14 mars à minuit : clôture de la campagne électorale

15 mars : premier tour de scrutin

16 mars à 0 heure : ouverture de la campagne électorale pour le second tour

16 mars : début de la période de dépôt de candidature pour le second tour

17 mars à 18 heures : clôture de la période de dépôt des candidatures

20 mars à 18 heures : clôture du délai de dépôt des réclamations contre les opérations électorales du premier tour

21 mars à 0 heure : début de l’interdiction de diffusion de tracts et de tout message ayant le caractère de propagande électorale

21 mars à minuit : clôture de la campagne électorale

22 mars : second tour de scrutin

27 mars à 18 heures : clôture du délai de dépôt des réclamations contre les opérations électorales

22 mai à 18 heures : date limite de dépôt du comptes de campagne à la CNCCFP pour les candidats dans les communes de plus de 9000 habitants.

Le code général des collectivités territoriales (article L2121-7) prévoit que le premier conseil municipal se réunit de plein droit au plus tôt le vendredi et au plus tard le dimanche suivant l’élection. Dans les communes où un seul tour est organisé, le conseil se réunira au plus tôt le 20 mars et au plus tard le 22 mars. Dans les communes où un second tour est nécessaire, le conseil se réunira au plus tôt le 27 mars et au plus tard le 29 mars. Lors de cette première réunion, le conseil municipal élit le maire et ses adjoints.

Source : le site institutionnel Vie Publique https://www.vie-publique.fr/en-bref/272578-municipales-2020-les-dates-cles#xtor=EPR-696

Petit chat noir disparu. Qui a une information ?

Bonjour, je tente ma chance pour encore un de nos chats disparu.

Nous avons perdu le 24 décembre vers 9h30 , une petite chatte noire, nommée Mya . Elle a seulement 6 mois, très mince poils très courts.

Nous avons mis des affiches dans les boites aux lettres autour de chez nous, ainsi qu’à l’arrêt de bus . Si vous avez des infos je suis preneuse.

Merci d’avance.

Famille PAGNIEZ

Pour toute information, s’adresser directement à la famille au 06 80 20 50 25 ou en mairie 04 73 97 91 58

Mouvement de grève nationale annoncée par l'intersyndicale au complet pour mardi 17 décembre

Les personnels communaux sont actuellement consultés pour que nous puissions informer les parents le plus tôt possible de l’organisation qui pourra être mise en place, ou non, dans les limites des possibilités et du respect de la réglementation, assurant sécurité et sérénité aux enfants.

Je remercie l’ensemble des agents d’accepter de se prononcer quelques jours avant la journée de grève. Ils ne sont pourtant pas obligés de le faire, la loi leur permettant de décider d’être en grève jusqu’à leur prise de poste lorsqu’un préavis de grève a été déposé par un ou plusieurs syndicats au moins cinq jours avant, pour la Fonction Publique. Pas de préavis pour le privé.

Les enseignants, conformément à la loi qui leur stipule une obligation de prévenance de 48 heures, annonceront s’ils sont ou non en grève, avant ce délai.

Merci à vous les parents d’anticiper au mieux cette journée qui peut s’avérer compliquée.

Dès que nous saurons ce qu’il est possible de faire, nous l’annoncerons par un flyer dans les cahiers de liaison de chaque élève, par affichage devant l’école et sur le site de la commune.

Toutes les informations seront disponibles en mairie, au centre de loisirs et à l’école.

Accord donné par Madame la Préfète à un point de prélèvement d'eau souterraine destiné à l'alimentation d'un réseau d'irrigation privé

La commune n’a été informée qu’aujourd’hui jeudi 28 novembre 2019 par courrier de cette démarche sur son territoire.

Personnellement, cet accord préfectoral m’interpelle dans un contexte où l’eau devient un bien de plus en plus précieux, qui nécessite d’être protégé (l’analyse des cours d’eau en Limagne et des nappes est inquiétante), qui tend à se raréfier (la nappe cette année est très fortement descendue). Les restrictions deviennent maintenant courantes. Chacun, agriculteur compris, collectivité comprise, est tenu de respecter ces restrictions et interdictions.

Est-ce le moment de forer en profondeur, puisque, dit l’étude, la nappe plus proche de la surface tend à ne plus être stable et utilisable ?

Quelles conséquences sur l’environnement du pompage dans une nappe profonde datée de l’oligocène (entre 23 et 33 millions d’années) à la Charrat, dans la partie nord du marais des Javouls entre Thuret et Surat ? L’étude dit qu’elle manque de connaissances sur cette nappe profonde, contrairement au milieu superficiel bien documenté. Comment peut-elle sérieusement envisager qu’un pompage important à 50 mètres de profondeur n’aura jamais aucune incidence ?

Le maïs produit ou tout autre production végétale profitera-t-il d’une communication « produit grâce à de l’eau, propre, de 30 millions d’années » ?

J’ai bien conscience du problème de l’eau des agriculteurs. Cette année 2019 le montre cruellement. Mais n’est-il pas temps de réfléchir à cette logique du toujours plus d’eau pour plus de récoltes alors qu’il existe d’autres process culturaux ne nécessitant pas autant d’eau pour un résultat satisfaisant et économiquement rentable ? N’est-il pas plus que temps de nous mettre à réfléchir collectivement sur ce que nous faisons, pourquoi, et comment ?

Comment se fait-il qu’aucune collectivité n’est sollicitée dans l’instruction de ce dossier et le découvre après accord ?

Pierre LYAN, maire de THURET

La mairie recrute un adjoint technique polyvalent à plein temps

OFFRE D’EMPLOI

Pour remplacer notre agent technique qui a obtenu sa mutation, la mairie de Thuret recrute un agent technique polyvalent à temps plein pour un début d’emploi si possible début janvier 2020.

Candidature à adresser à la Mairie de Thuret avant vendredi 6 décembre :

Profil/fiche de poste – agent technique polyvalent

  • Missions et activités techniques
    • Entretien et mise en valeur des espaces verts, des espaces naturels, des ruelles et rues, des places, du cimetière, du petit patrimoine… en zéro phyto depuis le 01/01/2016
    • Fleurissement, embellissement dans la dynamique des villes et villages fleuris / ma commune au naturel (la commune a signé la charte d’entretien des espaces publics niveau 3 ; elle est labellisée « Terre saine » depuis fin 2018)
    • Entretien général de la commune
    • Entretien de la voirie communale
    • Conduite, suivi et entretien des matériels et engins
    • Réalisation de petits travaux, maintenance de premier niveau des bâtiments et suivi (réparations, améliorations, flux, chauffage…)
    • Gestion des réservations des salles municipales et du matériel loué
    • Relations aux usagers
    • Relations aux élus
    • Co-organisation et cogestion de l’activité de l’équipe technique
    • Application des règles de sécurité et de santé au travail
    • Application des règles de sécurité des usagers
  • Conditions d’exercice
    • Travail en petite équipe, et parfois seul
    • Activités soumises à saisonnalité, avec des pics d’activité liés aux conditions climatiques ou aux évènements locaux, prenant en compte les urgences
    • Utilisation de matériels roulants, d’engins techniques
    • Port de vêtements professionnels adaptés
    • Déplacements permanents sur les sites d’intervention dans l’espace communal
    • Disponibilité
    • Horaires éventuellement décalés avec amplitude variable en fonction de conditions particulières (météo, obligations de service, sécurité des biens et des personnes…)
  • Petite équipe technique de 2 à 3 personnes en cogestion
    • Une réunion hebdomadaire de l’équipe technique et des élus concernés détermine les axes de travail et les priorités, construit les projets dans les grands axes déterminés par le conseil municipal, fait le point des matériels, des relations avec les prestataires et des partenariats…
    • L’équipe choisit son organisation la plus efficiente, planifie son travail, organise le suivi de ses missions, se fixe des objectifs réalistes et avec les élus quelques indicateurs de réussite. Pour se faire elle peut fixer de manière régulière une réunion interne de travail.
    • Elle rend compte en réunion de l’avancée de son travail et des points qui posent problème.
    • Elle respecte les règles de sécurité au travail, est attentive au port de la tenue de travail adaptée et des EPI
    • Les évaluations professionnelles des agents de l’équipe sont réalisées par le maire ou l’adjoint concerné
    • L’équipe est attentive aux formations nécessaires ou qui peuvent outiller ses membres. Elle est en capacité de demander des formations et de travailler à la mise en place d’un plan de formation.
  • Autonomie et responsabilités, compétences recherchées
    • Connaissance des instances, circuits et processus de décision
    • Capacité d’écoute, d’observation, d’attention, d’initiative (propreté, sécurité, embellissement…)
    • Capacité d’organisation, de planification, de mise en œuvre, de suivi des tâches récurrentes comme des interventions à caractère urgent
      • Maîtrise de quelques méthodes et outils de travail par projets ou par objectifs
      • Maîtrise d’outils de pilotage opérationnel des activités et de la maintenance des bâtiments et des engins (cartes, plannings, fiches et carnets de suivi…)
    • Connaissance des principales règlementations hygiène – sécurité et de la coordination SPS
    • Autonomie importante et rigueur dans l’exercice quotidien de son travail
    • Capacité à communiquer avec simplicité, régularité, constance
    • Capacité à rendre compte
    • Motivation, dynamisme
    • Sens des responsabilités et du service public
    • Respect des obligations de discrétion et de confidentialité
    • Participation aux formations
    • Maîtrise correcte du français et des logiciels de bureautique de base (traitement de texte, tableur, messagerie)
  • Relations fonctionnelles
    • Rattachement hiérarchique et fonctionnel au maire et aux adjoints en charge de domaines particuliers qui définissent, orientent et contrôlent les activités
    • Et le cas échéant, pour les actions urgentes qui concernent notamment la sécurité des biens et des personnes, les partenariats avec les institutions ou les prestataires, la communication institutionnelle, les tâches régaliennes (état civil, élections, urbanisme…), … au responsable du secrétariat de mairie
    • Rattachement fonctionnel, pour la partie administrative et financière, la gestion de carrière, les services aux agents (CNAS, MNT…)… au secrétariat de mairie
    • Contacts fréquents et réguliers avec les élus
    • Relations avec l’ensemble des agents de la commune et de l’intercommunalité (notamment ALSH) et le secrétariat de mairie
    • Contacts directs et permanents avec la population (administrés, associations…)
    • Relations avec d’autres administrations (Conseil Départemental, communes et communauté de communes, services de l’état (DREAL, DDPP…, syndicats intercommunaux…) et avec des prestataires externes (fournisseurs, artisans, entreprises, concessionnaires de réseaux…)
  • Moyens techniques
    • Véhicules divers
    • Tracteur, remorque, outils
    • Matériels et engins de coupe, de fauchage, de broyage, de terrassement et outillages divers…
    • La commune étant en zéro phyto depuis le 1er janvier 2016, pas d’utilisation de désherbants, de produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques mais recherche créative de techniques, process, outils, rythmes, plantes… adaptés aux différents lieux
  • Cadre statutaire
    • Agent technique polyvalent catégorie C, filière technique
  • Permis B ; permis poids lourd ou CACES conduite de tracteur agricole obligatoire dans le poste, autres CACES selon les besoins du service (formations certifiantes possibles)
  • PSC1 obligatoire dans le poste
  • Pompier serait un réel plus…

Emploi statutaire : recrutement en qualité de stagiaire
ou par mutation

Date limite de candidature vendredi 06 décembre 2019

Date d’embauche envisagée 1er janvier 2020