La commune évolue au gré des saisons

 

 

Sous la tonnelle

L’église Saint Martin

La montée empierrée le long de la mairie

Massif de vivaces et bulbes presque sans entretien ni eau

L’étang des Aurancheix, un très joli lieu de promenade, de casse-croûte en famille, de pêche (contacter l’association de pêche)

S’asseoir à l’ombre de la vieille vigne

Les bancs sous la tonnelle sont accessibles à tout handicap. Place de parking réservée devant le portail, cheminement béton balayé… Tout le jardin dispose de WiFi gratuit offert par la commune et le Conseil Départemental (WiFi63). Il suffit de se connecter, de donner ses mail, nom et prénom pour être aussitôt connecté. Une fois inscrit, quelles que soient les bornes WiFi 63 dans le département du Puy de Dôme vous êtes aussitôt reconnu et connecté.

Les vivaces sont toujours privilégiées, en cherchant celles qui résistent le mieux à la sécheresse, celles qui sont les plus agréables, celles qui sentent bon, celles qui ont de belles fleurs, celles qui structurent les massifs, celles qui attirent les abeilles, celles qui ne fleurissent pas comme toutes les autres, au même moment, celles qui nous plaisent aussi… Merci à toutes les personnes qui organisent et font vivre le concours des villes et villages fleuris respectueux de l’environnement qui nous accompagnent, nous motivent, nous aident. Tout comme nos fournisseurs de plants (Bardy Flore) et nos techniciens qui mettent en oeuvre tous nos projets. La commune continue de proposer des sachets de graines « pied de mur » composés d’un grand nombre de vivaces et de quelques annuelles. Les demander en mairie. Merci à vous de contribuer à rendre notre commune de plus en plus agréable.

L’église reste éclairée une heure après l’extinction de l’éclairage public. Elle resplendit chaque nuit entre 23 h et minuit.

Vous pouvez pique-niquer, venir jouer à des jeux de société, lire, discuter… Le jardin de la mairie est libre d’accès. Et profiter de la bibliothèque lorsqu’elle est ouverte (tous les matins et aux heures de permanence de la mairie en libre accès et avec les bibliothécaires les mercredis de 9h à 12h, les jeudis de 15h30 à 17h30 et les samedis de 10h à 12h.

L’aire de jeux pour les enfants est disponible sous la responsabilité de leurs parents

Terre saine : le label environnement des collectivités locales

Ce mercredi 21 mars, la commune de Thuret a reçu (sans malheureusement y être) le label national « Terre saine » du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE).

Nous avions obtenu il y a quelques semaines le niveau 3 de la charte d’entretien des espaces publics qui valide l’absence totale d’utilisation de produits chimiques dans les espaces publics de la commune et l’adaptation du choix des plantes et fleurs, des pratiques culturales, une formation des agents et des élus, une communication sur ces nouvelles pratiques plus respectueuses des hommes et de l’environnement une incitation à faire de même… dans la dynamique des villes et villages fleuris.

https://www.ecophyto-pro.fr/n/presentation/n:267

https://www.ecophyto-pro.fr/terre_saine/recherche/n:311 (bientôt à jour)

La charte d’entretien des espaces publics

http://www.entretien-espaces-publics.fr/spip.php?page=article_france&id_article=1

http://www.entretien-espaces-publics.fr/spip.php?page=article_france&id_article=2

 

L’association des parents de l’école prosera une matinée plants (légumes et fleurs), sur commande, début mai.

Vous y trouverez aussi des informations sur comment ne plus utiliser de produits phytosanitaires, des techniques culturales, des indications pour semer aux pieds des murs, pour fleurir devant chez vous…

La commune de Thuret est labellisée « Charte d’entretien des espaces publics » niveau 3 (maximum)

En cohérence avec le concours des villes et villages fleuris, depuis janvier 2016, les agents techniques n’utilisent plus aucun produit chimique. La commune est en « zéro phyto ».

Elus et techniciens, mais aussi vous tous, les habitants qui prenez votre part à ce beau projet d’entretien et d’embellissement de notre commune, nous testons de nouvelles manières d’entretenir les espaces publics, les places, les trottoirs, les bacs à fleurs, les massifs, le square, le cimetière, l’école, les fontaines, le lavoir… L’imagination, la créativité et aussi l’observation, la curiosité de comprendre – par exemple comment un pied de mur peut se comporter sans désherbant au fil des saisons et ce qu’il est intéressant de faire pour qu’il reste agréable – sont essentiels pour recréer des espaces publics fonctionnels, agréables, sains, et qui ne demandent ni beaucoup d’eau, ni énormément de travail, et aucun produit. Il ne s’agit pas de manier la pioche toute l’année !!!

 

Le travail des agents et de nous tous a été reconnu par le jury des villes et villages fleuris qui nous a fait le plaisir de nous donner un prix départemental qu’il nous faudra bonifier en 2018 pour aller vers une première fleur dans quelques années (2 ans ? 3 ?) et qui nous a conduit à signer cette charte d’entretien des espaces publics au niveau 3, le maximum, reconnaissant l’absence totale de produits chimiques dans les espaces publics.

L’obtention de ce 3ème niveau nous a permis de postuler au label national « Terre saine » du ministère de l’environnement.

La suite ?

Poursuivre l’embellissement de la commune, penser vivaces de préférences au tout annuelles, adapter, comme dans le cimetière, les espèces et les lieux, tester de nouvelles techniques (parfois en faire ressurgir d’anciennes comme le paillage par du BRF par exemple), chercher les belles plantes, les belles fleurs qui s’adapteront bien et s’installeront durablement, partager avec d’autres communes nos expériences, nos réussites et nos échecs, communiquer avec vous sur ce qui marche, sur des façons de faire…

Maintenant, nous savons que c’est possible, que ce n’est pas plus coûteux pour la commune, que les résultats peuvent être magnifiques, que sans produit, c’est beaucoup plus sain pour tout le monde, à commencer par les enfants, et qu’il reste encore beaucoup à faire !

Et tout cela avec vous !

Des graines « pied de murs » sont toujours à votre disposition. Des conseils peuvent vous être donnés par l’équipe technique ou les élus en charge de ce travail au long cours.

N’hésitez pas !

Embellissons-nous !

Communes-Ceremonie-Bellenaves-2018

Ceremonie-labellisation-Bellenaves-mars2018

Concours départemental du fleurissement et du cadre de vie. Thuret, prix départemental !

Mercredi 13 décembre à La Roche Blanche, avait lieu la cérémonie de remise des prix du concours départemental du fleurissement et du cadre de vie (anciennement nommé concours des villes et villages fleuris).

Nous sommes ravis d’obtenir pour la première fois le prix départemental.

En route avec vous tous pour le 1er prix départemental, porte d’entrée vers le concours régional et la première fleur.

Un beau challenge pour les années à venir !

 

Merci à Cédric, maître d’oeuvre de ce travail, à ses collègues agents techniques, à Marina, à tous les élus et habitants qui se sont impliqués, à nos fournisseurs que sont Nicolas et Emilie (Bardy Flore), aux autres fournisseurs (Echo Vert…), aux pourvoyeurs d’idées, à tous ceux qui nous ont encouragés dans cette démarche, qui nous ont proposé de l’aide, des idées, des méthodes, aux contestataires du zéro photo qui nous obligent à être encore plus inventifs, plus précis, plus attentifs, à tous ceux qui de près ou de loin accompagnent la démarche, la gère…

Notre commune évolue; le département reconnait par ce prix cette évolution.

Et ce prix nous oblige !

Il nous faut maintenant continuer, être plus cohérents ensemble, travailler avec le Conseil Départemental la sécurité et l’embellissement du centre bourg (autour de l’école, des commerces, de la mairie, de la salle des fêtes, de l’église) et de la traverse où beaucoup trop de véhicules roulent bien trop vite.

Il reste beaucoup à faire…

Le projet que nous allons vous soumettre en fin d’hiver prend en compte ces éléments de sécurité pour tous, enfants, jeunes, anciens, piétons, vélos, poussettes… d’embellissement, de cheminements doux, sécures et le plus agréable possible, dans un contexte de zéro phyto.

La mairie recrute un agent de maîtrise territorial polyvalent

Pour remplacer notre agent de maîtrise muté à Clermont Auvergne Métropole et qui prend la responsabilité d’une équipe d’une quinzaine de personnes, la mairie de Thuret recrute un agent de maîtrise polyvalent pour une prise de poste dès novembre si possible.

  • Missions et activités techniques
    • Entretien et mise en valeur des espaces verts, des espaces naturels, des ruelles et rues, des places, du cimetière, du petit patrimoine… en zéro phyto
    • Fleurissement, embellissement dans la dynamique des villes et villages fleuris
    • Entretien général de la commune
    • Entretien de la voirie communale
    • Conduite, suivi et entretien des matériels et engins
    • Réalisation de petits travaux, maintenance de premier niveau des bâtiments et suivi (réparations, améliorations, flux, chauffage…)
    • Gestion des réservations des salles municipales et du matériel loué
    • Relations aux usagers
    • Relations aux élus
    • Organisation et gestion de l’activité de l’équipe technique
    • Application des règles de sécurité et de santé au travail
    • Application des règles de sécurité des usagers
  • Conditions d’exercice
    • Travail en petite équipe, et parfois seul
    • Activités soumises à saisonnalité, avec des pics d’activité liés aux conditions climatiques ou aux évènements locaux, prenant en compte les urgences
    • Utilisation de matériels roulants, d’engins techniques
    • Port de vêtements professionnels adaptés
    • Déplacements permanents sur les sites d’intervention dans l’espace communal
    • Disponibilité
    • Horaires éventuellement décalés avec amplitude variable en fonction de conditions particulières (météo, obligations de service, sécurité des biens et des personnes…)
  • Supérieur hiérarchique d’une petite équipe technique de 2 à 3 personnes
    • Assurer l’organisation, la planification, le suivi et le contrôle des tâches confiées aux agents de l’équipe
    • Contrôler les règles de sécurité au travail, le port de la tenue du travail et des EPI
    • Réaliser les évaluations professionnelles des agents de l’équipe
    • Participer à la mise en place du plan de formation
  • Autonomie et responsabilités, compétences recherchées
    • Connaissance des instances, circuits et processus de décision
    • Capacité d’écoute, d’observation, d’attention, d’initiative (propreté, sécurité, embellissement…)
    • Capacité d’organisation, de planification, de mise en œuvre, de suivi des tâches récurrentes comme des interventions à caractère urgent
      • Maîtrise de quelques méthodes et outils du management par projets et objectifs
      • Maîtrise d’outils de pilotage opérationnel des activités et de la maintenance des bâtiments et des engins (cartes, plannings, fiches et carnets de suivi…)
    • Connaissance des principales règlementations hygiène – sécurité et de la coordination SPS
    • Autonomie importante et rigueur dans l’exercice quotidien de son travail
    • Capacité à communiquer avec simplicité, régularité, constance
    • Capacité à rendre compte
    • Motivation, dynamisme
    • Sens des responsabilités et du service public
    • Respect des obligations de discrétion et de confidentialité
    • Participation aux formations
    • Maîtrise correcte du français et des logiciels de bureautique de base (traitement de texte, tableur, messagerie)
  • Relations fonctionnelles
    • Rattachement hiérarchique et fonctionnel au maire et aux adjoints en charge de domaines particuliers qui définissent, orientent et contrôlent les activités
    • Et le cas échéant, pour les actions urgentes qui concernent notamment la sécurité des biens et des personnes, les partenariats avec les institutions ou les prestataires, la communication institutionnelle, les tâches régaliennes (état civil, élections, urbanisme…), … au responsable du secrétariat de mairie
    • Rattachement fonctionnel, pour la partie administrative et financière, la gestion de carrière, les services aux agents (CNAS, MNT…)… au secrétariat de mairie
    • Contacts fréquents et réguliers avec les élus
    • Relations avec l’ensemble des agents de la commune et de l’intercommunalité (notamment ALSH) et le secrétariat de mairie
    • Contacts directs et permanents avec la population (administrés, associations…)
    • Relations avec d’autres administrations (Conseil Départemental, communes et communauté de communes, services de l’état (DREAL, DDPP…, syndicats intercommunaux…) et avec des prestataires externes (fournisseurs, artisans, entreprises, concessionnaires de réseaux…)
  • Moyens techniques
    • Véhicules divers
    • Tracteur, remorque, outils
    • Matériels et engins de coupe, de fauchage, de broyage, de terrassement et outillages divers…
    • La commune étant en zéro phyto depuis 2016, pas d’utilisation de désherbants, de produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques mais recherche créative de techniques, process, outils, rythmes, plantes… adaptés aux différents lieux
  • Cadre statutaire
    • Agent de maîtrise territorial catégorie C, filière technique
  • Permis B ; permis poids lourd ou CACES conduite de tracteur agricole obligatoire dans le poste, autres CACES selon les besoins du service
  • PSC1 obligatoire dans le poste
  • Pompier serait un réel plus…

Emploi statutaire : recrutement en qualité de stagiaire ou par mutation

Date limite de candidature vendredi 6 octobre 2017 à midi

Date d’embauche envisagée 1er novembre 2017

 

Pour candidater, envoyez CV et lettre de motivation par mail mairiedethuret@wanadoo.fr ou par courrier à Mairie, 1 place de l’église – 63260 THURET, dernier délai vendredi 6 octobre à midi.

 

Sécheresse : nouvelles mesures de restriction d’eau pour le Puy-de-Dôme du 25 août au 30 septembre 2017

Extrait de l’arrêté préfectoral 17 01688 du 25 août 2017

consulter l’arrêté préfectoral

Ainsi sur l’ensemble du département, les usages de l’eau suivants sont interdits, sauf si l’eau provient de réserves constituées préalablement (réserves de substitution, citernes d’eau de pluie) :

  • arrosage des aires de jeu, des terrains de sports et des greens de golfs de 10h à 18 h,
  • arrosage des jeunes plants ligneux (plantation de moins d’un an) et des massifs de fleurs de 10h à 18 h
  • arrosage des jardins potagers de particuliers de 10h à 18 h,
  • arrosage des autres espaces verts et jardins ornementaux
  • remplissage des piscines individuelles, hors première mise en eau des bassins en construction,
  • lavage des véhicules, hors des installations spécialisées équipées de recyclage d’eau, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou une obligation technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité
  • arrosage des voies publiques, hors situation d’urgence justifiée notamment par un souci de salubrité publique,
  • manœuvre des bouches/bornes incendie sauf exercices de sécurité indispensables
  • fontaines et jets d’eau alimentés par le réseau d’eau potable sans recyclage
  • nettoyage de bâtiments, hangars, locaux de stockage (en dehors de la nécessité de salubrité publique et pour raisons sanitaires)

Sur le site de la préfecture : http://www.puy-de-dome.gouv.fr/secheresse-nouvelles-mesures-de-restriction-d-eau-a6371.html

L’ambroisie, une plante envahissante dont le pollen est extrêmement allergisant

L’ambroisie est actuellement présente sur le territoire communal.

Il faut la détruire impérativement : son pollen provoque de graves allergies.


La commune s’engage dans cette lutte pour contenir l’ambroisie à un niveau acceptable et en tout cas pour empêcher sa prolifération.

Pour cela, les agents techniques ont besoin de l’aide de tous :

  • pour signaler les emplacements où la plante se développe, notamment dans les espaces publics, les délaissés, les bords de chemins, de routes, les fossés…
  • pour arracher directement la plante, notamment pour les particuliers
  • pour limiter sa pousse dès le stade plantule en surveillant les zones à risques…
  • pour vous apporter des conseils de culture limitant les risques d’installation de l’ambroisie

N’hésitez pas à nous signaler la plante, et à demander en mairie comment agir au mieux…


Qui doit le faire ? Attention, le propriétaire est responsable de la non éradication de la plante sur sa propriété !

  • le propriétaire du terrain (et si le terrain est à la commune, la commune)
  • le propriétaire agricole ou l’exploitant agricole

Quand / comment ?

  • très vite, le plus vite possible car les petites fleurs de l’ambroisie sont au bord de l’éclosion et vont lâcher leur pollen d’ici quelques jours (fin juillet début août).
  • il faut l’arracher ou la couper sous le collet, pas simplement sous la terminaison florale, pour en limiter au maximum la prolifération


Comment la reconnaître?

Ambroisie sur la commune de Thuret en bord de champ, chemin de Château-Gaillard en arrivant vers Chassenet

 

 

 

 

 

Tests de semis divers et fleurissement

Après le semis de deux allées du cimetière avec des graines de plantes qui pourraient s’installer, s’étaler sans envahir ni se ressemer, ne nécessitant qu’une ou deux coupes (les années pluvieuses), que nous validerons ou non en fin d’année, nous essayons une autre façon de procéder au square Madeleine de Chazelles.

 

Là il s’agit de concurrencer les herbes indésirables dans ce square (pissenlits… que nos techniciens continueront à supprimer) tout en permettant aux plantes adaptées de s’installer.

Normalement, ce duvet vert présent actuellement devrait se densifier sans pousser en hauteur, puis sécher dès les premières chaleurs, ne trouvant pas dans le stabilisé suffisamment d’humidité pour survivre. Puis à l’automne un nouveau cycle…

Sans gêner la circulation des poussettes ou des personnes en chariot, sans gêner les boulistes qui apprécient ce lieu… A voir !

Ce test reste un test qu’il faudra valider ou non !

Merci de nous donner votre avis, au fil des mois.

Avec vos regards, vos avis, nous déciderons de poursuivre, d’essayer d’autres variétés de plantes, ou de revenir à un stabilisé « propre » par coupage des plantules par une lame (la grande binette à roue) ou par pulvérisation de vinaigre par exemple.

De toute manière, il n’y aura plus de produit désherbant chimique sur cet espace public, comme l’exige la loi depuis le 1er janvier 2017.

A nous tous de concilier nos exigences et nos possibilités techniques et financières !

 

 

 

Des graines de fleurs à semer en pied de mur sont toujours disponibles en mairie. Vous pouvez semer ces graines devant chez vous, et entretenir cette partie au fil des saisons pour que ces fleurs (une vingtaine d’espèces dont de nombreuses vivaces) fleurissent les prochaines années.

Ces sachets de graines sont offertes par la mairie. Venez les demander !

et participez ainsi à l’embellissement de la commune qui est inscrite pour la quatrième fois au concours des villes et villages fleuris.

Merci !

Encore toute une série d’arbustes volés place Madeleine de Chazelles

Nos techniciens travaillent quotidiennement à embellir, fleurir, entretenir et tenir propre notre commune, avec les élus et toutes les personnes qui s’engagent volontairement dans cette démarche d’embellissement.

Et de nouveau, pour la quatrième ou cinquième fois, des personnes arrachent une douzaine d’arbustes plantés il y a quelques semaines.

Mais pour faire quoi ?

Replanter chez eux ???

Mais comment font-ils ces gens pour les regarder pousser sans penser qu’ils ont volé la collectivité, volé les contribuables, les habitants de la commune ?

Comment font-ils pour se regarder dans la glace ?

Comment font-ils pour jouer avec leurs enfants autour de ces arbres volés ???

 

Nous sommes outrés de ces faits commis par ces personnes méprisables.

Encore une fois, nous déposerons plainte auprès de la gendarmerie pour ce délit.

 

Pour ces voleurs, sachez que vous avez arraché 1 hydrangea quercifolia, 1 pittisporum, 2 euonymus alotus, 3 physocarpus opuliolius et 4 bruyères.

 

Pierre LYAN

Maire, et tous les élus et techniciens