Marche nordique pour les plus de 60 ans cet automne à Thuret

Le CLIC Riom Limagne Combrailles et la mairie proposent aux seniors un nouvel atelier en extérieur sur les chemins des alentours avec départ en mairie :

La marche nordique

avec bâtons fournis

Cette activité, encadrée par un professionnel, adaptée aux personnes présentes, mobilise quasi la totalité des chaines musculaires.

Gratuit

S’inscrire dès maintenant et obligatoirement au CLIC au 04 73 33 17 64

Six séances les lundis matins de 9h30 à 10h30 du 26 septembre au 14 novembre

Programme de balades nature organisée par le CLIC pour les plus de 60 ans

Le CLIC Riom Limagne Combrailles et ses partenaires vous proposent un nouveau programme de balades-nature pour l’année 2022. Celles-ci sont toujours encadrées et commentées par Murielle, Didier et Kévin, Educateurs à l’Environnement. Réparties sur l’ensemble du territoire, vous trouverez en pièce jointe, les dates, lieux précis et informations parcours, avec trois niveaux de difficulté différents.

Toutes les personnes de plus de 60 ans intéressées, peuvent s’inscrire auprès du CLIC au 04 73 33 17 64 / la participation est gratuite, cette action est financée par la Conférence Départementale des Financeurs.

Espérant vous accueillir nombreux, nous restons à votre disposition, très cordialement,Anne GARRY
Responsable Coordonnatrice et Pilote local MAIA
Association Réseau Seniors
CLIC Riom Limagne Combrailles
MAIA Riom Limagne Combrailles
Ligne directe : 04 73 97 00 73 ; 06 27 96 40 88 – STANDARD : 04 73 33 17 64
www.clic-riom.fr
Rejoignez-nous sur notre Facebook

L’association des Petits Écureuils de Thuret (APE) organise une commande de plants dont les bénéfices aideront au financement des projets de l’école

Bonjour à tous !

L’APE de Thuret vous présente cette année encore une commande de plants pour votre jardin. Tomates, légumes, aromatiques, géraniums ou autres fleurs d’ornement, laissez vous tenter par un large choix de plantes de qualité.

Les bénéfices de cette vente aideront au financement des projets de l’école publique Marcel Balny.

Nouveauté : commandez en ligne en cliquant sur ce lien : https://bit.ly/35wHwTK

Passez votre commande, transmettez-nous votre règlement par chèque dans la boîte aux lettres de l’APE (10 rue des Dômes), et venez récupérer vos plants le samedi 30 avril au matin. Bien sûr, le bon de commande papier est toujours le bienvenu.

Bon surf, bonne commande, et plein de plaisir au jardin !

Le bureau

Association des Petits Écureuils de Thuret (APE)

Image

Balades nature gratuites – Programme 2021 proposé par le CLIC pour les plus de 60 ans

Fin juin/début juillet, sont prévues 5 nouvelles balades-nature à SERVANT, QUEUILLE, ST-OURS-LES-ROCHES, CHAPDES-BEAUFORT, CONDAT-EN-COMBRAILLES (programme complet des balades nature de l’année en pièce jointe).

N’hésitez pas à vous inscrire auprès du CLIC au 04 73 33 17 64.

Défi Jardiniers – Zéro déchet

Les inscriptions à l’action Organicité ‘Défi Jardiniers – Zéro déchet’ sont toujours ouvertes pour les particuliers souhaitant bénéficier de formations à l’amélioration de leurs pratiques de jardinage.

A l’heure actuelle, il reste 7 places disponibles pour les administrés du territoire de Plaine Limagne.

L’objectif est le suivant : proposer 3 demi-journées de formation à 12 jardiniers amateurs afin de les accompagner dans la réduction des déchets au jardin.

Cette action entièrement gratuite est financée par le Valtom et la Communauté de communes Plaine Limagne.

Elle s’inscrit directement dans les objectifs du Plan Climat Air Énergie porté par la CC Plaine Limagne et permet d’associer les habitants à cette démarche tout en leur permettant de bénéficier d’une animation innovante et fédératrice.

Inscription jusqu’au 23 mai.

Pour plus de renseignement vous pouvez contacter Lucie GOURBAULT de la Fredon, animatrice de l’action, au 07 68 91 53 68 ou lucie.gourbault@fredon-aura.fr

Merci de votre participation à cette action,

Bien cordialement,

Olivia CATUS
Cheffe de projet Transition écologique – Communauté de communes Plaine Limagne
04 73 97 03 57

Ce poste est financé par les fonds européens Leader, dans le cadre du programme porté par le GAL Pays de Vichy Auvergne.

Plus d’informations : http://thuret.info/?p=512741

Donnez votre avis sur l’eau (Sdage Loire-Bretagne)

Consultation du public sur la gestion de l’eau et des risques d’inondation

Préfet de la Région Centre-Val de Loire et Comité de Bassin Loire-Bretagne

Du 1er mars au 1er septembre nous sommes consultés (tous les habitants, les collectivités…) sur :

  1. le projet de schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) du bassin Loire-Bretagne 2022-2027 dont nous dépendons et son programme de mesures
  2. le projet de plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) du bassin Loire-Bretagne 2022-2027

Pour donner son avis, consulter le site : https://sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr/home/consultation-eau/donnez-son-avis—questionnaire.html

La proposition de stratégie : https://sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr/home/consultation-eau/notre-proposition-de-strategie-pour-leau.html

Les propositions, explications et questionnaire : https://sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr/files/live/mounts/midas/Sdage-et-Sage/Donnez%20votre%20avis%20sur%20le

Le questionnaire en ligne : https://sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr/home/consultation-eau/donnez-son-avis—questionnaire.html

Le site du Sdage-Sage-Loire-Bretagne : https://sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr/home.html

Tous les documents papiers sont consultables en mairie.

Le Point Numérique est à votre disposition pour consulter tous les documents en ligne et apporter directement votre réponse.

Etat des lieux 2019 https://sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr/files/live/mounts/midas/Donnees-et-documents/EDL2019-Erratum.pdf

Etat des lieux 2019 – erratum, cartes… :

https://sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr/home/actualite-sdage-et-sage/contenu1/lactualite-du-sdage-et-des-sage/erratum-etat-des-lieux-2019.html

Grand défi Mon jardin zéro déchet

La FREDON Auvergne Rhône Alpes avec la Communauté de communes proposent un défi « Mon jardin zéro déchet ! ».

Pour participer, contactez Lucie GOURBAULT à la FREDON au 07 68 91 53 68 ou par mail lucie.gourbault@fredon-aura.fr avant le 29 mars 2021.

L’association Jardiniers des Pays d’Auvergne peut aussi vous accompagner dans la création et le suivi de votre jardin : http://www.jardinierspaysauvergne.com/ . Contactez-la.

Le brûlage des déchets verts est interdit toute l’année

Sur le site de la préfecture du Puy de Dôme. Article créé le 08/04/2020 http://www.puy-de-dome.gouv.fr/interdiction-de-brulage-des-dechets-verts-et-de-l-a8215.html

L’arrêté préfectoral en vigueur :

L’écobuage par des professionnels est autorisé du 1er octobre au 30 juin, sous conditions précises stipulées dans l’arrêté préfectoral et sauf arrêtés préfectoraux ou municipaux plus restrictifs, notamment en cas de sécheresse, ce qui a été le cas ces trois dernières années. Il nécessite une déclaration préalable (à télécharger ci-dessous) à déposer en mairie.

En cette période de confinement, plusieurs solutions existent pour traiter les déchets verts.

  • dépose des déchets verts en déchetterie (aux heures habituelles en semaine et sur RV le samedi) https://www.sba63.fr/
  • dépose des petits déchets verts (tontes, feuilles mortes, petites branches) au pied de vos arbres, haies et des plantes comme paillage ou compostage.
  • pratique du mulching pour la tonte (laisser l’herbe coupée sur place), cela enrichit le sol.
  • broyage (emprunt d’un broyeur au SBA actuellement impossible, mais le broyeur du voisin…).
  • bientôt, lorsque la commune se sera dotée d’un broyeur adapté, sur RV, dépose par vos soins de vos branches aux endroits indiqués pour broyage par les agents techniques de la commune et utilisation du broyat sur les massifs de la commune.

Il est rappelé que le non-respect de cette mesure d’interdiction constitue une infraction pouvant faire l’objet d’une contravention de 3e classe de 450 euros.

À noter

Cette interdiction permet également de limiter la pollution de l’air. Le brûlage de 50 kg de déchets verts pollue autant que rouler environ 13 000 km avec un véhicule essence ou diesel récent (Source ATMO AuRA– 2016).

Vous pourrez prochainement (d’ici la fin de l’année 2021 – l’information sera donnée à tous) déposer vos branches et branchages (pas de ronces ou autres végétaux) sur un emplacement spécialisé en vue d’un broyage, uniquement sur RV au 06 74 67 43 37 (agent technique de la commune) ou en mairie 04 73 97 91 58.

Les déchetteries sont ouvertes et permettent d’y déposer tous ses déchets verts. https://www.sba63.fr/la-collecte-en-decheterie

Merci de respecter strictement cet arrêté préfectoral que la communauté de brigades de Gendarmerie d’Ennezat dont nous dépendons est chargée de faire respecter.

Et si nos trottoirs fleurissaient…

La commune de Thuret lance une opération pour inciter les habitants à semer des fleurs le long de leurs murs. Les objectifs sont multiples :

  • remplacer les herbes indésirables par des plantes à fleurs qui poussent dans des sols pauvres,
  • trouver une alternative au désherbage,
  • et embellir naturellement les rues de nos villages.

Deux ateliers pratiques sont organisés :

  • le 17 octobre, à 14h, rue Croix des Rameaux à Thuret,
  • le 20 octobre, à 14h, place de l’école à Chassenet

Au programme :

  • démonstration de semis d’un pied de mur
  • distribution gratuite de sachets de graines

Venez aussi en famille

Dans le respect du protocole sanitaire en vigueur

Mesures sanitaires : les protocoles sanitaires travaillés par les filières professionnelles

Le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes propose au téléchargement les protocoles sanitaires travaillés par les filières professionnelles, actualisés au fur et à mesure des annonces.

Les protocoles en attente de validation par décret seront prochainement disponibles sur cette page.

La page sur le site du Conseil Régional : http://pro.auvergnerhonealpes-tourisme.com/article/mesures-sanitaires

Distribution gratuite de compost et de broyat*

Le SBA et la mairie de Thuret organisent une distribution sur rendez-vous uniquement le vendredi 12 juin aux ateliers municipaux, 1 rue de la Croix Blanche, de 10h à 17h.

POUR VOUS INSCRIRE, deux possibilités :

  •  pré-inscription en ligne en remplissant le formulaire. Un animateur vous rappellera pour confirmer votre créneau.
  •  par téléphone au 04 73 64 74 44 de 8h à 12h et de 13h à 16h du lundi au vendredi.

Pourquoi s’inscrire ?

Les mesures sanitaires en vigueur actuellement en France impliquent une limitation du nombre de personnes présentes en même temps dans un lieu public. De plus, il vous sera demandé de vous munir d’un masque et de vos propres outils et contenants.

LA PROMOTION DU COMPOSTAGE EST UNE DES ACTIONS PHARES DU SBA

Aujourd’hui, déjà plus de la moitié des usagers du SBA composte ses déchets organiques. Ce geste simple peut permettre de réduire le volume de sa poubelle verte de 30%, soit environ 50 kg par an, et par habitant… et dans le même temps, il permet d’obtenir un engrais naturel de qualité et gratuit, pour les plantes, potagers, bacs à fleurs…  La nature est ainsi préservée : moins de déchets sont à collecter et à traiter, et les éléments nutritifs puisés par les végétaux pour leur croissance sont restitués à la terre. .. Le cycle naturel est respecté !

https://www.sba63.fr/nos-actualites/distributions-gratuites-de-compost-et-de-broyat?fbclid=IwAR0GJ2g19R6sRoLPSbSKhLoGHlo49jB6nbhL_hZ31DcXzpGaH9mTagp4WdI

* quantités limitées par foyer

Confinement – Jour 11 – Qu’en est-il de l’eau ?

La mairie a reçu aujourd’hui un point analytique sur ce sujet, comme toutes les mairies.

L’OMS s’est prononcée sur ce sujet du COVID-19 et de l’eau, tant pour ce qui concerne les personnels qui gèrent les services de l’eau ou ceux de l’assainissement que pour les usagers ou encore pour l’environnement, en sortie de station d’épuration ou dans les eaux de surface.

Son avis, rendu dans un dossier très complet et très documenté (disponible en mairie et par le lien ci-dessous) :

  • « Il existe deux principales voies de transmission du COVID-19 ; respiratoire et contact. Des gouttelettes sont générées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue. Toute personne proche ou en contact avec une personne qui présente des symptômes respiratoires (par exemple, éternuements, toux, …) risque d’être exposée à des gouttelettes respiratoires potentiellement infectieuses. Les gouttelettes peuvent également atterrir sur les surfaces où le virus pourrait rester viable et donc l’environnement immédiat d’un individu infecté peut constituer un vecteur de transmission (transmission par contact). Le risque d’attraper du COVID-19 via les selles d’une personne infectée semble faible. Il y a certains éléments qui indiquent que le COVID-19 peut entraîner une infection intestinale et être présent dans les fèces. Environ 2 à 10% des cas avec COVID-19 confirmé présentaient une diarrhée et deux des études ont signalé la détection de fragments d’ARN viral COVID-19 dans les matières fécales de patients COVID-19. Cependant, à ce jour, une seule étude portant sur un seul échantillon de selles a détecté le virus COVID-19. À ce jour, aucun cas de transmission fécale-orale de COVID-19 n’a été signalé. »
  • Actuellement, il n’y a aucune preuve dans le monde de la survie du virus COVID-19 dans l’eau potable ou les eaux usées. « Bien que la persistance dans l’eau de boisson soit possible, il n’existe actuellement aucune preuve que les coronavirus soient présents dans les ressources en eau de surface ou souterraines, ou transmis par l’eau de boisson. Le virus COVID-19 est un virus enveloppé, avec une membrane externe fragile. Les virus enveloppés sont en général moins stables dans l’environnement et sont plus sensibles aux oxydants, comme le chlore. Bien qu’il n’existe aucune preuve, à ce jour, de la survie du virus COVID-19 dans l’eau, il sera probablement inactivé beaucoup plus rapidement que les virus entériques humains non enveloppés avec transmission hydrique connue (p. ex. adénovirus, norovirus, rotavirus et hépatite A). Par exemple, une étude a révélé que le coronavirus humain n’a survécu que 2 jours dans l’eau du robinet déchlorée et dans les eaux usées des hôpitaux à 20°C. D’autres études concordent ; notant que le coronavirus humain est détruit à 99,9% en 2 jours à 2 semaines à 23°C et 25°C, respectivement. La chaleur élevée ou un pH bas, la lumière du soleil et des désinfectants courants (par exemple le chlore) facilitent tous la destruction. »
  • « La présence du virus COVID-19 n’a pas été détectée dans les réserves d’eau potable et sur la base de preuves actuelles, le risque pour l’approvisionnement en eau est faible. »
  • Pour les personnels, « afin d’éviter tout risque de contamination de l’eau potable par un porteur du virus, malgré le fait que ce virus ne semble pas garder son activité dans l’eau, une hygiène des mains extrêmement rigoureuse est exigée. »
  • « Les protocoles d’hygiène et de sécurité en cours habituellement doivent être suivis à la lettre, sans modification, car ils prennent en compte depuis longtemps d’autres coronavirus avec efficacité. »
  • L’OMS qui poursuit des travaux de recherche poussés sur ce sujet « sera peut-être amenée à modifier ces protocoles ». Mais pour le moment, ils sont opérants.
  • L’eau, en France, même indemne de toute bactérie ou virus comme par exemple la source de Louchadière, sous le puy du même nom, dans la chaîne des Puys, (nous n’en bénéficions pas), est chlorée, par obligation réglementaire, pour garantir tout le long de son acheminement jusqu’au dernier robinet, une qualité bactérienne et virale parfaite. Organoleptique, pas toujours (odeur de chlore parfois…). Ce traitement chloré garanti l’absence de tout germe.
  • Pour ce qui concerne l’assainissement, l’OMS dit « qu’à ce jour aucun cas de transmission du virus COVID-19 par voie fécale-orale n’a été signalé ». « Il n’y a aucune preuve à ce jour que le virus COVID-19 ait été transmis par les réseaux d’égouts, avec ou sans traitement des eaux usées. »
  • L’OMS recommande des mesures techniques particulières pour les chambres de malades du COVID-19 concernant l’évacuation des eaux usées, notamment des toilettes (clapet anti-retour y compris sur les robinets, pas de risque d’éclaboussures…). Ainsi que des mesures de nettoyage adaptées.
  • Idem pour les « eaux grises », après nettoyage des surfaces potentiellement contaminées par le COVID-19.

Pour information, tous les documents sont sur le site de l’OMS à cette adresse https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/technical-guidance/infection-prevention-and-control

Conclusion

Dans l’état actuel des connaissances du comportement de ce virus, le risque d’une contamination par l’eau du réseau d’eau potable français est extrêmement faible. Mais on le sait tous, le risque zéro n’existe pas. (La chaleur, le chlore ou la javel, le savon, les rayons ultraviolets (rayonnement solaire), entre autres, détruisent ce virus.)

Les entreprises qui gèrent l’eau potable ou / et les stations d’épuration sont extrêmement attentives à rendre le meilleur service possible et savent parfaitement que si le résultat n’est pas bon, leur responsabilité peut être engagée.

Les mairies, dont Thuret, ont été nombreuses à interroger ces entreprises ou les services de l’état pour connaitre précisément ce qui était mis en place pour garantir la qualité de l’eau livrée au robinet.

Il ne s’agit bien sûr pas de faire une confiance aveugle mais plutôt une confiance active.

Nous continuerons à être vigilants sur ce sujet, comme sur d’autres concernant cette pandémie.

Protégeons-nous pour protéger aussi les plus fragiles d’entre nous !