Internet, 5G, fibre… Où en est-on ?

La fibre

Notre commune devrait être raccordable courant 2021. L’entreprise CIRCET vient de poser la première armoire de branchement à Chassenet, rue du Puy de Dôme. Celle de Thuret, rue de la Croix Blanche, devrait être posée dans les semaines qui viennent. Une liaison souterraine sera créée entre ces deux armoires dans les trois mois.

Une liaison par fibre existe depuis bientôt 15 ans entre Riom et Thuret. Elle a été mise en place pour augmenter le nombre de clients (téléphone et internet) connectables, les lignes cuivre étant saturées. Mais ce sera une nouvelle liaison fibre entre Randan et Thuret qui nous connectera enfin, normalement d’ici fin 2021. Elle est en cours de déploiement et connectera aussi les communes entre Randan et Thuret.

Lorsque, d’ici fin 2021, les deux armoires précitées seront reliées à la fibre, Orange, propriétaire du réseau, proposera à chacun d’entre nous une ligne fibre jusqu’au domicile. Selon les conditions d’installation proposées, leur gratuité (c’est ce qui est prévu) ou le coût des travaux supplémentaires, mais aussi l’engagement de passer d’une box classique à une box fibre avec un abonnement mensuel souvent plus élevé, chacun acceptera ou non « d’être fibré ». Attention à bien se renseigner, en cas de refus de prendre la fibre si une demande ultérieure sera prise en compte de la même manière, gratuitement. Tous les opérateurs (Orange, SFR, Free, Bouygues) contacteront chaque propriétaire pour placer leurs box fibre et leurs services. A chacun de faire son choix, garder l’opérateur actuel ou en changer ?

Nous devrions pouvoir bénéficier d’une connexion fibre rapide d’ici 2022…

Le dégroupage

Actuellement, où en est le dégroupage permettant de choisir la concurrence en ADSL et téléphonie filaire cuivre ?

L’opérateur historique, France Telecom devenu Orange, possède les liaisons et les matériels de connexion des répartiteurs (celui de la commune est rue St Limin), les chambres, les lignes, les paires de fils cuivre… Le dégroupage permet la concurrence. Actuellement, les opérateurs concurrents ne proposent en général sur la commune qu’une offre « ADSL sec ». Pour proposer une offre en dégroupage total, les opérateurs concurrents s’appuient sur les demandes de leurs clients. Localement, si leurs clients sont, de leur point de vue, suffisamment nombreux à demander à bénéficier d’un dégroupage total, alors ils installent un multiplexeur (DSLAM) dans le répartiteur Orange (location au bénéfice d’Orange). Leurs clients y sont directement connectés et bénéficient alors de tous leurs services. Même avec de nombreuses demandes que vous pouvez faire, seront-ils réceptifs alors que s’annonce la fibre qui changera complètement les technologies utilisées jusqu’alors ?

La 5G

Il s’agit de la téléphonie sans fil, sans rapport avec la fibre.

Free, qui loue des emplacements sur l’antenne Orange du stade depuis quelques années, va installer dans les prochaines semaines la 5G sur cette antenne. Les abonnés en téléphonie mobile Free pourront alors en bénéficier, s’ils ont eux-même un smartphone compatible 5G.

Aucune information à ce jour de la part d’Orange.

Les autres opérateurs de téléphonie mobile n’ont, à ce jour, pas de paraboles sur cette antenne.

En savoir plus

Enedis fait élaguer sous les lignes Haute Tension

L’entreprise SAUVARIE ENVIRONNEMENT a été chargée par ENEDIS de l’élagage, l’abattage et le débroussaillement (= réduction, pas mise à blanc) sous les lignes HTA (20 000 Volts) de la commune.

Ces travaux se dérouleront sur trois mois, entre le 24 novembre 2020 et le 24 février 2021.

L’entreprise SAUVARIE contacte préalablement chaque propriétaire chez qui des travaux d’élagage sont prévus.

Bon à savoir

ENEDIS est le gestionnaire unique du réseau d’électricité en France.

Le bois coupé appartient toujours au propriétaire. L’entreprise le laisse en général sur place. Il est bon de convenir préalablement avec elle du lieu de stockage sur votre propriété.

Attention, il est interdit de brûler les déchets verts, branchages, branches… Les déchetteries sont ouvertes. En 2021, un service de broyage sera proposé par la commune; vous pourrez déposer vos branchages sur des lieux définis.

Le courant peut momentanément être coupé si des branches touchent la ligne ou si les conditions de sécurité pour les techniciens élagueurs l’imposent.

En général, l’élagage des arbres sous ces lignes haute tension est à la charge d’ENEDIS (gratuit pour le propriétaire – cf. code de l’énergie), mais il y a trois situations pour lesquelles cet entretien est à la charge du propriétaire du terrain au-dessus ou en bordure duquel passe la ligne :

  • L’arbre est planté en propriété privée et déborde sur le domaine public où est située la ligne électrique
  • L’arbre a été planté après la construction de la ligne électrique qui est au-dessus du domaine privé
  • L’arbre est à proximité du câble qui alimente la propriété

Dans ces trois situations, le propriétaire du terrain sur lequel se trouve l’arbre gênant devra réaliser l’élagage lui-même ou faire appel à une entreprise agréée de son choix, le tout à ses frais. À noter que dans les deux cas, le propriétaire a l’obligation de contacter Enedis en amont des travaux via une DT-DITC (Déclaration de projet de Travaux – Déclaration d’Intention de Commencement de travaux) à effectuer gratuitement et en ligne sur le site public : reseaux-et-canalisations.ineris.fr .

Pour information

Pour plus d’informations ou pour tout problème, contactez la mairie.

Délai supplémentaire pour déclarer les dégâts dus à la sécheresse sur vos bâtiments en vue d’une éventuelle demande de classement de la commune en catastrophe naturelle

La mairie de Thuret, comme bien d’autres aux alentours, recense les dégâts dus à la sécheresse sur les bâtiments.

Si manifestement, de nombreux propriétaires sont gravement impactés par ces dégâts, la commune pourra entamer une démarche de demande de classement en catastrophe naturelle, permettant aux propriétaires de se faire plus facilement et rapidement indemniser.

La reconnaissance d’état de catastrophe naturelle permet d’être indemnisé par votre assureur pour des sinistres habituellement exclus de votre contrat. Elle permet aussi d’accélérer le processus d’indemnisation et augmente la durée de première déclaration de sinistre. Elle plafonne le montant de la franchise. Mais elle n’augmente pas le montant de l’indemnisation prévu par votre contrat d’assurance (Ex. : valeur à neuf / valeur de remplacement / plafonds / coefficient de vétusté…).

L’obtention d’un classement en catastrophe naturelle a aussi des conséquences pour la commune et les propriétaires, notamment pour les nouvelles constructions qui devront prendre en compte ces risques. Ces zones de risques (inondation, sécheresse, gonflement ou retrait des argiles, glissement de terrain…) seront intégrées au PLU et pourront interdire toute construction sur des terrains pourtant actuellement constructibles.

Si vous avez récemment constaté des fissures importantes, des dégâts… sur un bâtiment vous appartenant, vous pouvez déposer en mairie d’ici la fin du mois de novembre un dossier comprenant un courrier récapitulant les dégâts, leurs dates de constatation, les causes présumées, les sinistres qu’ils ont provoqués et leurs dates de survenue, en joignant un extrait cadastral et toutes les photos que vous jugerez utiles, ainsi que votre déclaration à votre assurance.

Si plusieurs dossiers sont communiqués en mairie avant le 30 novembre 2020 compris, surtout si des zones semblent particulièrement touchées, la commune entamera une démarche de classement.

Pour les personnes concernées, quel que soit votre niveau d’assurance, il est conseillé d’entamer le plus tôt possible auprès de votre assureur la démarche de déclaration de sinistre. Si la commune demande et obtient le classement en catastrophe naturelle (publication d’un arrêté interministériel au Journal officiel), votre assureur reconsidérera le dossier déposé en fonction des règles liées à l’état de catastrophe naturelle avérée.

Quelques liens pour vous aider dans vos démarches

Le planning des démarches

  • Votre constat de dégâts, photos, le plus vite possible, et mieux, au fur et à mesure du constat des dégâts…
  • Votre déclaration à votre assurance, le plus tôt possible
  • la constitution d’un dossier (photos, si possible avant/après, constats, descriptions, évolutions, déclaration à l’assurance, et tout document étayant les faits) à déposer en mairie avant le 15 janvier 2021.
  • vendredi 15 janvier 2021 : fin de la collecte des dossiers en mairie
  • Janvier 2021 : la mairie statuera en fonction des dossiers (nombre, qualité, localisation…) et des conseils de notre assurance. S’ils sont nombreux et recevables, la mairie fera une demande officielle de classement en catastrophe naturelle.
  • 2021 : décision ministérielle. Si reconnaissance de cet état de catastrophe naturelle, alors vous aurez 10 jours à partir de la parution de cet état de reconnaissance au journal officiel (copie aussitôt mise en ligne sur le site de la commune) pour contacter votre assurance qui réorientera son processus d’indemnisations éventuelles.

Rappel

La commune a été classée en catastrophe naturelle pour les événements climatiques sécheresse de l’été 2018. http://thuret.info/?p=493708&

La SNCF Réseau Ferré de France nous consulte

La commune de Thuret est traversée par la ligne à deux voies Clermont-Paris. C’est à ce titre que nous pouvons faire des propositions pour la rédaction de la charte d’engagement de la SNCF concernant la protection des personnes lors de l’utilisation de produits phytosanitaires (décret d’application de l’article 83 de la loi Egalim).

Du 23 novembre au 23 décembre 2020, SNCF Réseau organise la 2ème étape de sa concertation nationale en proposant à l’avis du public des propositions d’engagements issues des contributions d’élus locaux et de représentants d’associations environnementales, d’usagers et consommateurs (1ère phase de concertation).

Pour participer, proposer, donner son point de vue, interroger… se rendre sur https://www.sncf-reseau.com/fr/riverains-info-phyto-v%C3%A9g%C3%A9tation

Pour en savoir plus sur les enjeux et pratiques de maîtrise de végétation et sur la démarche engagée par SNCF Réseau : www.sncf-reseau.com/fr/riverains-info-phyto-vegetation 

Source : SNCF Réseau
Source : SNCF Réseau

Le brûlage des déchets verts est interdit toute l’année

Sur le site de la préfecture du Puy de Dôme. Article créé le 08/04/2020 http://www.puy-de-dome.gouv.fr/interdiction-de-brulage-des-dechets-verts-et-de-l-a8215.html

L’arrêté préfectoral en vigueur :

L’écobuage par des professionnels est autorisé du 1er octobre au 30 juin, sous conditions précises stipulées dans l’arrêté préfectoral et sauf arrêtés préfectoraux ou municipaux plus restrictifs, notamment en cas de sécheresse, ce qui a été le cas ces trois dernières années. Il nécessite une déclaration préalable (à télécharger ci-dessous) à déposer en mairie.

En cette période de confinement, plusieurs solutions existent pour traiter les déchets verts.

  • dépose des déchets verts en déchetterie (aux heures habituelles en semaine et sur RV le samedi) https://www.sba63.fr/
  • dépose des petits déchets verts (tontes, feuilles mortes, petites branches) au pied de vos arbres, haies et des plantes comme paillage ou compostage.
  • pratique du mulching pour la tonte (laisser l’herbe coupée sur place), cela enrichit le sol.
  • broyage (emprunt d’un broyeur au SBA actuellement impossible, mais le broyeur du voisin…).
  • bientôt, lorsque la commune se sera dotée d’un broyeur adapté, sur RV, dépose par vos soins de vos branches aux endroits indiqués pour broyage par les agents techniques de la commune et utilisation du broyat sur les massifs de la commune.

Il est rappelé que le non-respect de cette mesure d’interdiction constitue une infraction pouvant faire l’objet d’une contravention de 3e classe de 450 euros.

À noter

Cette interdiction permet également de limiter la pollution de l’air. Le brûlage de 50 kg de déchets verts pollue autant que rouler environ 13 000 km avec un véhicule essence ou diesel récent (Source ATMO AuRA– 2016).

Vous pourrez prochainement déposer vos branches et branchages (pas de ronces ou autres végétaux) sur un emplacement spécialisé en vue d’un broyage, uniquement sur RV au 06 74 67 43 37 (agent technique de la commune) ou en mairie 04 73 97 91 58.

Les déchetteries sont ouvertes et permettent d’y déposer tous ses déchets verts. https://www.sba63.fr/la-collecte-en-decheterie

Merci de respecter strictement cet arrêté préfectoral que la communauté de brigades de Gendarmerie d’Ennezat dont nous dépendons est chargée de faire respecter.

Dératisation du réseau d’assainissement unitaire du bourg de THURET

Ce mardi 10 novembre, le laboratoire HDA procédera à la dératisation du réseau unitaire d’assainissement du bourg de Thuret.

Pour cela, le technicien installe dans le réseau d’assainissement (collecteurs et autres lieux inaccessibles) plusieurs dizaines de kilo d’appâts professionnels qu’il est le seul habilité à mettre en œuvre. Aucun appât ne peut être confié au particulier.

Pour compléter les actions de dératisation bisannuelles (en mars et en novembre) engagées par la commune, dont le but est de diminuer très fortement la population de rats, mais pas de la faire disparaître, le technicien du laboratoire HDA conseille aux particuliers de poser chez eux des boites à appât avec des appâts classiques que chacun peut acheter en grande surface de bricolage, jardinerie ou chez son fournisseur habituel.

L’action de dératisation engagée par la mairie concerne le domaine public. Pour les propriétés privées, à chacun d’entre nous de contribuer à cette action selon nos besoins et nos possibilités.

Pour tout conseil, contactez la mairie.

Déclaration de dégâts dus à la sécheresse sur des bâtiments en vue d’une éventuelle demande de classement en catastrophe naturelle

La mairie de Thuret, comme bien d’autres aux alentours, recense les dégâts dus à la sécheresse sur des bâtiments.

Si manifestement, de nombreux propriétaires sont gravement impactés par ces dégâts, la commune pourra entamer une démarche de demande de classement en catastrophe naturelle, permettant aux propriétaires de se faire plus facilement et rapidement indemniser.

La reconnaissance d’état de catastrophe naturelle permet d’être indemnisé par votre assureur pour des sinistres habituellement exclus de votre contrat. Elle permet aussi d’accélérer le processus d’indemnisation et augmente la durée de première déclaration de sinistre. Elle plafonne le montant de la franchise. Mais elle n’augmente pas le montant de l’indemnisation prévu par votre contrat d’assurance (Ex. : valeur à neuf / valeur de remplacement / plafonds / coefficient de vétusté…).

L’obtention d’un classement en catastrophe naturelle a aussi des conséquences pour la commune et les propriétaires, notamment pour les nouvelles constructions qui devront prendre en compte ces risques. Ces zones de risques (inondation, sécheresse, gonflement ou retrait des argiles, glissement de terrain…) seront intégrées au PLU et pourront interdire toute construction sur des terrains pourtant actuellement constructibles.

Si vous avez récemment constaté des fissures importantes, des dégâts… sur un bâtiment vous appartenant, vous pouvez déposer en mairie d’ici la fin du mois de novembre un dossier comprenant un courrier récapitulant les dégâts, leurs dates de constatation, les causes présumées, les sinistres qu’ils ont provoqués et leurs dates de survenue, en joignant un extrait cadastral et toutes les photos que vous jugerez utiles, ainsi que votre déclaration à votre assurance.

Si plusieurs dossiers sont communiqués en mairie avant le 30 novembre 2020 compris, surtout si des zones semblent particulièrement touchées, la commune entamera une démarche de classement.

Pour les personnes concernées, quel que soit votre niveau d’assurance, il est conseillé d’entamer le plus tôt possible auprès de votre assureur la démarche de déclaration de sinistre. Si la commune demande et obtient le classement en catastrophe naturelle (publication d’un arrêté interministériel au Journal officiel), votre assureur reconsidérera le dossier déposé en fonction des règles liées à l’état de catastrophe naturelle avérée.

Quelques liens pour vous aider dans vos démarches

Le planning des démarches

  • Votre constat de dégâts, photos, le plus vite possible, et mieux, au fur et à mesure du constat des dégâts…
  • Votre déclaration à votre assurance, le plus tôt possible
  • la constitution d’un dossier (photos, si possible avant/après, constats, descriptions, évolutions, déclaration à l’assurance, et tout document étayant les faits) à déposer en mairie avant le 30/11/2020.
  • 30 novembre 2020 : fin de la collecte des dossiers en mairie
  • Décembre 2020 : la mairie statuera en fonction des dossiers (nombre, qualité, localisation…) et des conseils de notre assurance. S’ils sont nombreux et recevables, la mairie fera une demande officielle de classement en catastrophe naturelle.
  • 2021 : décision ministérielle. Si reconnaissance de cet état de catastrophe naturelle, alors vous aurez 10 jours à partir de la parution de cet état de reconnaissance au journal officiel (copie aussitôt mise en ligne sur le site de la commune) pour contacter votre assurance qui réorientera son processus d’indemnisations éventuelles.

Rappel

La commune a été classée en catastrophe naturelle pour les événements climatiques sécheresse de l’été 2018. http://thuret.info/?p=493708&

Collectes des déchets ménagers, déchetteries. Les services du SBA fonctionnent durant le confinement

Riom, le 2 novembre 2020

Le SBA nous communique :
Suite à l’allocution du Président de la République Emmanuel Macron, en date du 28 Octobre 2020, le Syndicat du Bois de l’Aumône nous informe des modalités d’organisation de ses services, valables jusqu’à nouvel ordre.

Pas de perturbations du service de collecte – les agents du SBA assurent la collecte de nos déchets

  • La collecte des bacs (ordures ménagères, emballages recyclables, déchets des professionnels et biodéchets) s’effectuera normalement et sans changement, tant que les effectifs le permettront.
  • Les déchetteries restent actuellement ouvertes aux jours et heures habituels. Les sites sont, jusqu’à nouvel ordre, accessibles sans rendez-vous en semaine et sur rendez-vous le samedi uniquement.
  • Le port du masque y est obligatoire. Les usagers doivent se munir de leur carte d’accès et de leurs propres outils pour décharger leurs déchets (balais, pelles…). Les usagers doivent compléter leur attestation de déplacement, en cochant la case «Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public »
  • L’accueil du SBA reste maintenu mais les usagers doivent privilégier le courriel conseilusager@sba63.fr.L’accueil du public dans nos locaux se fera également aux jours et heures habituels. Le masque est obligatoire à l’intérieur des bâtiments.
  • Le site internet est équipé d’un message d’information mis à jour chaque matin. Les usagers peuvent s’y renseigner. N’hésitez pas à relayer notre site internet www.sba63.fr.
  • Le retrait des composteurs est maintenu dans les mêmes conditions qu’auparavant. Les usagers remplissent leur attestation de déplacement en cochant la case «Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public »

RAPPEL : Pour des raisons sanitaires, il est rappelé que les mouchoirs en papier jetables, les masques, les gants potentiellement contaminés doivent être jetés dans la poubelle verte, dans des sacs bien fermés pour éviter toute contamination.

Merci pour votre soutien, compréhension et civisme à l’égard de nos agents. Nous mettons un point d’honneur à garantir et préserver la santé et la sécurité de nos usagers, ainsi que celles de nos agents.

Bien évidemment, nous ne manquerons pas de vous informer des évolutions qui pourraient s’opérer dans les jours à venir.

Et si nos trottoirs fleurissaient…

La commune de Thuret lance une opération pour inciter les habitants à semer des fleurs le long de leurs murs. Les objectifs sont multiples :

  • remplacer les herbes indésirables par des plantes à fleurs qui poussent dans des sols pauvres,
  • trouver une alternative au désherbage,
  • et embellir naturellement les rues de nos villages.

Deux ateliers pratiques sont organisés :

  • le 17 octobre, à 14h, rue Croix des Rameaux à Thuret,
  • le 20 octobre, à 14h, place de l’école à Chassenet

Au programme :

  • démonstration de semis d’un pied de mur
  • distribution gratuite de sachets de graines

Venez aussi en famille

Dans le respect du protocole sanitaire en vigueur

La commune recrute un agent technique polyvalent

OFFRE D’EMPLOI

adjoint technique polyvalent

Pour remplacer l’un de nos adjoints techniques qui a obtenu sa mutation, la mairie de Thuret recrute un adjoint technique polyvalent à temps plein pour un début d’emploi si possible en octobre 2020.

Candidature à adresser à la Mairie de Thuret avant dimanche 27 septembre 2020 :

Profil/fiche de poste – adjoint technique polyvalent

La commune de Thuret, avec ce recrutement, cherche à créer une petite équipe technique polyvalente de deux personnes, responsable et capable d’initiatives concertées, ayant à cœur de réussir le projet municipal de commune accueillante, agréable, attractive, sûre, exemplaire, respectueuse de l’environnement et des personnes, dynamisante pour ses habitants, inventive, valorisant de manière diverse et adaptée les différents espaces, bâtiments, équipements, petit patrimoine.

La personne recherchée, aux compétences techniques affirmées, a impérativement de fortes compétences de travail coopératif, aussi bien entre techniciens et agents de la collectivité qu’avec les élus responsables, qu’elle sait mettre à profit de manière efficace au service du projet défini collectivement. Une expérience réussie de travail coopératif pourra être déterminante.

  • Autonomie et responsabilités, compétences recherchées
    • Sens des responsabilités et du service public
    • Capacité d’écoute, d’observation, d’attention, d’initiative (propreté, sécurité, embellissement…)
    • Capacité d’organisation, de planification, de mise en œuvre, de suivi des tâches récurrentes comme des interventions à caractère urgent qui nécessitent adaptabilité et rapidité
      • Maîtrise de quelques méthodes et outils de travail par projets ou par objectifs
      • Maîtrise d’outils de pilotage opérationnel des activités et de la maintenance des bâtiments et des engins (cartes, plannings, fiches et carnets de suivi…)
    • Capacité à communiquer avec simplicité, régularité, constance, dans une posture de représentant technique de la municipalité
    • Capacité à rendre compte
    • Autonomie importante et rigueur dans l’exercice quotidien de son travail
    • Motivation, dynamisme
    • Respect des obligations de discrétion et de confidentialité
    • Connaissance des instances, circuits et processus de décision
    • Connaissance des principales règlementations hygiène-sécurité et de la coordination SPS
    • Participation aux formations
    • Maîtrise correcte du français et des logiciels de bureautique de base (traitement de texte, tableur, messagerie)
  • Missions et activités techniques
    • Entretien et mise en valeur des espaces verts, des espaces naturels, des ruelles et rues, des places, du cimetière, du petit patrimoine… en zéro phyto depuis le 01/01/2016
    • Fleurissement, embellissement dans la dynamique des villes et villages fleuris / ma commune au naturel (la commune a signé la charte d’entretien des espaces publics niveau 3 ; elle est labellisée « Terre saine » depuis fin 2018)
    • Entretien général de la commune
    • Entretien de la voirie communale et des chemins ruraux
    • Conduite, suivi et entretien des matériels et engins
    • Réalisation de petits travaux, maintenance de premier niveau des bâtiments et suivi (réparations, améliorations, flux, programmation et suivi du chauffage…)
    • Gestion des réservations des salles municipales et du matériel loué
    • Relations aux usagers
    • Relations aux élus
    • Co-organisation et cogestion de l’activité de l’équipe technique
    • Application des règles de sécurité et de santé au travail, port régulier de la tenue de travail adaptée et des EPI
    • Application des règles de sécurité des usagers
  • Conditions d’exercice
    • Travail en équipe de deux personnes, et parfois seul
      • Une réunion hebdomadaire de l’équipe technique et des élus concernés analyse ce qui est fait et détermine les axes de travail et les priorités, construit les projets dans les grands axes déterminés par le conseil municipal, fait le point des matériels, des relations avec les prestataires et des partenariats…
      • L’équipe choisit son organisation la plus efficiente, planifie son travail, organise le suivi de ses missions, se fixe des objectifs réalistes et avec les élus quelques indicateurs de réussite. Pour se faire elle peut fixer de manière régulière une réunion interne de travail.
    • Activités soumises à saisonnalité, avec des pics d’activité liés aux conditions climatiques ou aux événements locaux, prenant en compte les urgences ou les événements climatiques
    • Utilisation de matériels roulants, d’engins techniques
    • Déplacements permanents sur les sites d’intervention dans l’espace communal
    • Disponibilité
    • Horaires éventuellement décalés avec amplitude variable en fonction des périodes ou de conditions particulières (météo, obligations de service, sécurité des biens et des personnes…)
  • Relations fonctionnelles
    • Rattachement hiérarchique et fonctionnel au maire et aux adjoints en charge de domaines particuliers qui définissent les activités avec les agents, les orientent et les contrôlent
      • Le cas échéant, pour les actions urgentes qui concernent notamment la sécurité des biens et des personnes, les partenariats avec les institutions ou les prestataires, la communication institutionnelle, les tâches régaliennes (état civil, élections, urbanisme…), … au responsable du secrétariat de mairie
    • Rattachement fonctionnel, pour la partie administrative et financière, la gestion de carrière, les services aux agents (CNAS, MNT…) au secrétariat de mairie
    • Contacts fréquents et réguliers avec les élus
    • Relations avec l’ensemble des agents de la commune et de l’intercommunalité (notamment ALSH) et le secrétariat de mairie
    • Contacts directs avec la population (administrés, associations…) pour expliquer les actions, susciter des participations, proposer d’autres manières d’agir…
    • Relations avec d’autres administrations (Conseil Départemental, communes et communauté de communes, services de l’état (DREAL, DDPP…, syndicats intercommunaux…) et avec des prestataires externes (fournisseurs, artisans, entreprises, concessionnaires de réseaux…)
  • Moyens techniques
    • Véhicules divers
    • Tracteur, remorque, outils
    • Matériels et engins de coupe, de fauchage, de broyage, de terrassement et outillages divers, manuels ou motorisés…
    • La commune étant en zéro phyto depuis le 1er janvier 2016, pas d’utilisation de désherbants, de produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques mais recherche créative de techniques, process, outils, rythmes, plantes… adaptés aux différents lieux
  • Cadre statutaire
    • Adjoint technique polyvalent catégorie C, filière technique
  • Permis B ; permis poids lourd ou Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité conduite de tracteur agricole obligatoire dans le poste (CACES R482 catégorie A ou équivalent)
  • PSC1 obligatoire dans le poste
  • Pompier serait un réel plus…

Emploi statutaire : recrutement en qualité de stagiaire ou par mutation

Date limite de candidature dimanche 27 septembre 2020

Date d’embauche envisagée 1er novembre 2020 ou dès que possible

Mesures sanitaires : les protocoles sanitaires travaillés par les filières professionnelles

Le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes propose au téléchargement les protocoles sanitaires travaillés par les filières professionnelles, actualisés au fur et à mesure des annonces.

Les protocoles en attente de validation par décret seront prochainement disponibles sur cette page.

La page sur le site du Conseil Régional : http://pro.auvergnerhonealpes-tourisme.com/article/mesures-sanitaires