Notre demande de reconnaissance du phénomène sécheresse et réhydratation des sols sur notre commune est en cours d’instruction par le ministère concerné

Le services de la Préfecture nous informent ce 4 avril que notre demande de reconnaissance de catastrophe naturelle « phénomène exceptionnel de sécheresse et de réhydratation des sols » au cours de l’année 2018 pouvant permettre une meilleure indemnisation des propriétaires concernés sera instruite nationalement, avec toutes les autres demandes, par la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion de Crise (DGSCGC) du Ministère de l’Intérieur, après consolidation et transmission du rapport annuel de Météo-France, à partir du mois de mai 2019.

Nous pouvons espérer une réponse, positive ou négative, en début d’été. Nous la communiquerons aussitôt aux propriétaires ayant déposé un dossier, et par le biais du site de la commune.

Pour toute suite à donner ou complément d’information, s’adresser en mairie.

Concert « Musiques du Monde » par le Conservatoire Régional Emmanuel Chabrier samedi 30 à 20h30

L’ensemble de Musiques du Monde du Conservatoire Régional Emmanuel Chabrier (CRR) de Clermont-Ferrand est un orchestre à géométrie variable qui regroupe des violons, des flûtes, des clarinettes, une harpe, des guitares, une mandoline et des percussions.

Ces musiciens nous proposeront un voyage de pays en pays pour découvrir tour à tour des Gigues irlandaises, des Horas roumaines, des Mélodies Rom, des chansons turques…

Ils vont nous faire découvrir des morceaux de world-music à la manière du groupe Bratsch.

Concert gratuit – Salle des fêtes de Thuret – Organisation Mairie de Thuret – Mairie de Clermont-Ferrand et CRR

Prochain concert du CRR à Thuret : samedi 4 mai à 20h30 en l’église avec un ensemble de plus de 20 saxophones

Un tout petit exemple du répertoire du groupe Bratsch

LES OLYMPIADES DU BALLON ROND samedi 30 mars 2019 de 14h30 à 16h30

L’association Loisirs Evasion organise samedi 30 mars de 14h30 à 16h30 des olympiades du ballon rond au stade municipal de Thuret

Venez nombreux jouer ensemble, en famille

Balade des dix mots – samedi 23 mars à Thuret et à Chassenet

Que faire samedi 23 mars ? Une balade ludique et sympathique, en famille.

Venez cheminer dans Thuret, pour retrouver les dix mots cachés dans la ville. A l’occasion de la Semaine de la Langue Française, nous vous proposons une chasse aux 10 mots retenus cette année.

Deux parcours au choix : l’un sur Thuret, l’autre sur Chassenet. Retirez votre carte (à la Bibliothèque de Thuret ou Place de l’Ecole à Chassenet), le départ est libre (entre 10h et 16h). A l’aide de votre carte, retrouver les mots apposés chez les habitants… puis déposez votre carte complétée dans l’urne prévue à cet effet. Un tirage au sort vers 17h/17h30 récompensera les promeneurs courageux et persévérants.

Soleil et douceur devraient rendre cette Balade des Dix Mots plaisante et amusante. En début et fin de parcours, de nombreuses activités vous attendent : rébus, illustrations, jeux de mots, tracés…. pour petits et grands.

Organisée par l’équipe des bénévoles de la Bibliothèque de Thuret

Elections européennes 2019

Les prochaines élections auront lieu en France, le dimanche 26 mai. Les citoyens de toute l’Europe élisent leurs représentants au Parlement européen. Pour voter, inscrivez-vous sur les listes électorales jusqu’au 31 mars.

Pour voter à ces élections, les électeurs peuvent déposer leurs demandes d’inscription sur les listes électorales jusqu’au 31 mars 2019. Chaque électeur devra alors :

  • être âgé de 18 ans, au plus tard le 25 mai 2019 ;
  • être de nationalité française ou ressortissant d’un autre État membre de l’Union européenne ;
  • jouir de son droit de vote en France ou dans son pays d’origine, pour les ressortissants d’un autre État membre de l’Union européenne ;
  • apporter la preuve de son attache avec la commune d’inscription.

Depuis le 1er janvier 2019, vous pouvez

Cette évolution est associée à la mise en place d’un répertoire électoral unique (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

Pour en savoir plus :

https://www.vie-publique.fr/actualite/faq-citoyens/elections-europeennes-2019/

https://www.touteleurope.eu/actualite/elections-europeennes-2019-mode-d-emploi.html

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2019/3/13/INTA1906412D/jo/texte

Mouvement de grève nationale mardi 19 mars

A l’appel de plusieurs syndicats, cette grève exprime leur opposition à la loi portant réforme de la fonction publique qui favorise la privatisation de plus en plus de missions de service public, qui dévalorise et fragilise le travail des agents de la fonction publique, hospitalière, d’état comme des collectivités territoriales.

Lors de la dernière réunion de concertation état, employeurs, syndicats, le 15 mars dernier, après 14h de débats, les syndicats à l’unanimité ont voté contre le texte, les employeurs que sont les collectivités territoriales se sont abstenus, les employeurs que sont l’état et la fonction publique hospitalière ont voté pour. Moins de vingt amendements déposés par les partenaires, syndicats et collectivités locales (sur 250 déposés) ont été acceptés par le gouvernement.

« La nécessaire transformation de l’action publique ne peut être menée à bien sans redonner sens et confiance aux 5,5 millions d’agents qui font tous les jours vivre le service public », explique le gouvernement dans l’exposé des motifs du projet de loi de transformation de la Fonction publique. « Cette transformation doit également être l’occasion de conforter et responsabiliser les managers publics en développant les leviers qui leur permettront d’être de vrais chefs d’équipe : en recrutant les compétences nécessaires au bon fonctionnement de leur service, en promouvant l’engagement professionnel de leurs équipes, en prenant des décisions au plus proche du terrain, sans remontée systématique au niveau national. Enfin, la recherche de nouvelles souplesses… dans les organisations de travail apparaît indispensable pour améliorer la qualité du service public et garantir sa présence au plus près des territoires ».

Pour libérer les « managers » et « favoriser adaptation et réactivité de la fonction publique », le projet de loi, notamment, :

  • supprime les commissions administratives paritaires (CAP), les comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), les comités techniques (CT) pour les remplacer par une nouvelle instance unique, le « comité social d’administration » (CSA), dont composition et rôle restent à déterminer dans une volonté « d’intégration des politiques de ressources humaines ». Plus d’avis préalable paritaire (salariés – employeurs); ce sont les managers seuls qui décideront sur les questions de mobilité, d’avancement, de promotion de tous leurs salariés.
  • Plus de possibilité pour le salarié, fonctionnaire ou contractuel, de demander l’intervention d’un élu du personnel, d’un syndicat… Son seul recours sera obligatoirement un recours administratif préalable, individuel. Chaque agent se défendra seul devant la juridiction en charge de la question.
  • Instaure (articles 5, 6 et 7) le « recours aux contrats hors fonction publique » pour tous les « managers », y compris des collectivités territoriales.
  • Instaure les « CDD de projet ».
  • Instaure les « contrats sur emploi permanent » occupés jusqu’alors par des fonctionnaires, notamment pour les temps non complets ou pour tous les postes, par dérogation.
    « Cette mesure répond aux attentes des employeurs publics en renforçant les leviers managériaux à leur disposition pour faire face à l’évolution des métiers de la fonction publique », explique la loi.