Ecole, périscolaire, restauration scolaire prennent en compte les consignes covid qui évoluent

Information aux parents d’élèves de l’école publique Marcel Balny

Ecole, périscolaire, restauration scolaire, transports scolaires respectent l’évolution des protocoles sanitaires que le préfet de région peut durcir (ou assouplir !) selon l’évolution de l’épidémie. Certaines communes proches comportent depuis quelques jours l’obligation du port du masque dans l’espace public à proximité des écoles, accueils de loisirs, crèches. Respectons les gestes barrière, y compris devant l’école !

LA LIMITATION DU BRASSAGE DES ÉLÈVES EST EN PLACE

Le protocole sanitaire des écoles stipule que la limitation du  brassage entre groupes d’élèves n’est pas obligatoire, mais nous recommande d’organiser le déroulement de la journée des élèves pour limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et croisements importants entre groupes.

Pourtant, dans ce contexte de progression du virus, les équipes ayant en charge les élèves de l’école de Thuret sur les temps scolaire et périscolaire, ont réorganisé de manière encore plus cadrée les différents temps de la journée où les regroupements et croisements entre groupes ont lieu (accueil entre 8h20 et 8h30 puis entre 13h20 et 13h30, récréations, cantine, TAP, sortie des élèves).

L’accueil de tous les élèves (sauf ceux de Mme Ressot, qui sera postée au portail du haut à 8h20 et 13h20) se fait dans les classes.

Les récréations se font en deux temps :

  • les élèves du CE1 au CM2 sortent en premier, et se répartissent, sans mélanger les classes, sur 3 zones de la cour (zone foot, zone basket, zone ballon prisonnier, avec un roulement des élèves sur les zones au cours de la semaine afin de leur permettre de varier leurs jeux de récréation)
  • les élèves de CP et maternelle sortent après la rentrée en classe des plus grands.

À la cantine, les élèves restent  toujours par groupes-classe, sur deux services (d’abord les maternelles et CP, puis les élèves du CE1 au CM2).

L’organisation des TAP a été revue : les élèves ne peuvent plus librement participer à l’atelier de leur choix pour la période en cours, mais restent aussi par groupe classe.

CONCERNANT LES SYMPTÔMES à prendre en considération pour une suspicion de COVID, et donc qui nécessiteraient que votre enfant ne vienne pas à l’école :

  • infection respiratoire aiguë avec fièvre (38 ou +) ou sensation de fièvre
  • fatigue inexpliquée
  • douleurs musculaires
  • maux de tête inhabituels
  • diminution ou perte du goût ou de l’odorat
  • diarrhée

Si votre enfant à l’un ou plusieurs de ces symptômes, (il est parfois difficile de trier entre affections saisonnières et suspicion de covid ! Un avis médical devient vite indispensable) merci de le garder à la maison, et de nous  signaler son absence par mail 0630968K@ac-clermont.fr . Il ne pourra revenir à l’école que lorsque l’école sera informée (toujours par mail) de l’avis médical favorable à son retour en classe. Si votre médecin ne vous le fournit pas par écrit, merci de nous signaler simplement la pathologie qu’il a diagnostiquée.

Il est indispensable de se communiquer les informations simplement, sereinement, en continu et en toute franchise. Bref de dire les faits aux personnes responsables et de se faire réciproquement confiance.

Les personnes (élèves, enseignants, animatrices, agents techniques…) cas contact (c’est à dire qui ont été de manière prolongée et non protégée en contact avec une personne positive ou suspectée sérieusement d’être positive), après avis médical, restent à la maison en attendant les résultats de leur propre test ou du retour négatif du test de la personne. Cela permet de préserver au mieux la continuité de toutes les activités.

MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION

Les équipes enseignantes, périscolaires et municipales

La commune recrute un agent technique polyvalent

OFFRE D’EMPLOI

adjoint technique polyvalent

Pour remplacer l’un de nos adjoints techniques qui a obtenu sa mutation, la mairie de Thuret recrute un adjoint technique polyvalent à temps plein pour un début d’emploi si possible en octobre 2020.

Candidature à adresser à la Mairie de Thuret avant dimanche 27 septembre 2020 :

Profil/fiche de poste – adjoint technique polyvalent

La commune de Thuret, avec ce recrutement, cherche à créer une petite équipe technique polyvalente de deux personnes, responsable et capable d’initiatives concertées, ayant à cœur de réussir le projet municipal de commune accueillante, agréable, attractive, sûre, exemplaire, respectueuse de l’environnement et des personnes, dynamisante pour ses habitants, inventive, valorisant de manière diverse et adaptée les différents espaces, bâtiments, équipements, petit patrimoine.

La personne recherchée, aux compétences techniques affirmées, a impérativement de fortes compétences de travail coopératif, aussi bien entre techniciens et agents de la collectivité qu’avec les élus responsables, qu’elle sait mettre à profit de manière efficace au service du projet défini collectivement. Une expérience réussie de travail coopératif pourra être déterminante.

  • Autonomie et responsabilités, compétences recherchées
    • Sens des responsabilités et du service public
    • Capacité d’écoute, d’observation, d’attention, d’initiative (propreté, sécurité, embellissement…)
    • Capacité d’organisation, de planification, de mise en œuvre, de suivi des tâches récurrentes comme des interventions à caractère urgent qui nécessitent adaptabilité et rapidité
      • Maîtrise de quelques méthodes et outils de travail par projets ou par objectifs
      • Maîtrise d’outils de pilotage opérationnel des activités et de la maintenance des bâtiments et des engins (cartes, plannings, fiches et carnets de suivi…)
    • Capacité à communiquer avec simplicité, régularité, constance, dans une posture de représentant technique de la municipalité
    • Capacité à rendre compte
    • Autonomie importante et rigueur dans l’exercice quotidien de son travail
    • Motivation, dynamisme
    • Respect des obligations de discrétion et de confidentialité
    • Connaissance des instances, circuits et processus de décision
    • Connaissance des principales règlementations hygiène-sécurité et de la coordination SPS
    • Participation aux formations
    • Maîtrise correcte du français et des logiciels de bureautique de base (traitement de texte, tableur, messagerie)
  • Missions et activités techniques
    • Entretien et mise en valeur des espaces verts, des espaces naturels, des ruelles et rues, des places, du cimetière, du petit patrimoine… en zéro phyto depuis le 01/01/2016
    • Fleurissement, embellissement dans la dynamique des villes et villages fleuris / ma commune au naturel (la commune a signé la charte d’entretien des espaces publics niveau 3 ; elle est labellisée « Terre saine » depuis fin 2018)
    • Entretien général de la commune
    • Entretien de la voirie communale et des chemins ruraux
    • Conduite, suivi et entretien des matériels et engins
    • Réalisation de petits travaux, maintenance de premier niveau des bâtiments et suivi (réparations, améliorations, flux, programmation et suivi du chauffage…)
    • Gestion des réservations des salles municipales et du matériel loué
    • Relations aux usagers
    • Relations aux élus
    • Co-organisation et cogestion de l’activité de l’équipe technique
    • Application des règles de sécurité et de santé au travail, port régulier de la tenue de travail adaptée et des EPI
    • Application des règles de sécurité des usagers
  • Conditions d’exercice
    • Travail en équipe de deux personnes, et parfois seul
      • Une réunion hebdomadaire de l’équipe technique et des élus concernés analyse ce qui est fait et détermine les axes de travail et les priorités, construit les projets dans les grands axes déterminés par le conseil municipal, fait le point des matériels, des relations avec les prestataires et des partenariats…
      • L’équipe choisit son organisation la plus efficiente, planifie son travail, organise le suivi de ses missions, se fixe des objectifs réalistes et avec les élus quelques indicateurs de réussite. Pour se faire elle peut fixer de manière régulière une réunion interne de travail.
    • Activités soumises à saisonnalité, avec des pics d’activité liés aux conditions climatiques ou aux événements locaux, prenant en compte les urgences ou les événements climatiques
    • Utilisation de matériels roulants, d’engins techniques
    • Déplacements permanents sur les sites d’intervention dans l’espace communal
    • Disponibilité
    • Horaires éventuellement décalés avec amplitude variable en fonction des périodes ou de conditions particulières (météo, obligations de service, sécurité des biens et des personnes…)
  • Relations fonctionnelles
    • Rattachement hiérarchique et fonctionnel au maire et aux adjoints en charge de domaines particuliers qui définissent les activités avec les agents, les orientent et les contrôlent
      • Le cas échéant, pour les actions urgentes qui concernent notamment la sécurité des biens et des personnes, les partenariats avec les institutions ou les prestataires, la communication institutionnelle, les tâches régaliennes (état civil, élections, urbanisme…), … au responsable du secrétariat de mairie
    • Rattachement fonctionnel, pour la partie administrative et financière, la gestion de carrière, les services aux agents (CNAS, MNT…) au secrétariat de mairie
    • Contacts fréquents et réguliers avec les élus
    • Relations avec l’ensemble des agents de la commune et de l’intercommunalité (notamment ALSH) et le secrétariat de mairie
    • Contacts directs avec la population (administrés, associations…) pour expliquer les actions, susciter des participations, proposer d’autres manières d’agir…
    • Relations avec d’autres administrations (Conseil Départemental, communes et communauté de communes, services de l’état (DREAL, DDPP…, syndicats intercommunaux…) et avec des prestataires externes (fournisseurs, artisans, entreprises, concessionnaires de réseaux…)
  • Moyens techniques
    • Véhicules divers
    • Tracteur, remorque, outils
    • Matériels et engins de coupe, de fauchage, de broyage, de terrassement et outillages divers, manuels ou motorisés…
    • La commune étant en zéro phyto depuis le 1er janvier 2016, pas d’utilisation de désherbants, de produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques mais recherche créative de techniques, process, outils, rythmes, plantes… adaptés aux différents lieux
  • Cadre statutaire
    • Adjoint technique polyvalent catégorie C, filière technique
  • Permis B ; permis poids lourd ou Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité conduite de tracteur agricole obligatoire dans le poste (CACES R482 catégorie A ou équivalent)
  • PSC1 obligatoire dans le poste
  • Pompier serait un réel plus…

Emploi statutaire : recrutement en qualité de stagiaire ou par mutation

Date limite de candidature dimanche 27 septembre 2020

Date d’embauche envisagée 1er novembre 2020 ou dès que possible

L’école accueillera tous les élèves à compter de lundi 22 juin

Conformément aux déclarations du Président Macron, l’école accueillera tous les élèves dès lundi prochain et jusqu’à la fin de l’année scolaire sauf problème sanitaire ou contrordre ministériel.

Mais une école de six classes a besoin de six enseignants. Seuls trois sur six seront présents. Il est probable qu’un enseignant remplaçant nous sera envoyé par l’Inspection Académique. Peut-être un deuxième ? Nous risquons de ne le savoir qu’au dernier moment !

La municipalité poursuit son engagement dans le dispositif 2S2C qui n’est pas une classe mais un groupe qui accueillera une vingtaine d’enfants de maternelle, de préférence les petites et moyennes sections. Il sera installé dans la classe de petite section (mobilier et matériel adaptés, espace sieste, espace toilettes adaptées…). Les trois animatrices que les enfants connaissent bien, Véronique, Karine et Nathalie, continueront d’assurer ces temps scolaires avec les aides alternatives d’Éliane, ATSEM, et d’Aurélie, agent maternel. Visages connus et lieux habituels constitueront une sécurité pour des enfants qui ne sont plus à l’école depuis plus de trois mois. Activités ludiques, espaces de parole, lectures, activités artistiques et sportives sont au programme.

Les enseignantes présentes, qui communiquent directement avec les parents, reprendront leurs élèves et leurs classes habituels.

Les élèves sans enseignant, si le nombre de remplaçants est insuffisant, seront répartis dans les classes avec enseignant.

Le protocole sanitaire n’existe plus en maternel, sauf le lavage des mains.

En élémentaire, la distance d’un mètre risque fort de ne pas être possible. Le protocole demande d’essayer de le respecter en classe si c’est possible, mais pas ailleurs, notamment dans l’espace toilettes, en récréation, dans les couloirs…

Tous les temps périscolaires fonctionnent depuis la première reprise de l’école et continuent de fonctionner en accueillant de plus en plus d’enfants.

La restauration scolaire, ouverte à tous, respectera une distance de un mètre entre chaque groupe classe.

Le coût du repas a été augmenté par le prestataire. Due à la mise en place de repas froids lors de la 1ère phase de déconfinement, au faible nombre de repas, cette augmentation est prise en charge par le budget municipal de Thuret.

Nettoyages et désinfections avec virucide continueront avec la même rigueur.

Nous demandons aux parents de prévenir Betty, directrice du centre de loisirs, le plus tôt possible, de toute présence aux temps périscolaires, aux TAP, à la cantine. Et le contraire, si absence, pour permettre d’ajuster au mieux l’encadrement d’animation sollicité aussi dans le temps scolaire par le dispositif 2S2C.

Merci aux familles d’être attentives à la santé de leurs enfants. En cas de fièvre >38°, ou/et de symptômes qui pourraient faire penser au COVID-19, gardez votre enfant à la maison. Prévenez très vite l’école ou/et le centre de loisirs et consultez votre médecin ou pédiatre.

La re-mise en place des classes se fera demain vendredi 19 juin de 15h30 à 16h30 par les agents techniques de la commune, les enseignants présents, des élus et les parents volontaires. Vous voulez donner un rapide coup de main ? Venez à l’école après la sortie de 15h30.

La bibliothèque rouvre

Les listes d’ouvrages actuellement à la BdT, en format PDF et Excel

Distribution gratuite de compost et de broyat*

Le SBA et la mairie de Thuret organisent une distribution sur rendez-vous uniquement le vendredi 12 juin aux ateliers municipaux, 1 rue de la Croix Blanche, de 10h à 17h.

POUR VOUS INSCRIRE, deux possibilités :

  •  pré-inscription en ligne en remplissant le formulaire. Un animateur vous rappellera pour confirmer votre créneau.
  •  par téléphone au 04 73 64 74 44 de 8h à 12h et de 13h à 16h du lundi au vendredi.

Pourquoi s’inscrire ?

Les mesures sanitaires en vigueur actuellement en France impliquent une limitation du nombre de personnes présentes en même temps dans un lieu public. De plus, il vous sera demandé de vous munir d’un masque et de vos propres outils et contenants.

LA PROMOTION DU COMPOSTAGE EST UNE DES ACTIONS PHARES DU SBA

Aujourd’hui, déjà plus de la moitié des usagers du SBA composte ses déchets organiques. Ce geste simple peut permettre de réduire le volume de sa poubelle verte de 30%, soit environ 50 kg par an, et par habitant… et dans le même temps, il permet d’obtenir un engrais naturel de qualité et gratuit, pour les plantes, potagers, bacs à fleurs…  La nature est ainsi préservée : moins de déchets sont à collecter et à traiter, et les éléments nutritifs puisés par les végétaux pour leur croissance sont restitués à la terre. .. Le cycle naturel est respecté !

https://www.sba63.fr/nos-actualites/distributions-gratuites-de-compost-et-de-broyat?fbclid=IwAR0GJ2g19R6sRoLPSbSKhLoGHlo49jB6nbhL_hZ31DcXzpGaH9mTagp4WdI

* quantités limitées par foyer

L’école publique Marcel Balny n’accueillera que bien peu d’élèves (26 dont certains en alternance) à compter du 2 juin

Toujours avec deux enseignantes titulaires et un enseignant remplaçant, l’école ne pourra fonctionner qu’avec trois classes sur six, n’accueillant chacune qu’environ 7 élèves. Ce qui est très loin de correspondre aux demandes des parents, légitimes et très nombreuses.

La commune étudiera avec les représentants des parents d’élèves et toutes les parties (enseignants, équipe municipale d’animation et d’entretien, préfecture) les solutions envisageables et leur coût pour la collectivité, dans le respect des protocoles et des espaces disponibles, pour augmenter le nombre d’enfants accueillis durant le temps scolaire, dans le cadre du dispositif ministériel 2S2C annoncé hier vendredi qui fait appel à des bénévoles, des associations, des clubs sportifs, des prestataires extérieurs en lieu et place des enseignants absents.

Tous les documents de ce dispositif 2S2C, que nous ont communiqués les services de la préfecture hier après-midi à 17h30, sont téléchargeables en fin d’article pour information

L’arrêté d’ouverture ci-dessous permet à la directrice de l’école d’établir aux parents qui lui en feront la demande un certificat de non scolarisation leur permettant de faire valoir auprès de leur employeur l’impossibilité dans laquelle ils sont de scolariser leur(s) enfant(s).

ARRETE DU MAIRE

Arrêté provisoire n°6/2020

Le Maire de la Commune de THURET (PUY DE DOME)

  • Vu l’article 72 alinéa 3 de la Constitution consacrant le principe de libre administration des collectivités locales,     
  • Vu l’article L212-1 et suivants du Code de l’éducation portant sur l’ouverture des écoles publiques
  • Vu la loi n°83-663 du 22 juillet 1983 complétant la loi n°83-8 du 07 janvier 1983 relative à la répartition des compétences entre les communes, les départements, les régions et l’état,
  • Vu l’article L2215-1 du Code général des collectivités territoriales sur les pouvoirs respectifs du maire et du représentant de l’état dans le département
  • Vu les articles L2212-1, 2, L2214-3 et L2122-24 du Code général des collectivités locales relatifs aux pouvoirs de police du maire,
  • Vu l’article R610-5 du Code pénal relatif aux violations des interdictions ou le manquement aux obligations édictées par les décrets et arrêtés de police,
  • Vu le Code de la santé publique,
  • Vu la loi d’urgence n°2020-290 du 23 mars 2020 pour faire face à l’épidémie de COVID-19,
  • Vu le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire,
  • Vu le décret 2020-604 du 20 mai 2020 complétant le décret n°2020-548 du 11 mai 2020,
  • Vu la Déclaration du Premier ministre sur la stratégie nationale du plan de déconfinement à l’Assemblée nationale du 28 avril 2020,
  • Vu le Discours du Premier Ministre sur la préparation de l’étape du 11 mai du déconfinement
  • Vu la Conférence de presse du Premier Ministre sur la deuxième étape du déconfinement du jeudi 28 mai,
  • Vu les précisions apportées par le Ministre de l’éducation nationale sur la réouverture des écoles lors de la conférence de presse du Premier Ministre du jeudi 28 mai,
  • Vu le protocole sanitaire de l’éducation nationale pour la réouverture des écoles et ses guides,
  • Vu les deux protocoles établis au plan ministériel s’agissant des activités sportives d’une part, et culturelles d’autre part, et leurs annexes et convention, portant élargissement de l’accueil des enfants pendant le temps scolaire à travers le dispositif 2S2C, reçus de la préfecture du Puy de Dôme ce vendredi 29 mai 2020,

Considérant qu’il y a lieu de statuer sur l’accueil des élèves durant le temps scolaire à compter du mardi 2 juin jusqu’à la fin de l’année scolaire, pour organiser cet accueil et permettre aux parents d’élèves qui le demanderont d’obtenir une attestation d’impossibilité de scolarisation du 2 juin à la fin de l’année scolaire établie par la directrice de l’école,

Considérant la présence de deux enseignantes titulaires sur six plus un enseignant remplaçant mis à disposition de l’école par l’Inspection Académique qui permet de poursuivre l’ouverture de trois classes sur les six que comporte l’école,

Considérant qu’il est peu probable qu’une des quatre enseignantes absentes soit en capacité de reprendre son poste, mais si c’était le cas, une classe ouvrirait le plus vite possible permettant d’augmenter le nombre d’enfants accueillis,

Considérant les résultats de l’analyse de l’enquête auprès des parents conduite par l’équipe enseignante, montrant les attentes des familles,

Et les critères de choix des élèves accueillis, établis par l’équipe enseignante ce vendredi 29 mai, soit

  • en premier ne pas accueillir les enfants de PS et MS,
  • accueillir les enfants des parents tous deux professions indispensables ou solo de profession indispensable,
  • puis dans la mesure du possible, les enfants en difficultés selon le niveau, les enfants dont l’un des parents exerce une profession indispensable,
  • avec des compléments en alternat pour optimiser à 7 le nombre d’enfants par classe

Considérant l’impossibilité de mettre en place le dispositif d’accueil de tous les enfants tels que demandé par le dispositif ministériel 2S2C (rechercher des bénévoles, contacter les clubs sportifs et les fédérations, les parents, les structures culturelles… organiser les espaces, embaucher des animateurs encadrant les enfants sans enseignant durant le temps scolaire… tout cela en respectant les 4m² par enfant dans chaque classe d’environ de 45 m² quand elle est vide),

A R R E T E

ARTICLE 1

Du 2 juin 2020 à la fin de l’année scolaire 2019-2020, l’école primaire publique Marcel Balny accueillera les enfants selon le nombre d’enseignants disponibles, en respectant les conditions d’accueil (actuellement ces règles cumulatives sont : des groupes séparés d’un maximum de 15 enfants, 4m² par enfant dans chaque classe ou espace clos…, respect des distances sanitaires, respect des gestes barrière, nettoyage strict…), et du protocole ministériel d’accueil. Ces conditions limitent à un maximum de 8 enfants par classe de l’école.

ARTICLE 2

Chaque enseignant supplémentaire permettra d’ouvrir une classe dans les mêmes conditions, à concurrence du nombre total de classes de l’école, soit six.

ARTICLE 3

En cas de modification du protocole ministériel d’accueil, la jauge d’accueil par classe serait redéfinie.

ARTICLE 4

Tous les temps périscolaires sont assurés dans le respect des mêmes protocole et règles par l’équipe des agents municipaux (matin avant la classe, midi et restauration scolaire, temps d’activités périscolaires des lundis, jeudis et vendredis de 15h30 à 16h30, périscolaire du soir et du mercredi après-midi). Ainsi que le transport scolaire.

ARTICLE 5

L’accueil supplémentaire sans enseignant durant le temps scolaire ne pourra être mis en place qu’à concurrence de l’action d’acteurs bénévoles comme prévu dans les protocoles ministériels, la préparation des espaces et classes, la possibilité de redéfinir les temps de travail des animatrices qui agissent habituellement dans le temps périscolaire, et la prise en charge par l’état des coûts réels.

ARTICLE 6

Chacune en ce qui les concerne, directrice de l’école publique Marcel Balny, directrice par intérim, directrice du centre de loisirs périscolaire, est chargée de l’exécution du présent arrêté.

Fait à THURET, le 29 mai 2020

Le Maire,

Pierre LYAN

Le dispositif 2S2C annoncé en conférence de presse ministérielle ce vendredi 29 mai pour une mise en place volontariste et … immédiate par les collectivités, malgré les difficultés logistiques et les coûts qu’elles devront supporter en lieu et place de l’état :

Distribution gratuite de masques barrière lavables

L’équipe municipale organise devant la mairie une distribution de masques pour chaque habitant les

  • vendredi 29 mai de 17h à 19h,
  • samedi 30 mai de 10h à midi, et
  • mardi 2 juin de 16h à 18h.

Chaque habitant recevra deux masques en tissu lavables et réutilisables, un du Conseil Régional et un de la mairie.

Un troisième masque barrière, offert par le Conseil Départemental, non reçu en totalité à ce jour, sera mis à disposition dès sa livraison.

Se munir de son livret de famille et d’un stylo.

Une troisième classe ouvre ce mardi

Avec un remplaçant, cette 3ème classe ouvre enfin, sur la base d’un protocole organisationnel et sanitaire identique au précédent, mais prenant en compte sept ou huit élèves de plus. 22 à 24 élèves sur 140 seront donc scolarisés (15 actuellement).

Les familles concernées ont été prévenues par l’école.

Si certains d’entre vous ne trouvent pas de solution de garde, appelez l’école au 04 73 97 96 16 ou la mairie 04 73 97 91 58 pour tenter de trouver une solution.

Dès début juin, sauf consignes gouvernementales différentes, l’école sera en mesure de fournir aux parents demandeurs une attestation de non scolarisation de leur enfant à destination de leur employeur.

L’école a repris ce jeudi

Deux classes ont accueilli une quinzaine d’élèves lors de ce jour de rentrée si particulier.

Avec difficultés et engagements !

Difficultés dues à l’absence de quatre enseignantes sur six,

Difficultés dues aussi aux conditions strictes d’accueil :

  • distance minimale d’un mètre entre chacun,
  • 4 m² par élève en classe comme en centre de loisirs ou en salle de restauration,
  • 15 enfants au maximum par groupe,
  • cloisonnement des groupes pour mieux identifier les personnes contacts en cas de contagion COVID,
  • masques pour tous les adultes,
  • reconfiguration des missions de chaque agent,
  • passages fréquents de virucide,
  • formation à ce nettoyage régulier et impliquant,
  • organisation des temps périscolaires en fonction des besoins des familles et des possibilités,
  • de la restauration en fonction des besoins et des possibilités du prestataire,
  • du transport scolaire…

Il y a dix jours, j’ai demandé à l’inspection de l’éducation nationale de bien vouloir pourvoir aux remplacements des enseignants absents pour que l’école puisse remplir sa mission. L’inspectrice a pu remplacer une seule enseignante; les enseignants en autorisation spéciale d’absence (ASA) ne sont pas remplacés puisqu’ils assurent leur travail de chez eux.

L’école passera de deux classes à trois mardi 19 mai. Le nombre de classes ouvertes dépend totalement de la présence ou non des enseignants, agents de l’état.

Le périscolaire, sous responsabilité communale, est opérationnel, avec la totalité de ses agents (merci à toutes), et répond aux besoins des familles le mieux possible, tout en respectant les consignes sanitaires exigeantes du protocole du ministère de l’éducation nationale.

L’engagement de chacun est très grand pour l’intérêt des enfants présents, sans oublier les enfantys restés à la maison.

Ce fonctionnement à trois classes sera je l’espère requestionné pour le mois de juin. Aura-t-on une quatrième classe (= un quatrième enseignant) ? Plus ? Et dans ce cas, comment faire pour respecter à la lettre les protocoles sanitaires gouvernementaux ?

Il serait bon que l’éducation nationale puisse apporter aux communes le maximum d’informations préalables pour qu’elles puissent organiser au mieux une montée en charge du nombre d’enfants accueillis dans ses locaux.