Délai supplémentaire pour déclarer les dégâts dus à la sécheresse sur vos bâtiments en vue d’une éventuelle demande de classement de la commune en catastrophe naturelle

La mairie de Thuret, comme bien d’autres aux alentours, recense les dégâts dus à la sécheresse sur les bâtiments.

Si manifestement, de nombreux propriétaires sont gravement impactés par ces dégâts, la commune pourra entamer une démarche de demande de classement en catastrophe naturelle, permettant aux propriétaires de se faire plus facilement et rapidement indemniser.

La reconnaissance d’état de catastrophe naturelle permet d’être indemnisé par votre assureur pour des sinistres habituellement exclus de votre contrat. Elle permet aussi d’accélérer le processus d’indemnisation et augmente la durée de première déclaration de sinistre. Elle plafonne le montant de la franchise. Mais elle n’augmente pas le montant de l’indemnisation prévu par votre contrat d’assurance (Ex. : valeur à neuf / valeur de remplacement / plafonds / coefficient de vétusté…).

L’obtention d’un classement en catastrophe naturelle a aussi des conséquences pour la commune et les propriétaires, notamment pour les nouvelles constructions qui devront prendre en compte ces risques. Ces zones de risques (inondation, sécheresse, gonflement ou retrait des argiles, glissement de terrain…) seront intégrées au PLU et pourront interdire toute construction sur des terrains pourtant actuellement constructibles.

Si vous avez récemment constaté des fissures importantes, des dégâts… sur un bâtiment vous appartenant, vous pouvez déposer en mairie d’ici la fin du mois de novembre un dossier comprenant un courrier récapitulant les dégâts, leurs dates de constatation, les causes présumées, les sinistres qu’ils ont provoqués et leurs dates de survenue, en joignant un extrait cadastral et toutes les photos que vous jugerez utiles, ainsi que votre déclaration à votre assurance.

Si plusieurs dossiers sont communiqués en mairie avant le 30 novembre 2020 compris, surtout si des zones semblent particulièrement touchées, la commune entamera une démarche de classement.

Pour les personnes concernées, quel que soit votre niveau d’assurance, il est conseillé d’entamer le plus tôt possible auprès de votre assureur la démarche de déclaration de sinistre. Si la commune demande et obtient le classement en catastrophe naturelle (publication d’un arrêté interministériel au Journal officiel), votre assureur reconsidérera le dossier déposé en fonction des règles liées à l’état de catastrophe naturelle avérée.

Quelques liens pour vous aider dans vos démarches

Le planning des démarches

  • Votre constat de dégâts, photos, le plus vite possible, et mieux, au fur et à mesure du constat des dégâts…
  • Votre déclaration à votre assurance, le plus tôt possible
  • la constitution d’un dossier (photos, si possible avant/après, constats, descriptions, évolutions, déclaration à l’assurance, et tout document étayant les faits) à déposer en mairie avant le 15 janvier 2021.
  • vendredi 15 janvier 2021 : fin de la collecte des dossiers en mairie
  • Janvier 2021 : la mairie statuera en fonction des dossiers (nombre, qualité, localisation…) et des conseils de notre assurance. S’ils sont nombreux et recevables, la mairie fera une demande officielle de classement en catastrophe naturelle.
  • 2021 : décision ministérielle. Si reconnaissance de cet état de catastrophe naturelle, alors vous aurez 10 jours à partir de la parution de cet état de reconnaissance au journal officiel (copie aussitôt mise en ligne sur le site de la commune) pour contacter votre assurance qui réorientera son processus d’indemnisations éventuelles.

Rappel

La commune a été classée en catastrophe naturelle pour les événements climatiques sécheresse de l’été 2018. http://thuret.info/?p=493708&

Déclaration de dégâts dus à la sécheresse sur des bâtiments en vue d’une éventuelle demande de classement en catastrophe naturelle

La mairie de Thuret, comme bien d’autres aux alentours, recense les dégâts dus à la sécheresse sur des bâtiments.

Si manifestement, de nombreux propriétaires sont gravement impactés par ces dégâts, la commune pourra entamer une démarche de demande de classement en catastrophe naturelle, permettant aux propriétaires de se faire plus facilement et rapidement indemniser.

La reconnaissance d’état de catastrophe naturelle permet d’être indemnisé par votre assureur pour des sinistres habituellement exclus de votre contrat. Elle permet aussi d’accélérer le processus d’indemnisation et augmente la durée de première déclaration de sinistre. Elle plafonne le montant de la franchise. Mais elle n’augmente pas le montant de l’indemnisation prévu par votre contrat d’assurance (Ex. : valeur à neuf / valeur de remplacement / plafonds / coefficient de vétusté…).

L’obtention d’un classement en catastrophe naturelle a aussi des conséquences pour la commune et les propriétaires, notamment pour les nouvelles constructions qui devront prendre en compte ces risques. Ces zones de risques (inondation, sécheresse, gonflement ou retrait des argiles, glissement de terrain…) seront intégrées au PLU et pourront interdire toute construction sur des terrains pourtant actuellement constructibles.

Si vous avez récemment constaté des fissures importantes, des dégâts… sur un bâtiment vous appartenant, vous pouvez déposer en mairie d’ici la fin du mois de novembre un dossier comprenant un courrier récapitulant les dégâts, leurs dates de constatation, les causes présumées, les sinistres qu’ils ont provoqués et leurs dates de survenue, en joignant un extrait cadastral et toutes les photos que vous jugerez utiles, ainsi que votre déclaration à votre assurance.

Si plusieurs dossiers sont communiqués en mairie avant le 30 novembre 2020 compris, surtout si des zones semblent particulièrement touchées, la commune entamera une démarche de classement.

Pour les personnes concernées, quel que soit votre niveau d’assurance, il est conseillé d’entamer le plus tôt possible auprès de votre assureur la démarche de déclaration de sinistre. Si la commune demande et obtient le classement en catastrophe naturelle (publication d’un arrêté interministériel au Journal officiel), votre assureur reconsidérera le dossier déposé en fonction des règles liées à l’état de catastrophe naturelle avérée.

Quelques liens pour vous aider dans vos démarches

Le planning des démarches

  • Votre constat de dégâts, photos, le plus vite possible, et mieux, au fur et à mesure du constat des dégâts…
  • Votre déclaration à votre assurance, le plus tôt possible
  • la constitution d’un dossier (photos, si possible avant/après, constats, descriptions, évolutions, déclaration à l’assurance, et tout document étayant les faits) à déposer en mairie avant le 30/11/2020.
  • 30 novembre 2020 : fin de la collecte des dossiers en mairie
  • Décembre 2020 : la mairie statuera en fonction des dossiers (nombre, qualité, localisation…) et des conseils de notre assurance. S’ils sont nombreux et recevables, la mairie fera une demande officielle de classement en catastrophe naturelle.
  • 2021 : décision ministérielle. Si reconnaissance de cet état de catastrophe naturelle, alors vous aurez 10 jours à partir de la parution de cet état de reconnaissance au journal officiel (copie aussitôt mise en ligne sur le site de la commune) pour contacter votre assurance qui réorientera son processus d’indemnisations éventuelles.

Rappel

La commune a été classée en catastrophe naturelle pour les événements climatiques sécheresse de l’été 2018. http://thuret.info/?p=493708&

Alerte météo vents violents de niveau orange pour ce dimanche 1er mars de 14 à 18h

La préfecture du Puy de Dôme nous alerte pour cet événement climatique.

Colonne de droite du site, en permanence le niveau de vigilance pour notre région.

Qualification du phénomène :
Bref coup de vent hivernal nécessitant une vigilance particulière du fait de la violence des rafales qui pourront se produire.

Faits nouveaux :
Néant

Situation actuelle :
On observe quelques averses en fin de nuit sur le nord de l’Auvergne où le vent de sud est encore faible. La dépression Léon est en train de se creuser sur le golfe de Gascogne.
Evolution prévue :
La dépression Léon qui va traverser la France d’ouest en est occasionnera cet après-midi des vents violents sur le nord de l’Auvergne. Il s’agira de fortes rafales, se produisant sous des averses orageuses. L’accalmie est attendue pour la fin d’après-midi.

Conséquences possibles

Vent/Orange
* Des coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution pendant des durées relativement importantes.
* Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées.
* Des branches d’arbre risquent de se rompre. Les véhicules peuvent être déportés.
* La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière.
* [Le fonctionnement des infrastructures des stations de ski est perturbé.]
* Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d’électricité et de téléphone

Conseils de comportement

Vent/Orange
* Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
* Ne vous promenez pas en forêt.
* En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
* N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
* Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.
* Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments

Information de la gendarmerie nationale dans le cadre du dispositif « Participation citoyenne »

Depuis quelques jours, sur le département du Puy-de-Dôme, des personnes se présentent au domicile des particuliers pour proposer de bitumer des allées suite à un fond de cuve de goudron restant dans leur camion.
Aucun document n’est remis et le prix est très attractif.

Malheureusement, après avoir été payés, le travail est de très mauvaise qualité et il n’y a aucun moyen de recours……

La gendarmerie nous a communiqué trois photos des camions concernés.

Pour rappel : goudronner une allée sur une propriété privée (pas sur le trottoir qui fait partie, en général, du domaine public de la commune), nécessite une déclaration de travaux en mairie si la propriété est tout ou partie dans le périmètre de l’église, monument historique (périmètre des 500m). Libre sinon.

L’Agence Départementale d’Ingénierie Territoriale en charge d’instruire les dossiers d’urbanisme consulte alors l’architecte des bâtiments de France qui, la plupart du temps, émet des prescriptions incontournables (obligatoires) comme la couleur…

Les services de l’état demandent très justement aux communes de limiter au maximum d’étanchéifier de nouvelles surfaces. Plus de sols étanches provoquent, lors de pluies soudaines et fortes, un surcroît d’arrivée d’eau aux points bas de la commune quasi plats, où les avaloirs comme les tuyaux ne sont pas calibrés pour accepter une telle charge hydraulique. Les inondations sont alors inéluctables. Et peuvent conduire les services de l’état à étendre la zone inondable et donc y interdire toute construction.

Sans compter, pour le réseau unitaire d’assainissement du bourg de Thuret (c’est différent pour Chassenet, en séparatif), un déversement soudain dans la nature, par les déversoirs d’orage chargés de protéger la station d’épuration, de l’eau de ruissellement et de l’eau usée non traitée par la station. La pollution file alors directement dans le milieu naturel. Ce que les services de l’état ne veulent plus accepter.

D’où l’importance pour chacun, comme imposé par le PLU, de garder les eaux de ruissellement sur son terrain (toits, allées, cours, entrées…). Et ce n’est jamais très facile !

La préfecture lève les mesures de restriction des usages de l’eau

Mais maintient la vigilance sécheresse sur l’ensemble du département du Puy de Dôme.

Attention : vigilance orange vents violents dimanche 3 novembre de 6h00 à 14h00

63 – PUY-DE-DOME Bulletin de vigilance Régional.
CENTRE METEOROLOGIQUE INTERREGIONAL DE LYON
Numéro : 0211CE01
Emis le : samedi 02 novembre 2019 à 16h00
par : Météo-France Lyon
Date et heure du prochain message : au plus tard le dimanche 03 novembre 2019 à 06h00

Type de phénomène
Vent.
Début d’événement prévu le dimanche 03 novembre 2019 à 06h00
Fin de phénomène prévue le dimanche 03 novembre 2019 à 14h00

Localisation
Début de suivi pour :
Allier (03), Puy-de-Dôme (63) et Cantal (15).

Maintien de suivi pour :
Aucun département

Fin de suivi pour :
Aucun département

Description
Qualification du phénomène :
Tempête automnale demandant une vigilance particulière. Les forces de vent prévues occasionnant toujours quelques dégâts.

Faits nouveaux :

Situation actuelle :
Des premiers passages perturbés, avec vent modéré et pluies localement soutenues, voire orageuses, se sont déjà produits samedi et dans la nuit de samedi à dimanche

Evolution prévue :
En fin de nuit ou début de matinée de dimanche, les pluies, et surtout le vent, redoublent d’intensité par l’ouest sur l’Auvergne.
Durant la matinée, on pourra atteindre, voire dépasser les 110 à 120 km/h sur les crêtes du relief du Massif central, notamment à l’ouest de l’Auvergne.
Ce vent violent, de dominante sud (venant du sud) tournant temporairement à l’ouest en matinée, pourra déferler jusqu’en plaine, avec des rafales de l’ordre de 90 à 110 km/h possibles sur l’Allier ou la Limagne, notamment vers Clermont-Ferrand.
Accalmie en cours d’après-midi de dimanche.

Conséquences possibles
Vent/Orange
* Des coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution pendant des durées relativement importantes.
* Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées.
* Des branches d’arbre risquent de se rompre. Les véhicules peuvent être déportés.
* La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière.
* [Le fonctionnement des infrastructures des stations de ski est perturbé.]
* Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d’électricité et de téléphone.

Conseils de comportement
Vent/Orange
* Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
* Ne vous promenez pas en forêt.
* En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
* N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
* Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.
* Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

Consultez les prévisions météo sur votre département 63 – PUY-DE-DOME ou votre région
Consultez les observations météorologiques

Eau du robinet chargée en particules de limon

Aujourd’hui, jeudi 12 septembre 2019, l’eau du robinet présente un fort défaut de clarté dû à un problème de captage ou d’acheminement.

Les techniciens de la SEMERAP s’emploient depuis plusieurs heures à résoudre cette situation très contraignante pour les habitants de la commune et des communes environnantes.

Dans toute la mesure du possible, tant que l’eau ne redevient pas parfaitement limpide, ne la consommez que bouillie ou filtrée.

L’état de sécheresse que nous subissons met à mal toutes les réserves d’eau ainsi que les nappes phréatiques. Celles de la Limagne n’ont jamais été aussi basses.

Continuons d’être les plus économes possible en eau potable !

Les restrictions d’usage de l’eau sont toujours en vigueur http://www.puy-de-dome.gouv.fr/22-aout-2019-situation-hydrologique-du-puy-de-dome-a7827.html

• Sur l’ensemble du département du Puy-de-Dôme, à partir des réseaux d’adduction d’eau potable, sont interdits :
◦ l’alimentation des fontaines
◦ le lavage des voitures
◦ le remplissage des piscines individuelles
◦ l’arrosage des espaces verts
◦ l’arrosage des voies publiques
◦ le nettoyage des bâtiments, hangars, locaux de stockage
◦ la manœuvre des bouches à incendie
◦ de 8h à 20h l’arrosage de plants, massifs de fleurs, potagers, greens, aire de jeux

Arrêté d’interdiction de tir de feu d’artifices

En raison des conditions exceptionnelles de sécheresse, tout tir de feu d’artifices, spectacle pyrotechnique, tir de pétards, aussi bien sur une propriété privée que sur le domaine public, est interdit jusqu’au 30 septembre compris.

Selon l’évolution des conditions de sécheresse, un arrêté sera éventuellement pris pour le mois d’octobre. Et les mois suivants.

La commune de Thuret reconnue en état de catastrophe naturelle pour l’été 2018

La commune de Thuret a obtenu la reconnaissance de l’état de l’état de catastrophe naturelle par arrêté du 16 juillet 2019 publié au Journal Officiel du 9 août 2019 pour les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2018 au 30 septembre 2018.

Les habitants concernés doivent contacter leur assurance dans un délai de 10 jours après la publication au journal officiel (9 août 2019) pour déclarer leur sinistre, ou, s’ils l’ont déjà fait au moment du sinistre (cas général), de se rapprocher rapidement de leur assurance pour convenir des suites à donner, tout en sachant que si indemnisation il y a, elle le sera sur la base de chaque contrat d’assurance MRH avec les mêmes plafonds de garantie et de vétusté prévus au contrat. Mais sur des risques qui eux ne l’étaient pas.

L’arrêté du 16 juillet 2019 publié au JO du 9 août 2019

L’état de catastrophe naturelle, ça change quoi. UFC Que Choisir

Pour toute information complémentaire, contactez la mairie.

Report du feu d’artifice qui n’a pu être tiré le 13 juillet

Le conseil municipal du 22 juillet dernier, après avoir pris connaissance des pénalités financières contractuelles, envisage de reprogrammer le feu en 2019, soit lors d’une manifestation d’envergure dans la commune, mais laquelle ?, soit de préférence le 31 décembre.

Si ce feu n’est pas tiré avant fin 2019, la commune supportera 50% de son coût (soit 785 €) sans prestation aucune. La société Pyragric, comme toutes les sociétés concernées, a vu bon nombre de feux « fête nationale » annulés à cause de la sécheresse et des risques élevés d’incendie. Impossible de négocier un report simple au 13 juillet 2020. Aucune négociation financière possible. C’est le contrat qui s’applique strictement.

Cela pose indéniablement la question de la programmation d’un feu les années prochaines pour la fête nationale. Chaleur et sécheresse deviennent la règle et rendent quasi impossible un tir en Limagne dans des conditions de sécurité optimales. Dans ces conditions, est-il raisonnable de prendre le risque de devoir payer la moitié du coût (la moitié de 1500 €) sans prestation aucune ? Ou en cas de report dans l’année 356 € de plus ?

Pour cette fois-ci, le conseil municipal, lors de sa cession du 22 juillet, propose de tirer ce feu le 31 décembre.

Il s’agit maintenant de travailler ce report avec tous ceux qui le désirent, dont les associations de la commune, pour qu’il soit agréable et permette à tous d’assister à un moment, particulier, en plein hiver. Enfin, d’après le calendrier. Un prochain conseil municipal en précisera son organisation.

Vous avez des propositions ? Faites le savoir en mairie.