L’éclairage public, premier étage des économies d’énergie qu’il nous faut faire rapidement, sera diminué à compter du 15 octobre

Le coût de l’énergie, électricité et gaz, pour la commune comme pour les ménages et les entreprises, augmente et augmentera fortement dans les mois qui viennent.

La commune se préoccupe de ces augmentations qui risquent de devenir difficilement supportables. Toutes les économies sont importantes ! Après avoir fortement isolé l’école, l’ancienne mairie (les deux classes dans l’ancien bâtiment), la toiture de la salle des fêtes (mais pas les murs ni les ouvertures), modifié ou changé les chauffages anciens par des dispositifs plus efficaces et moins voraces (mais qui le restent trop !), il nous faut à court terme, décider des actions qui diminueront le nombre de kiloWattheure utilisés dans chaque bâtiment.

La durée de l’éclairage public est l’une des actions d’économie d’énergie.

Le conseil municipal a décidé, à l’unanimité, lundi 12 septembre, après avoir réfléchi et discuté chacun des besoins d’éclairage public, d’éteindre les lumières de 22 heures à 6h30 le matin, au lieu de 23 h à 6h actuellement.

Les jeunes qui prennent le car scolaire le matin seront bien dans des villages éclairés.

  • A compter du 15 octobre, Thuret comme Chassenet seront éclairés jusqu’à 22h00 et le matin à partir de 6h30.
  • L’église, éclairée actuellement jusqu’à minuit, ne le sera plus que jusqu’à 23h00.
  • Economie annuelle prévue (à coût constant de l’électricité…) : entre 3000 et 3500 €.

Un éclairage autonome par 4 candélabres solaires a été mis en place rue des Versannes qui n’était pas éclairée dans sa partie basse. Il sera soumis aux mêmes durées d’éclairage.

L’éclairage public sur l’emprise des travaux de rénovation du coeur de bourg se fera par de nouveaux candélabres à LEDs, beaucoup plus économes. Mise en place prévisionnelle : octobre novembre, si tout va bien…

D’autres actions d’économie d’énergie concernent le chauffage.

  • En mairie, comme à l’école, le chauffage n’est pas encore en fonctionnement. En mairie il est maintenant bloqué à 19° (20 jusqu’alors).
  • A l’école et au centre de loisirs, le remplacement de certains thermostats anciens, le réglage précis d’autres et l’attention portée à leur programmation permettront de mieux gérer les températures. Agents et enseignants sont bien sûrs concernés par cette traque aux calories inutiles, en espérant que le covid n’exigera pas une aération de 10 minutes par heure… Des testeurs de CO2 permettent de mieux gérer les besoins d’aération des salles de classe. Un purificateur d’air professionnel est installé en salle de restauration pour permettre justement de moins ouvrir tout en épurant efficacement l’air respiré.
  • A la salle des fêtes, les usagers devront se conformer aux exigences d’économies d’énergie (le mode de chauffage électrique est extrêmement vorace!). Le tarif des locations, notamment pour les extérieurs, a été révisé pour prendre en charge une partie de ces augmentations.

Nous sommes tous concernés !

Soyons responsables pour que nous puissions continuer d’assurer tous les services actuels, sans aucune restriction, mais avec un pull…

La mairie recrute un / une directeur / trice d’Accueil de Loisirs Périscolaire

En raison du départ de notre directrice, Pauline, pour un poste de direction plus proche de chez elle et plus rémunérateur, la mairie recrute un directeur ou une directrice d’une équipe d’une dizaine de personnes.

Fiche de poste

Directeur accueil de loisirs périscolaire et animateur extrascolaire

Adjoint d’animation (catégorie C) ou Animateur (catégorie B)

  • Temps de travail : poste à temps complet, annualisé (dont 3x55h en animation extrascolaire)
  • Service de rattachement : Accueil périscolaire, pôle enfance
  • Lieu d’exercice : Thuret (63260) Ecole Publique Marcel Balny (6 classes en 4,5j)
  • Positionnement hiérarchique du poste : Sous l’autorité du Maire
  • Profils recherchés : Titulaire BPJEPS (LTP), DEJEPS
  • Rémunération : Selon la grille indiciaire de la fonction publique territoriale + RIFSEEP
  • Prise de poste si possible au 29 août 2022
MISSIONS
  • Impulser et gérer l’équipe « Pôle Enfance » de 9 personnes (animateurs, ATSEM, cantinière, agent d’entretien) dans la mise œuvre du PEDT, du plan mercredi, des projets pédagogiques et éducatif au service des enfants, dans un mode de garde éducatif ambitieux
  • Gérer avec le pôle administratif les plannings (remplacements lors des absences diverses, ajustement selon les besoins…) et les budgets
  • Gérer avec l’élu responsable les orientations de l’ALSH, les choix stratégiques, les enjeux, les embauches et remplacements, les conflits…
  • Organiser et coordonner la mise en place des animations pendant les différents temps périscolaires : Périscolaire du matin et du soir, TAP, pause méridienne et restauration scolaire
  • Veiller à la mise en œuvre des actions définies et à leurs évaluations
  • Veiller au bon fonctionnement général et à la qualité des projets, animations et actions mise en place en fonction des objectifs éducatifs ; organiser et gérer leurs évaluations
  • Assurer des temps d’animations (pause méridienne, remplacements d’animateurs, temps extrascolaire)
  • Encadrer les stagiaires et former les animateurs
  • Organiser, faciliter et gérer les relations avec les familles, la direction de l’école, l’équipe enseignante et les différents partenaires
  • Contribuer à une bonne diffusion des informations et à transmettre les documents inhérents à la fonction de direction d’ALSH
  • Garantir la sécurité des enfants, des agents et de tous les utilisateurs du service
  • Accomplir les tâches administratives relatives à l’accueil périscolaire (CAF, MSA, SDJES, budget…), aux projets et aux partenariats
  • Participer à la mise en œuvre et à l’évaluation de la convention territoriale globale
  • Gérer avec l’élu responsable les entretiens annuels des agents du pôle enfance
COMPETENCES REQUISES
  • Sens du service public
  • Maîtrise des techniques d’animation
  • Sens de l’écoute, bonnes qualités relationnelles et humaines
  • Capacité d’organisation et d’adaptation
  • Capacité d’encadrement et de management d’une équipe (d’animation et technique)
  • Capacité de travail en équipe
  • Capacité à rendre compte (élus, CAF, administration, partenaires…) et à travailler en partenariat
  • Maîtrise de la réglementation des ACM
  • Maîtrise de l’outil informatique et des logiciels métiers (Abélium)

Envoyez votre candidature (CV + lettre de motivation) à Mairie de THURET 1 place de l’église 63260 THURET

ou par mail mairiedethuret@wanadoo.fr

Plus d’information au secrétariat de mairie : 04 73 97 91 58

Commémoration de la victoire de 1945 – Dimanche 8 mai

L’équipe municipale de Thuret et les pompiers du Centre de Première Intervention de Thuret – Sardon invitent la population à la



Commémoration de la victoire de 1945

Dimanche 8 mai – 11h00

Rassemblement dans le jardin de la mairie

Défilé jusqu’au monument aux morts

Dépôt de gerbe

Vin d’honneur dans le jardin de la mairie

2ème tour des élections présidentielles 2022. Les informations

Le deuxième tour l’élection présidentielle a lieu ce dimanche 24 avril 2022. Retrouvez toutes les informations pratiques et utiles sur l’organisation du scrutin.

Etes-vous bien inscrits sur les listes électorales ?

Pour voter il faut impérativement être inscrit sur les listes électorales. Pour savoir si vous êtes bien inscrit sur la liste électorale de la commune de Thuret, mais aussi connaître votre numéro national d’électeur, vous pouvez vous rendre ici.

Le bureau de vote, en mairie de Thuret, salle du conseil, est ouvert de 8h à 19h.

Pour voter vous devez présenter une pièce d’identité (liste ici; notamment carte d’identité (valide ou périmé depuis moins de 5 ans), passeport (valide ou périmé depuis moins de 5 ans), carte vitale avec photographie, permis de conduire ou carte d’invalidité). La présentation de la carte électorale n’est pas obligatoire mais elle permet de vous retrouver rapidement sur la liste d’émargement. Elle sera alors tamponnée à la date du scrutin.

Les résultats seront publiés après 20h00 sur le site internet de la commune.

Pour assurer la bonne tenue de l’élection présidentielle lors de ce deuxième tour, la mairie propose aux électeurs de la commune qui le désirent de devenir, le temps de ce scrutin, assesseur suppléant. Pour tenir le bureau de vote, sous la responsabilité du maire, président du bureau, à tout moment, au moins deux assesseurs titulaires membres du bureau (prérogative des élus municipaux) et un assesseur titulaire ou suppléant doivent être présents (article 44 du code électoral). Les missions d’un assesseur, titulaire ou suppléant, sont de contrôler l’identité de chaque votant, de donner une enveloppe, de contrôler l’introduction de l’enveloppe de vote dans l’urne, de faire signer la liste d’émargement, d’estampiller la carte électorale, et, au moins pour les titulaires, de participer aux opérations de dépouillement. Votre présence serait alors sur l’un des trois créneaux, le matin de 8h à 12h00, ou de 12h à 15h30, ou de 15h30 à 19h00, et, si vous le souhaitez, au dépouillement après 19h.

De même, après la clôture du scrutin, Les électeurs de la commune qui le souhaitent peuvent être l’un des scrutateurs qui notent avec une grande rigueur les voix obtenues par chaque candidat.

Vous êtes électeur à Thuret. Etre assesseur suppléant sur l’un des créneaux vous intéresse ? Ou/et être scrutateur ? Faites-vous connaître par téléphone ou SMS au 06 81 32 38 97 ou par mail mairiedethuret@wanadoo.fr avant samedi 23 avril midi.

Vous ferez alors partie de l’aventure et vous découvrirez peut-être les coulisses d’une élection !

Protocole sanitaire national :

Etant donnée la circulation du virus du Covid-19, un protocole sanitaire national précise les règles applicables pour l’organisation des opérations de vote lors de l’élection du président de la République les 10 et 24 avril 2022. Afin de permettre une élection en toute sécurité, la mairie de Thuret suit le protocole sanitaire national recommandé :

  • aération des bureaux de vote dix minutes toutes les heures,
  • port du masque recommandé pour les électeurs,
  • port du masque recommandé pour les personnes qui tiennent les bureaux de vote,
  • des autotests seront à disposition pour les membres des bureaux de vote,
  • des masques seront à disposition dans les bureaux de vote,
  • des bornes de gel hydro-alcoolique seront mises à disposition des électeurs,
  • un plexiglass sera mis en place.

Aide à domicile, soins à domicile, portage de repas à domicile

Le CIAS* de Riom Limagne et Volcans, auquel la commune de Thuret adhère, propose ses services d’aide à domicile, de soins à domicile, de portage de repas à domicile (sans changement de coût en 2022).

C’est un établissement public administratif intercommunal qui a une mission de service public.

  • Centre Intercommunal d’Action Sociale (bureaux, accueil du public)
    1 rue Jean Ferrat – 63720 ENNEZAT
    Accueil du public : du lundi au vendredi de 8h à 17h30
    04 73 63 81 34 – contact@cias.rlv.eu

Préparation de la rentrée scolaire de septembre 2022

Les effectifs prévisionnels que fournissent l’école et la mairie à l’Inspection Académique constituent dès maintenant la base du nombre de classes de l’année scolaire prochaine, 2022-2023.

Si vous venez d’emménager ou pensez emménager en 2022 à Thuret, et votre ou vos enfants fréquenteront l’école, faites vous connaître en téléphonant

L’école primaire publique Marcel Balny accueille tous les enfants de 3 à 11 ans, habitant les communes de Thuret et de Sardon, dans six classes de la petite section au CM2.

D’autres enfants peuvent être scolarisés à Thuret s’ils habitent une commune limitrophe n’ayant pas d’école ou ne pouvant pas les accueillir à 3 ans jusqu’à ce que l’école du domicile le puisse.

A chaque fois, la signature d’une convention entre parents, mairie du domicile et mairie de Thuret précise les conditions particulières et les engagements de chacun.

Les inscriptions se font systématiquement à la mairie de Thuret.

Un transport scolaire midi et soir relie Chassenet et Sardon à l’école.

L’accueil de loisirs périscolaire et la restauration scolaire, respectueux des temps de l’enfant, encadrés par des animateurs tous qualifiés, est ouvert chaque jour de classe de 7h30 le matin à 18h30 le soir.

Fermeture de la classe de CE1 de l’école publique Marcel Balny

La préfecture du Puy de Dôme, l’inspection académique, l’ARS et la caisse primaire d’assurance maladie ont décidé de la fermeture temporaire de la classe de CE1 à compter de ce lundi 22 novembre suite à un test positif au virus du covid d’un élève de la classe pour la durée de la période d’isolement nécessaire (en général 7 jours pleins) qui sera précisée dans l’arrêté de fermeture temporaire pris par la préfecture.

Toutes les règles sanitaires ont été scrupuleusement respectées dans l’école, et continuent de l’être, aussi bien pendant le temps scolaire qu’en périscolaire et restauration, dont le nettoyage quotidien de chacune des salles de classe, toilettes, espaces divers, salle de restauration, salles d’activités périscolaires… avec un virucide homologué, conformément au protocole sanitaire en vigueur.

RAPPELS

Source : https://www.education.gouv.fr/annee-scolaire-2021-2022-protocole-sanitaire-et-mesures-de-fonctionnement-324257

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Ils s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école ou à l’accueil de loisirs en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la COVID-19 chez l’élève ou dans sa famille. De même, les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque ne doivent pas se rendre dans l’école ou l’établissement scolaire (sauf exceptions prévues par les autorités sanitaires pour les contacts à risque). Ils en informent le directeur de l’école et la directrice de l’ALSH.

Les personnels doivent s’appliquer les mêmes règles.

L’accès des accompagnateurs aux bâtiments scolaires doit se limiter au strict nécessaire et se faire après nettoyage et désinfection des mains. Le port du masque est requis selon les mêmes modalités que celles applicables aux personnels (gestes barrières).

A ce jour, 22 novembre 2021, la graduation covid est de niveau 2, jaune pour le département du Puy de Dôme.

Ce qui implique :

  • un accueil toujours en présentiel de tous les élèves
  • un respect à tout moment de la journée, aussi bien en temps scolaire que périscolaire y compris en salle de restauration, dans la cours… des groupes classes.
  • Les activités physiques et sportives se déroulent en principe à l’extérieur. Mais lorsque la pratique en intérieur est indispensable (intempéries, disponibilité des installations…) elle se fait dans le respect des règles de distanciation adaptées à l’activité, sans contacts.

L’application des gestes barrières

Les gestes barrières rappelés ci-après, doivent être appliqués en permanence, partout, et par tout le monde. Ce sont des mesures de prévention particulièrement efficaces contre la propagation du virus.

Le lavage des mains

Le lavage des mains est essentiel. Il consiste à laver à l’eau et au savon toutes les parties des mains pendant 30 secondes. Le séchage doit être soigneux si possible en utilisant une serviette en papier jetable. Les serviettes à usage collectif sont proscrites. À défaut, l’utilisation d’une solution hydroalcoolique peut être envisagée. Elle se fait sous l’étroite surveillance d’un adulte à l’école primaire. Le lavage des mains doit être réalisé, a minima :

  • à l’arrivée dans l’école ou l’établissement ;
  • avant et après chaque repas ;
  • avant et après les récréations ;
  • après être allé aux toilettes ;
  • le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile.

Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distance physique entre les élèves d’une même classe ou d’un même groupe.

Le lavage des mains à plusieurs reprises tout au long de la journée de l’enfant, avec des températures extérieures fraîches voire froides, peut provoquer, surtout en cas de séchage imparfait, des irritations qu’il convient de traiter selon les recommandations de votre médecin.

Le savon utilisé dans tous les espaces scolaires et un savon homologué, choisi pour sa faible agressivité, distribué par un mousseur pour en réduire la quantité.

L’aération et la ventilation des classes et autres locaux

L’aération fréquente des locaux est une des principales mesures collectives de réduction du risque de transmission du SARS-CoV-2. Les salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée sont aérés au moins 15 minutes le matin avant l’arrivée des élèves, pendant chaque récréation, pendant les intercours, au moment du déjeuner et pendant le nettoyage des locaux. Une aération d’au moins 5 minutes doit également avoir lieu toutes les heures. Lorsque le renouvellement de l’air est assuré par une ventilation, son bon fonctionnement doit être vérifié et son entretien régulier doit être réalisé (ce n’est actuellement le cas que pour la salle de restauration).

La mesure de la concentration en CO2 à l’aide de capteurs permet d’évaluer facilement le niveau de renouvellement d’air. Il est recommandé d’équiper les écoles et établissements scolaires de capteurs mobiles afin de déterminer la fréquence d’aération nécessaire pour chaque local ou pour contrôler le bon fonctionnement de la ventilation mécanique dans les bâtiments où l’ouverture des ouvrants est déconseillée voire impossible.

La mairie vient d’acquérir un purificateur d’air destiné à assurer une qualité d’air la plus irréprochable possible en salle de restauration. Il sera installé rapidement.

Le port du masque

Lorsque qu’il est requis, le masque doit assurer une filtration supérieure à 90 % (masque « grand public » relevant anciennement de la catégorie 1 ou masque chirurgical par exemple).

Niveau jaune, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées.
L’éducation nationale fournit aux enseignants deux asques par jour de classe.

La mairie fournit des masques chirurgicaux homologués à ses agents autant que de besoin.

Les parents fournissent en masques leurs enfants sauf en maternelle où le masque est actuellement proscrit. En cas d’oubli, l’école comme l’ALSH pourvoit à l’absence de masque.

La limitation du brassage des élèves

Dès le niveau « vert », la journée et les activités scolaires sont organisées de manière à limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants entre groupes (en particulier au moment de l’arrivée et du départ des élèves).

  • niveau 2 / niveau jaune : la limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) est requise. Cette limitation est d’autant plus nécessaire lorsque la distanciation entre élèves d’un même groupe peut difficilement être respectée (en particulier à l’école maternelle). Lorsque le non brassage entre classes n’est pas possible (notamment au lycée), la limitation du brassage s’applique par niveau ;
  • l’arrivée et le départ des élèves dans l’établissement peuvent être étalés dans le temps. Cette organisation dépend évidemment du nombre d’élèves accueillis, des personnels présents et des possibilités d’adaptation du transport scolaire, y compris celui des élèves en situation de handicap.
  • la circulation des élèves dans les bâtiments : les déplacements des élèves doivent être limités, organisés et encadrés. Pour cette raison, il est recommandé d’attribuer une salle à chaque classe (en dehors des salles spécialisées et des ateliers).
  • les récréations sont organisées par groupes à compter du niveau jaune, en tenant compte des recommandations relatives aux gestes barrières ; en cas de difficultés importantes d’organisation, elles peuvent être remplacées par des temps de pause en classe.

Les règles de distanciation physique

Visuel - distance sociale d'un mètre

À l’école maternelle, la distanciation ne s’impose pas entre les élèves d’un même groupe (classe, groupe de classes ou niveaux), que ce soit dans les espaces clos (salle de classe, couloirs, etc.) ou dans les espaces extérieurs.

Dans les écoles élémentaires, les collèges, et les lycées, le principe est la distanciation physique d’au moins un mètre lorsqu’elle est matériellement possible, dans les espaces clos (dont la salle de classe), entre l’enseignant et les élèves ainsi qu’entre les élèves quand ils sont côte à côte ou face à face. Elle ne s’applique pas dans les espaces extérieurs entre élèves d’une même classe ou d’un même groupe. Tous les espaces peuvent être mobilisés (CDI, salles informatiques, gymnases…). Si la configuration des salles de classe (surface, mobilier, etc.) ne permet absolument pas de respecter la distanciation physique d’au moins un mètre, alors l’espace est organisé de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves.

A compter du niveau jaune, la distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents (classes, groupes de classes ou niveaux).

L’école et l’accueil de loisirs, ont décidé dès le début de l’année scolaire d’instaurer (de poursuivre) un respect strict des groupes classes tout au long de la journée bien que cela ne soit pas exigé par le protocole sanitaire de rentrée. Ce non brassage des élèves est exigé au niveau 2, jaune.

Le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels

Le nettoyage et la désinfection des locaux et des équipements sont une composante essentielle de la lutte contre la propagation du virus. Les agents municipaux ont la responsabilité de cette charge au quotidien :

Un nettoyage des sols et des grandes surfaces (tables, bureaux) est réalisé au minimum une fois par jour.

Un nettoyage désinfectant des surfaces les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels dans les salles, ateliers et autres espaces communs (comme les poignées de portes) est réalisé selon les modalités suivantes : 

  • niveau 2 / niveau jaune : au moins une fois par jour et, selon les situations, plusieurs fois par jour. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service ;

La désinfection quotidienne des objets partagés ou le respect d’un isolement de 24 heures avant réutilisation (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est recommandée.

La restauration scolaire

La restauration scolaire joue un rôle fondamental en revêtant des dimensions sociales et éducatives et en contribuant à la réussite des élèves. Le déjeuner à la cantine constitue la garantie d’un repas complet et équilibré quotidien. Il est donc essentiel de maintenir au mieux son fonctionnement, au besoin avec le recours à des adaptations temporaires, tout en garantissant la sécurité des élèves et des agents.

Les plages horaires et le nombre de services sont adaptés de manière à limiter les flux et la densité d’occupation et à permettre la limitation du brassage. Dans la mesure du possible, les entrées et les sorties sont dissociées. Les assises sont disposées de manière à éviter d’être face à face voire côte à côte (par exemple en quinconce) lorsque cela est matériellement possible.

Les mesures spécifiques aux différents niveaux sont les suivantes :

  • niveau 2 / niveau jaune : les espaces sont aménagés et l’organisation conçue de manière à rechercher la plus grande distanciation possible entre les élèves ; la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré. Les agents municipaux organisent un service individuel (couverts, eau, dressage à l’assiette… Le prestataire utilise des fromages emballés individuellement…) ;

Les parents

Ils sont informés clairement (liste non exhaustive à compléter selon les conditions d’organisation) :

  • des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ;
  • de leur rôle dans le respect des gestes barrières (explication à leur enfant, fourniture de mouchoirs en papier jetables, utilisation des poubelles, etc.) ;
  • de la surveillance d’éventuels symptômes chez leur enfant avant qu’il ne parte à l’école, au collège ou au lycée (la température doit être inférieure à 38°C) ;
  • de la nécessité de déclarer la survenue d’un cas confirmé au sein du foyer en précisant si c’est l’élève qui est concerné ;
  • des moyens mis en œuvre en cas d’apparition de symptômes chez un élève ou un personnel ;
  • de la procédure lors de la survenue d’un cas, qu’il concerne son enfant ou un autre élève ;
  • des numéros de téléphone utiles pour obtenir des renseignements et les coordonnées des personnels de santé, médecins et infirmiers, travaillant auprès de l’établissement ;
  • des points et horaires d’accueil et de sortie des élèves ;
  • des horaires à respecter pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie ;
  • de l’organisation de la restauration et des temps périscolaires.

Les élèves

Les élèves bénéficient d’une information pratique sur la distanciation physique, les gestes barrières dont l’hygiène des mains, le port du masque ainsi que d’une explication concernant l’actualisation des différentes mesures. Celle-ci est adaptée à l’âge des élèves. Une attention particulière doit être apportée aux élèves en situation de handicap pour leur permettre, en fonction de leur âge, de réaliser les gestes barrières et de distanciation par une pédagogie, des supports ou, le cas échéant, un accompagnement adapté.

L’éducation à l’hygiène et à la santé fait l’objet d’une attention particulière dans le cadre des cours.

Source : https://www.education.gouv.fr/annee-scolaire-2021-2022-protocole-sanitaire-et-mesures-de-fonctionnement-324257

Dès que l’arrêté préfectoral de fermeture parviendra à l’école et à la mairie, il sera téléchargeable en ligne et fourni aux familles qui le demanderont pour communication à leur employeur.
Plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15141