Et si nos trottoirs fleurissaient…

La commune de Thuret lance une opération pour inciter les habitants à semer des fleurs le long de leurs murs. Les objectifs sont multiples :

  • remplacer les herbes indésirables par des plantes à fleurs qui poussent dans des sols pauvres,
  • trouver une alternative au désherbage,
  • et embellir naturellement les rues de nos villages.

Deux ateliers pratiques sont organisés :

  • le 17 octobre, à 14h, rue Croix des Rameaux à Thuret,
  • le 20 octobre, à 14h, place de l’école à Chassenet

Au programme :

  • démonstration de semis d’un pied de mur
  • distribution gratuite de sachets de graines

Venez aussi en famille

Dans le respect du protocole sanitaire en vigueur

Arrêté préfectoral visant à lutter contre la COVID-19

M. le préfet, Philippe CHOPIN, tient à nous informer des nouvelles mesures de lutte contre la Covid19 prises pour le département, effective à compter de lundi prochain 28 septembre 2020 et pour une durée de 15 jours renouvelable. Ces mesures font suite à l’allocution du ministre de la Santé et aux indicateurs sanitaires du département qui demeurent au dessus des seuils d’alerte.

Pour mémoire, le département a été classé en zone de circulation active du virus le 12 septembre dernier, et relève du premier seuil d’alerte depuis la mise en place de la nouvelle nomenclature. De manière plus préoccupante, le virus circule activement chez les personnes de plus de 65 ans pour lesquelles le risque de contracter une forme grave de la Covid-19 est caractérisé. En résulte une augmentation significative des hospitalisations, notamment en réanimation.

En conséquence, et en se fondant sur l’analyse de l’Agence Régionale de Santé, M. le Préfet du Puy-de-Dôme a pris un arrêté applicable sur l’ensemble du département qui prévoit :

  • la limitation à 30 personnes les rassemblements à caractère privé, festifs, familiaux, amicaux dans tous les établissements recevant du public, notamment les salles des fêtes, les salles polyvalentes et les chapiteaux, tentes et structures ;
  • l’interdiction des rassemblements de type raves party et tecknival ;
  • l’obligation du port du masque aux abords des gares et des arrêts de transport en commun ;
  • l’obligation de respecter les mesures barrières (port du masque, distanciation physique et gel hydroalcoolique) à l’occasion des visites effectuées dans les établissements hébergeant des personnes dépendantes.

M. le Préfet du Puy-de-Dôme souhaite nous adresser l’arrêté en question, que vous trouverez ci-dessous.

Ces mesures valent à cet instant et pourraient être aggravées si les circonstances sanitaires le commandaient.

La commune recrute un agent technique polyvalent

OFFRE D’EMPLOI

adjoint technique polyvalent

Pour remplacer l’un de nos adjoints techniques qui a obtenu sa mutation, la mairie de Thuret recrute un adjoint technique polyvalent à temps plein pour un début d’emploi si possible en octobre 2020.

Candidature à adresser à la Mairie de Thuret avant dimanche 27 septembre 2020 :

Profil/fiche de poste – adjoint technique polyvalent

La commune de Thuret, avec ce recrutement, cherche à créer une petite équipe technique polyvalente de deux personnes, responsable et capable d’initiatives concertées, ayant à cœur de réussir le projet municipal de commune accueillante, agréable, attractive, sûre, exemplaire, respectueuse de l’environnement et des personnes, dynamisante pour ses habitants, inventive, valorisant de manière diverse et adaptée les différents espaces, bâtiments, équipements, petit patrimoine.

La personne recherchée, aux compétences techniques affirmées, a impérativement de fortes compétences de travail coopératif, aussi bien entre techniciens et agents de la collectivité qu’avec les élus responsables, qu’elle sait mettre à profit de manière efficace au service du projet défini collectivement. Une expérience réussie de travail coopératif pourra être déterminante.

  • Autonomie et responsabilités, compétences recherchées
    • Sens des responsabilités et du service public
    • Capacité d’écoute, d’observation, d’attention, d’initiative (propreté, sécurité, embellissement…)
    • Capacité d’organisation, de planification, de mise en œuvre, de suivi des tâches récurrentes comme des interventions à caractère urgent qui nécessitent adaptabilité et rapidité
      • Maîtrise de quelques méthodes et outils de travail par projets ou par objectifs
      • Maîtrise d’outils de pilotage opérationnel des activités et de la maintenance des bâtiments et des engins (cartes, plannings, fiches et carnets de suivi…)
    • Capacité à communiquer avec simplicité, régularité, constance, dans une posture de représentant technique de la municipalité
    • Capacité à rendre compte
    • Autonomie importante et rigueur dans l’exercice quotidien de son travail
    • Motivation, dynamisme
    • Respect des obligations de discrétion et de confidentialité
    • Connaissance des instances, circuits et processus de décision
    • Connaissance des principales règlementations hygiène-sécurité et de la coordination SPS
    • Participation aux formations
    • Maîtrise correcte du français et des logiciels de bureautique de base (traitement de texte, tableur, messagerie)
  • Missions et activités techniques
    • Entretien et mise en valeur des espaces verts, des espaces naturels, des ruelles et rues, des places, du cimetière, du petit patrimoine… en zéro phyto depuis le 01/01/2016
    • Fleurissement, embellissement dans la dynamique des villes et villages fleuris / ma commune au naturel (la commune a signé la charte d’entretien des espaces publics niveau 3 ; elle est labellisée « Terre saine » depuis fin 2018)
    • Entretien général de la commune
    • Entretien de la voirie communale et des chemins ruraux
    • Conduite, suivi et entretien des matériels et engins
    • Réalisation de petits travaux, maintenance de premier niveau des bâtiments et suivi (réparations, améliorations, flux, programmation et suivi du chauffage…)
    • Gestion des réservations des salles municipales et du matériel loué
    • Relations aux usagers
    • Relations aux élus
    • Co-organisation et cogestion de l’activité de l’équipe technique
    • Application des règles de sécurité et de santé au travail, port régulier de la tenue de travail adaptée et des EPI
    • Application des règles de sécurité des usagers
  • Conditions d’exercice
    • Travail en équipe de deux personnes, et parfois seul
      • Une réunion hebdomadaire de l’équipe technique et des élus concernés analyse ce qui est fait et détermine les axes de travail et les priorités, construit les projets dans les grands axes déterminés par le conseil municipal, fait le point des matériels, des relations avec les prestataires et des partenariats…
      • L’équipe choisit son organisation la plus efficiente, planifie son travail, organise le suivi de ses missions, se fixe des objectifs réalistes et avec les élus quelques indicateurs de réussite. Pour se faire elle peut fixer de manière régulière une réunion interne de travail.
    • Activités soumises à saisonnalité, avec des pics d’activité liés aux conditions climatiques ou aux événements locaux, prenant en compte les urgences ou les événements climatiques
    • Utilisation de matériels roulants, d’engins techniques
    • Déplacements permanents sur les sites d’intervention dans l’espace communal
    • Disponibilité
    • Horaires éventuellement décalés avec amplitude variable en fonction des périodes ou de conditions particulières (météo, obligations de service, sécurité des biens et des personnes…)
  • Relations fonctionnelles
    • Rattachement hiérarchique et fonctionnel au maire et aux adjoints en charge de domaines particuliers qui définissent les activités avec les agents, les orientent et les contrôlent
      • Le cas échéant, pour les actions urgentes qui concernent notamment la sécurité des biens et des personnes, les partenariats avec les institutions ou les prestataires, la communication institutionnelle, les tâches régaliennes (état civil, élections, urbanisme…), … au responsable du secrétariat de mairie
    • Rattachement fonctionnel, pour la partie administrative et financière, la gestion de carrière, les services aux agents (CNAS, MNT…) au secrétariat de mairie
    • Contacts fréquents et réguliers avec les élus
    • Relations avec l’ensemble des agents de la commune et de l’intercommunalité (notamment ALSH) et le secrétariat de mairie
    • Contacts directs avec la population (administrés, associations…) pour expliquer les actions, susciter des participations, proposer d’autres manières d’agir…
    • Relations avec d’autres administrations (Conseil Départemental, communes et communauté de communes, services de l’état (DREAL, DDPP…, syndicats intercommunaux…) et avec des prestataires externes (fournisseurs, artisans, entreprises, concessionnaires de réseaux…)
  • Moyens techniques
    • Véhicules divers
    • Tracteur, remorque, outils
    • Matériels et engins de coupe, de fauchage, de broyage, de terrassement et outillages divers, manuels ou motorisés…
    • La commune étant en zéro phyto depuis le 1er janvier 2016, pas d’utilisation de désherbants, de produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques mais recherche créative de techniques, process, outils, rythmes, plantes… adaptés aux différents lieux
  • Cadre statutaire
    • Adjoint technique polyvalent catégorie C, filière technique
  • Permis B ; permis poids lourd ou Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité conduite de tracteur agricole obligatoire dans le poste (CACES R482 catégorie A ou équivalent)
  • PSC1 obligatoire dans le poste
  • Pompier serait un réel plus…

Emploi statutaire : recrutement en qualité de stagiaire ou par mutation

Date limite de candidature dimanche 27 septembre 2020

Date d’embauche envisagée 1er novembre 2020 ou dès que possible

Organisation du conseil municipal de Thuret

Le conseil municipal a enfin déterminé son organisation, après l’épidémie de COVID, comme toutes les communes qui ont élu leur conseil au 1er tour. Chacun d’entre nous a en charge un ou plusieurs dossiers; il est le référent à contacter par l’intermédiaire du secrétariat 04 73 97 91 58 ou mairiedethuret@wanadoo.fr ou du site internet de la commune.

La bibliothèque rouvre

Les listes d’ouvrages actuellement à la BdT, en format PDF et Excel

Une « classe garderie » périscolaire est ouverte à compter de ce jeudi 4 juin

Cette « classe garderie périscolaire », organisée par la municipalité, accueille chaque jour dans le temps scolaire, 8 enfants en simultané, d’aujourd’hui à la fin de l’année scolaire, sauf retour des enseignants absents ou leur remplacement, modifications gouvernementales ou évolution de l’épidémie.

Faute d’enseignants titulaires ou d’enseignants remplaçants, l’école fonctionne depuis mi mai avec seulement 3 classes accueillant en simultané un maximum de 7 enfants par classe, soit 21 enfants au total. L’école accueille normalement 140 élèves en six classes. Cette « classe garderie », respectant les mêmes consignes et protocoles sanitaires, s’ajoute aux 3 existantes et permet d’accueillir en simultané 29 élèves au total sur 140.

Vendredi 29 mai, le premier ministre et le ministre de l’éducation nationale, dans l’incapacité actuelle de répondre aux missions qui sont les leurs, ont demandé aux collectivités locales d’organiser des temps de garde durant le temps scolaire pour palier au déficit d’enseignants. Confer l’article précédent.

La mairie a signé aujourd’hui une convention dans ce sens avec l’état pour institutionnaliser ce fonctionnement transitoire « 2S2C » pour un groupe de 8 enfants.

Ce mode de garde que nous proposons n’est pas du temps scolaire mais un temps périscolaire assuré par 3 de nos animatrices qualifiées que je remercie. Véronique les matins sauf mercredi matin, Nathalie mercredi matin et Karine les après-midis. Nous ne pouvons faire plus avec les agents tous présents qui continuent d’assurer leurs tâches périscolaires, matin avant l’école, le temps de midi et la restauration scolaire, les TAP, le soir après l’école et le mercredi après-midi, ainsi que les nombreuses aides aux enseignants, l’hygiène continue… Si des bénévoles responsables et s’engageant sur la durée, en nombre suffisant, sont intéressés par ce challenge d’ouvrir un autre groupe de 8 enfants en temps scolaire, merci de contacter la mairie.

Tous les autres temps périscolaires fonctionnent normalement avec les modalités d’inscription habituelles.

Les familles qui bénéficient de cet accueil ont été contactées mercredi par la directrice du centre de loisirs périscolaire. Le choix de ces familles a été fait avec beaucoup d’attention et de rigueur, à partir de la dernière enquête réalisée par les enseignantes et les nombreuses demandes angoissées des parents, par la directrice du centre de loisirs, les maire et adjoints, les représentants des parents d’élèves et les enseignantes qui ont pu être présents en mairie ou par Skype lors de ce moment de travail mardi soir. Le critère premier de ce choix, validé par tous, a été l’urgence d’un mode de garde, prenant en compte les fratries (certains enfants déjà scolarisés mais pas les frères ou sœurs). La liste des familles retenues a été arrêtée mercredi midi en fonction des dernières informations. Evidemment en ouvrant 8 places, l’école ne répond pas aux besoins de tous les parents !

Betty, directrice du centre de loisirs périscolaire, tente de répondre en continu au maximum de demandes, en proposant des journées ou demi-journées, du temps partiel… pour accueillir chaque jour 8 enfants.
En son nom, je remercie les parents qui ne mettraient pas leur enfant inscrit dans ce mode de garde un journée, voire même une demi-journée, de prévenir Betty le plus tôt possible pour qu’elle puisse proposer ce temps à une autre famille qui sera soulagée de pouvoir par exemple télé-travailler plus sereinement.

Conscients de ne pas pouvoir répondre à toutes les demandes, nous restons tous, animatrices, enseignantes et élus, disponibles pour chercher toutes les solutions possibles, même transitoires.