Pas de 1ère réunion du conseil municipal élu

Madame la préfète nous a communiqué hier soir par mail le message suivant :

Mesdames et Messieurs les Maires,

Pour les communes dont le conseil municipal aurait été pourvu dans son intégralité dès le premier tour des élections municipales, les dispositions en vigueur prévoyaient qu’il soit procédé à l’élection du maire et des adjoints à partir du vendredi 20 mars et jusqu’au 22 mars.

Toutefois, consulté aujourd’hui sur le risque sanitaire qu’emportait de telles réunions, le président du conseil scientifique sur le COVID-19 a estimé que les conditions sanitaires, même aménagées, n’étaient plus réunies à cette heure et qu’il est préférable de reporter l’installation des conseils municipaux définitivement élus à l’issue du premier tour.

Les réunions du conseils municipaux programmés à partir de demain (vendredi 19 mars 2020) pour l’élection des maires et adjoints doivent ainsi être ajournés.

Le projet de loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de COVID-19 fixera les modalités de continuité des exécutifs locaux, en maintenant en fonction les maires et adjoints en fonction au 15 mars jusqu’au 15 mai, date à laquelle le gouvernement remettra au Parlement un rapport, fondé sur une analyse du comité national scientifique ; le comité national scientifique se prononçant sur l’état de l’épidémie de covid-19 et sur les risques sanitaires attachés à la tenue du second tour et de la campagne le précédant, ainsi que sur la possibilité d’installer les conseils municipaux.

Une fois les conditions sanitaires réunies, les conseils municipaux élus à l’issue du premier tour pourront être installés et élire leurs nouveaux exécutifs dans les délais les plus brefs.

Respectueusement,

Cabinet de Madame la Préfète du Puy-de-Dôme

Confinement – Jour 1 – Accueil d’élèves des familles directement impliquées dans la gestion de cette crise coronavirus

Ce lundi 16 mars, premier jour sans école, les enseignantes et l’équipe du centre de loisirs accueilleront les enfants dont les parents directement impliqués dans la gestion de la pandémie coronavirus, sont concernés par cette possibilité d’accueil. Horaires 8h20 – 18h30. Repas pique-nique à fournir par les parents. Si nécessité avant 8h20 ce lundi 16 mars, appeler le 06 81 32 38 97. Pour les jours suivants, les horaires seront adaptés le plus possible aux besoins.

Ce sont

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics ou privés (hôpitaux, cliniques, SSS, HAD, centres de santé)
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maison de retraite, EHPAD, USD, foyers autonomie…
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages femmes, aide soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaire de vie pour personnes âgées et handicapées,
  • les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé et des préfectures.

L’accueil des enfants sera assuré sur présentation de la carte professionnelle ou d’un bulletin de salaire.

Les horaires seront proches des horaires habituels (7h30 à 18h30), avec restauration scolaire si la fourniture reste possible. Nous chercherons à chaque fois à les adapter le plus possible aux demandes.

Toutes les informations seront disponibles au fur et à mesure sur le site. Abonnez-vous aux mises à jour en renseignant votre mail dans « Abonnez-vous au blog », colonne de droite du site.

Numéros de téléphones indispensables

  • Ecole : 04 73 97 96 16
  • Centre de loisirs : 06 75 88 23 56
  • En cas d’urgence le maire : 06 81 32 38 97

Résultats du 1er tour des élections municipales de Thuret – dimanche 15 mars 2020

THURET 2020
Inscrits 636
Votants 322
Exprimés 270
Blancs 21
Nuls 31
Majorité 136
1/4 des inscrits 159
Ont obtenu
ANDANSON Sylvie 221
BOUCHET Vincent 231
BRUN Hervé 222
CABRERA Carlos 236
GANOT Régine 230
LAMBERT Thomas 232
LAURENT Georges 230
LE FLOCH Christophe 211
LHOSPITAL Cécile 252
LYAN Pierre 208
NORE Michel 236
PROLHAC-BARDIN Joëlle 223
SCACHE Marina 223
SLIMANE Mehdi 243
VAYSSIÉ-ROQUES Christine 243
Les 15 candidats sont élus

Ecole, services et restauration périscolaires fermés

L’école publique Marcel Balny ainsi que tous les services périscolaires dont les TAP et la restauration sont fermés à compter du lundi 16 mars 2020 pour une durée encore indéterminée. Une continuité pédagogique est mise en place pour maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs enseignants.

Une cellule de crise coronavirus est activée en mairie pour

  • collecter toutes les informations concernant la crise sanitaire,
  • donner toutes les informations fiables et à jour,
  • mettre en relation des personnes qui proposent de garder de manière ponctuelle des enfants avec des familles en recherche de solution de garde,
  • étudier et trouver les meilleures solutions d’aides aux personnes dans le besoin (personnes seules, personnes âgées)
  • collecter les propositions de service et le faire savoir,

Cette cellule de crise fera un point régulier en milieu de journée qui sera publié sur le site.

Contact : mairie au 04 73 97 91 58 ou 06 81 32 38 97 ou mairiedethuret@wanadoo.fr

Aucun élève n’est accueilli dans les locaux, sauf les enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire qui ne disposeraient pas d’une solution de garde pour leurs enfants scolarisés à l’école. Se mettre en rapport avec la directrice de l’école.

L’établissement reste ouvert aux personnels, notamment pour assurer la continuité pédagogique et administrative.

Les enseignants mobilisent les ressources pédagogiques nécessaires et organisent les modalités de la continuité. Cela pourra se traduire dans les prochains jours par un espace réservé aux élèves et leurs parents sur le site internet de la commune.

Pour maintenir le lien avec les élèves et les familles, les enseignants communiquent régulièrement avec leurs moyens habituels, notamment le mail.

De la même manière, le centre de loisirs périscolaire communiquera régulièrement avec les familles.

Il est souhaitable, pour rester informé en temps réel, de s’inscrire aux avis de diffusion du site en renseignant son adresse mail colonne de droite « Abonnez-vous à ce blog ».

N’hésitez jamais à demander, à proposer, à aider.

Merci !

Sur le site de l’Inspection Académique du Puy de Dôme : http://www.ac-clermont.fr/dsden63/actualite/informations-relatives-au-covid-19-2020-03-11/?tx_ttnews%5BbackPid%5D=4205

Information de la gendarmerie nationale dans le cadre du dispositif « Participation citoyenne »

Depuis quelques jours, sur le département du Puy-de-Dôme, des personnes se présentent au domicile des particuliers pour proposer de bitumer des allées suite à un fond de cuve de goudron restant dans leur camion.
Aucun document n’est remis et le prix est très attractif.

Malheureusement, après avoir été payés, le travail est de très mauvaise qualité et il n’y a aucun moyen de recours……

La gendarmerie nous a communiqué trois photos des camions concernés.

Pour rappel : goudronner une allée sur une propriété privée (pas sur le trottoir qui fait partie, en général, du domaine public de la commune), nécessite une déclaration de travaux en mairie si la propriété est tout ou partie dans le périmètre de l’église, monument historique (périmètre des 500m). Libre sinon.

L’Agence Départementale d’Ingénierie Territoriale en charge d’instruire les dossiers d’urbanisme consulte alors l’architecte des bâtiments de France qui, la plupart du temps, émet des prescriptions incontournables (obligatoires) comme la couleur…

Les services de l’état demandent très justement aux communes de limiter au maximum d’étanchéifier de nouvelles surfaces. Plus de sols étanches provoquent, lors de pluies soudaines et fortes, un surcroît d’arrivée d’eau aux points bas de la commune quasi plats, où les avaloirs comme les tuyaux ne sont pas calibrés pour accepter une telle charge hydraulique. Les inondations sont alors inéluctables. Et peuvent conduire les services de l’état à étendre la zone inondable et donc y interdire toute construction.

Sans compter, pour le réseau unitaire d’assainissement du bourg de Thuret (c’est différent pour Chassenet, en séparatif), un déversement soudain dans la nature, par les déversoirs d’orage chargés de protéger la station d’épuration, de l’eau de ruissellement et de l’eau usée non traitée par la station. La pollution file alors directement dans le milieu naturel. Ce que les services de l’état ne veulent plus accepter.

D’où l’importance pour chacun, comme imposé par le PLU, de garder les eaux de ruissellement sur son terrain (toits, allées, cours, entrées…). Et ce n’est jamais très facile !