Les mercredis après-midi à Thuret passent sous responsabilité communale

De nouveau, comme l’été dernier pour les contrats aidés, le gouvernement modifie les règles qui organisent le périscolaire.

Une majorité d’écoles et de communes a choisi de demander une dérogation pour passer d’une semaine à 4 jours et demi à une semaine de quatre jours avec le mercredi libre. Voir l’article sur ce sujet http://thuret.info/?p=95935 .

La communauté de communes Plaine Limagne a décidé le 7 juin 2018 de reverser à la commune de Thuret ce temps du mercredi après-midi dont elle avait jusqu’alors la charge, et de prendre pour les 24 autres communes celle d’organiser l’accueil de loisirs du mercredi journée ou après-midi pour notamment St Clément de Régnat et St Agoulin qui conservent la semaine de 4,5 jours.

Equité ??? Pas certain ! même si on peut ainsi maîtriser les coûts aux familles. Quel est le message envoyé par l’intercommunalité ? Comment est-il reçu ?

Le centre de loisirs de Thuret ne sera donc pas ouvert les mercredis matin, mais uniquement à partir de 11h30, après la classe, en périscolaire.

Pour les élèves fréquentant l’école de Thuret un tarif, discuté en comité de pilotage du 3 juillet (avec CAF, représentants des parents, élus, responsables du centre de loisirs), sera voté en conseil municipal du 23 juillet puis communiqué aux parents avec le document de rentrée.

Un tarif « extérieurs » sera aussi proposé.

 

Mais tout cela, dans quel cadre règlementaire ? avec quelles aides de l’état via la CAF ? avec quel taux d’encadrement ?

Comment la DDCS qui valide ou non l’organisation des centres de loisirs, va faire pour séparer le contrat enfance jeunesse signé sur le territoire intercommunal et qui concerne les vacances et les mercredis, de celui de la commune de Thuret qui concerne l’accueil de loisirs en journée scolaire et du mercredi après-midi.

Or ce sont ces contrats mis en avant dans le plan mercredi du gouvernement qui conditionnent les aides financières.

Sans décret d’application prévu durant l’été, impossible de savoir combien le centre de loisirs va réellement coûter aux contribuables de la commune.

De nouveau !!! Comme l’an dernier !

 

Rappel

En 2017/2018, le centre de loisirs périscolaire (matin, midi, et soir des 36 semaines scolaires) de Thuret a coûté réellement 95 564 €.

Le financement de ces 95 564 €, qui ne comprend pas le coût des repas*, est réparti en

  • 12 % pour les familles, soit 11 338 € (ce sont les 1€30 ou 1€50 par heure enfant)
  • 33 % pour la CAF soit 31 860 €
  • 1 % pour la MSA soit 995 €
  • 10 % pour l’état pour les emplois aidés soit 9 390 €
  • 44 % pour la mairie soit 41 980 €

 

* L’élaboration des repas est facturé par la maison familiale à la mairie, 3€70 en 2017/2018 pour un total sur l’année scolaire 2017/2018 de 42 500 €. Les parents paient le cout du repas (3€70), plus pour les familles n’habitant pas la commune la part restante (le personnel, les flux… indispensables à ce temps de repas) diminué de la part prise en charge par leur commune de résidence. Certaines ne prennent rien en charge; ce sont donc les parents qui paient la totalité du coût repas + personnel… soit 6€83 en 2017/2018.


Lire le plan mercredi proposé par le gouvernement : http://www.education.gouv.fr/cid131930/plan-mercredi-une-ambition-educative-pour-tous-les-enfants.html

Télécharger le plan mercredi : http://cache.media.education.gouv.fr/file/06_-_Juin/04/4/DP-plan-mercredi_19-06_970044.pdf


 

Aménagement du centre bourg

La troisième version du projet, uniquement centré autour de l’église, mairie, école, salle des fêtes, prenant en compte les remarques, propositions et demandes de l’architecte des bâtiments de France, va nous permettre de continuer à réfléchir sur ce projet pour que cet aménagement, financièrement lourd pour la commune, soit le plus adapté et efficace possible.

La phase de concertation avec les usagers, les commerçants, les riverains débute.

Venez en mairie regarder de près les plans proposés. Venez discuter du projet. Venez proposer…

Tout est améliorable pourvu que cela aille dans le sens d’une meilleure sécurité pour les piétons, d’une baisse de la vitesse sur les deux départementales, des cheminements réellement utilisables et sécures, des places de parking réellement utilisées, de la recherche de ce qui est le plus pratique et le plus utile pour chacun (commerçants, usagers des commerces, parents d’élèves, fidèles et visiteurs de l’église, touristes…), d’une montée en qualité des abords de l’église respectant nos engagements environnementaux (minimiser l’usage de l’eau, pas de produits chimiques, entretien bien anticipé…), d’un respect total de l’accessibilité… et tout cela dans un coût supportable par le budget de la commune !!!

A l’automne, quand la concertation sera terminée, nous arrêterons un projet qui ne sera alors plus modifiable.

PLAN BASE thuret v3 après réunion ABF-1-200 (3)

Circulation routière

  • Les RD210 et RD211 sont réduites au minimum : 6 mètres
  • La rue de l’Eglise est réduite à 3 mètres et passe en sens unique RD210 vers RD211
  • la rue est en goudron grenaillé d’une couleur se rapprochant des cheminements en stabilisé

Stationnements

  • 8 places sont créées sur la RD210 le long du mur mairie-église
  • 3 places sont créées devant la boulangerie jusqu’à l’intersection avec la RD210
  • les 4 places existantes près de la croix de la mission sur la place de l’église sont supprimées
  • 8 places sont disponibles sur le parking actuel à l’arrière de l’église plus une place handicapée (PMR)

Cheminements

  • les trottoirs sont élargis (minimun 1,40 m) : devant le bar de l’église, devant l’école côté mairie-église, côté école en direction du carrefour avec la RD210
  • le trottoir sud de la rue de l’église (devant la Taverne, boulangerie…) passe à 4 mètres
  • un plateau de matière et couleur distinctives de la chaussée, qui peut-être ne pourra pas être surélevé, reliera la place de l’école au côté mairie – église
  • les barrières métalliques sont remplacées par des bancs béton et des massifs
  • une borne rétractable réglementera l’accès à la place de l’école qui n’est pas fondamentalement modifiée
  • les feux tricolores sont remplacés
  • les liaisons avec les parkings (place Madeleine de Chazelles et place de la Marmite) seront particulièrement soignées et sécurisées

Place de l’église

  • la place sera en partie végétalisée (gazon, massifs de vivaces…) et replantée de plusieurs arbres (les tilleuls, pour la plupart très abimés, seront presque tous supprimés)
  • la place à l’arrière de l’église (côté est) sera végétalisée
  • les dalles seront conservées
  • l’accès véhicule côté sud de l’église sera préservé
  • les cheminements seront en stabilisé lié

A vos questions, vos remarques, vos propositions !

 

 

Un film réalisé par les enfants de l’accueil périscolaire – Vendredi 29 juin 18h30

EVENEMENT

expo tap

Vendredi 29 juin à 18h30 – salle des fêtes de THURET

Les enfants et l’équipe d’animation sont heureux de vous inviter à découvrir leur film produit et mis en scène par vos enfants

 

 

Nous terminerons la soirée par un pot convivial.

SURPRISES ET RIRES GARANTIS !!!

 

Et maintenant, le film

 

 

 

 

 

La commune évolue au gré des saisons

 

 

Sous la tonnelle

L’église Saint Martin

La montée empierrée le long de la mairie

Massif de vivaces et bulbes presque sans entretien ni eau

L’étang des Aurancheix, un très joli lieu de promenade, de casse-croûte en famille, de pêche (contacter l’association de pêche)

S’asseoir à l’ombre de la vieille vigne

Les bancs sous la tonnelle sont accessibles à tout handicap. Place de parking réservée devant le portail, cheminement béton balayé… Tout le jardin dispose de WiFi gratuit offert par la commune et le Conseil Départemental (WiFi63). Il suffit de se connecter, de donner ses mail, nom et prénom pour être aussitôt connecté. Une fois inscrit, quelles que soient les bornes WiFi 63 dans le département du Puy de Dôme vous êtes aussitôt reconnu et connecté.

Les vivaces sont toujours privilégiées, en cherchant celles qui résistent le mieux à la sécheresse, celles qui sont les plus agréables, celles qui sentent bon, celles qui ont de belles fleurs, celles qui structurent les massifs, celles qui attirent les abeilles, celles qui ne fleurissent pas comme toutes les autres, au même moment, celles qui nous plaisent aussi… Merci à toutes les personnes qui organisent et font vivre le concours des villes et villages fleuris respectueux de l’environnement qui nous accompagnent, nous motivent, nous aident. Tout comme nos fournisseurs de plants (Bardy Flore) et nos techniciens qui mettent en oeuvre tous nos projets. La commune continue de proposer des sachets de graines « pied de mur » composés d’un grand nombre de vivaces et de quelques annuelles. Les demander en mairie. Merci à vous de contribuer à rendre notre commune de plus en plus agréable.

L’église reste éclairée une heure après l’extinction de l’éclairage public. Elle resplendit chaque nuit entre 23 h et minuit.

Vous pouvez pique-niquer, venir jouer à des jeux de société, lire, discuter… Le jardin de la mairie est libre d’accès. Et profiter de la bibliothèque lorsqu’elle est ouverte (tous les matins et aux heures de permanence de la mairie en libre accès et avec les bibliothécaires les mercredis de 9h à 12h, les jeudis de 15h30 à 17h30 et les samedis de 10h à 12h.

L’aire de jeux pour les enfants est disponible sous la responsabilité de leurs parents

Inscription des élèves pour les transports scolaires 2018/2019

 

Il est possible de s’inscrire de deux façons différentes :

 

1ere solution, la plus simple et la plus rapide !
En ligne sur le site du Conseil départemental (jusqu’au 20 juillet 2018) :

http://www.puy-de-dome.fr/transports/transports-scolaires/bus-scolaires.html

Fiche transports scolaires

2eme solution, par courrier.
En retournant par courrier, auprès du « Guichet unique », la fiche d’inscription au « Transport scolaire » accompagnée du formulaire « Tarification solidaire », avant le 6 juillet 2018.

Au secrétariat, vous trouverez si besoin la fiche d’inscription au « Transport scolaire » et du formulaire «Tarification solidaire » ainsi que le guide pratique des transports.

Et sur le site du Conseil Départemental : http://www.puy-de-dome.fr/transports/transports-scolaires/tarification-solidaire.html

Un film explicatif est également mis en ligne sur le site www.puy-de-dome.fr, n’hésitez pas à le consulter.

Ou directement : https://www.youtube.com/watch?v=wfa2thVPGtA

Organisation des temps périscolaires pour l’année 2018-2019. Le point à 3 semaines de la fin de l’année.

En semaine de 4,5 jours d’école, l’organisation reste la même

Les conseils municipal et d’école de Thuret, après tout le travail de réflexion nécessaire, ont conjointement décidé de ne pas demander de dérogation à l’Inspection Académique sur l’organisation de la semaine scolaire.

L’école fonctionnera comme cette année, en semaine de 4,5 jours (dont le mercredi matin), sur les mêmes horaires : du lundi au vendredi 8h30 – 11h30 ; les lundis, jeudis et vendredis 13h30 -15h30 ; et 13h30 – 16h30 les mardis pour permettre l’organisation de la natation sous réserve que l’organisation de la piscine de Gannat, suremployée, ne change pas.

Les « TAP », organisés par le centre de loisirs périscolaire communal (ALSH périscolaire), gratuits et ouverts à tous les élèves de l’école, auront lieu aux mêmes jours et heures, soient les lundis, jeudis et vendredis de 15h30 à 16h30.

Les autres temps périscolaires ne changeront pas non plus : le matin de 7h30 à 8h20, pause méridienne et repas de 11h30 à 13h20, et après l’école de 16h30 à 18h30, dans les mêmes conditions qu’actuellement.

Des modifications que nous espérons marginales pourront être apportées d’ici la fin de l’année scolaire où sera publiée l’information aux parents pour la rentrée.

Le budget communal a supporté cette année scolaire, quasi en totalité le surcoût de la perte des quatre emplois aidés que nous avions jusqu’à l’été 2017, et supprimés par le gouvernement en août 2017 bien que nous répondions en totalité aux exigences de formation que ce type de contrat demandait. Nous avons pu faire valoir la nécessité d’emplois aidés pour deux postes sur six mois non reconductibles, avec une aide moindre de l’état (50 % au lieu de 70 %).

Cette année, tous les services ont été impactés par ce manque d’aide de l’état : un animateur en moins ; plus d’agent maternel en classe de MS – GS ; pas de remplacement d’un agent technique à temps partiel parti en retraite ; remplacement tardif d’un agent technique muté dans une autre collectivité ; pas d’augmentation de temps de gestion administrative pourtant indispensable…

Pour la rentrée, bien que les conditions budgétaires n’évoluent pas, nous ajouterons au maximum un mi-temps scolaire d’agent maternel (soient 2 à 3h par jour), qui ne pourra probablement pas être un emploi aidé; mais nous tenterons malgré tout d’obtenir cette possibilité, en préservant en premier l’intérêt des élèves.

 

Et les mercredis ?

Trois écoles de la communauté de communes continueront à fonctionner comme le demande la loi, en 4,5 jours : Saint Agoulin, Saint Clément de Régnat et Thuret.

Toutes les autres communes avec école ont demandé une dérogation pour passer à la semaine de quatre jours. La communauté de communes s’étant préalablement engagée à créer en remplacement du mercredi matin « libéré », un nouveau temps d’accueil en centre de loisirs.

La communauté de communes est l’organisatrice des ALSH extrascolaires (les vacances scolaires). En 2018-2019, la communauté de communes sera aussi l’organisatrice des centres de loisirs des mercredis des 36 semaines d’école.

Le conseil communautaire du jeudi 7 juin a décidé de ne pas ouvrir le centre de loisirs de Thuret les mercredis et de reverser l’organisation des mercredis après-midi à la commune de Thuret, car l’après-midi est du périscolaire (le matin, il y a école)*. Avec un cloisonnement pour les inscriptions : enfant en semaine de quatre jours dans les centres intercommunaux (ALSH extrascolaires), enfant en semaine de 4,5 jours dans le seul centre communal ouvert le mercredi après-midi, Thuret (ALSH périscolaire). A moins que cette nouvelle complexité ingérable (fratrie…) soit assouplie par la communauté de communes…

Le centre de loisirs de Thuret fonctionnera donc les mercredis après-midi (avec ou sans repas), exactement comme cette année, mais sous organisation communale (ALSH périscolaire).

Le comité de pilotage de juin proposera des tarifs du mercredi qui pourraient être les mêmes que ceux pratiqués actuellement et étudiera les tarifs pour les enfants extérieurs non inscrits à l’école.

 

La communauté de communes, organisatrice des centres de loisirs pendant les vacances (ALSH extrascolaires), communiquera prochainement sur cette organisation pour l’année scolaire 2018-2019 qu’elle veut homogène et identique partout sur son territoire, sur les coûts qui augmentent pour les habitants de l’ancienne Nord Limagne, notamment pour les plus faibles revenus, et diminuent pour d’autres, les horaires et dates d’ouverture qui peuvent bouger, le transport qui pourrait être supprimé autour de Maringues, l’ALSH de Randan qui devient intercommunal…

 

* cette année scolaire 2017-2018 qui se termine, la communauté de communes organisait sur tout son territoire les centres de loisirs du mercredi après-midi sous régime dérogatoire.

 

Vous avez des questions, des remarques,