Arrêté préfectoral visant à lutter contre la COVID-19

M. le préfet, Philippe CHOPIN, tient à nous informer des nouvelles mesures de lutte contre la Covid19 prises pour le département, effective à compter de lundi prochain 28 septembre 2020 et pour une durée de 15 jours renouvelable. Ces mesures font suite à l’allocution du ministre de la Santé et aux indicateurs sanitaires du département qui demeurent au dessus des seuils d’alerte.

Pour mémoire, le département a été classé en zone de circulation active du virus le 12 septembre dernier, et relève du premier seuil d’alerte depuis la mise en place de la nouvelle nomenclature. De manière plus préoccupante, le virus circule activement chez les personnes de plus de 65 ans pour lesquelles le risque de contracter une forme grave de la Covid-19 est caractérisé. En résulte une augmentation significative des hospitalisations, notamment en réanimation.

En conséquence, et en se fondant sur l’analyse de l’Agence Régionale de Santé, M. le Préfet du Puy-de-Dôme a pris un arrêté applicable sur l’ensemble du département qui prévoit :

  • la limitation à 30 personnes les rassemblements à caractère privé, festifs, familiaux, amicaux dans tous les établissements recevant du public, notamment les salles des fêtes, les salles polyvalentes et les chapiteaux, tentes et structures ;
  • l’interdiction des rassemblements de type raves party et tecknival ;
  • l’obligation du port du masque aux abords des gares et des arrêts de transport en commun ;
  • l’obligation de respecter les mesures barrières (port du masque, distanciation physique et gel hydroalcoolique) à l’occasion des visites effectuées dans les établissements hébergeant des personnes dépendantes.

M. le Préfet du Puy-de-Dôme souhaite nous adresser l’arrêté en question, que vous trouverez ci-dessous.

Ces mesures valent à cet instant et pourraient être aggravées si les circonstances sanitaires le commandaient.

Mesures sanitaires : les protocoles sanitaires travaillés par les filières professionnelles

Le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes propose au téléchargement les protocoles sanitaires travaillés par les filières professionnelles, actualisés au fur et à mesure des annonces.

Les protocoles en attente de validation par décret seront prochainement disponibles sur cette page.

La page sur le site du Conseil Régional : http://pro.auvergnerhonealpes-tourisme.com/article/mesures-sanitaires

Une « classe garderie » périscolaire est ouverte à compter de ce jeudi 4 juin

Cette « classe garderie périscolaire », organisée par la municipalité, accueille chaque jour dans le temps scolaire, 8 enfants en simultané, d’aujourd’hui à la fin de l’année scolaire, sauf retour des enseignants absents ou leur remplacement, modifications gouvernementales ou évolution de l’épidémie.

Faute d’enseignants titulaires ou d’enseignants remplaçants, l’école fonctionne depuis mi mai avec seulement 3 classes accueillant en simultané un maximum de 7 enfants par classe, soit 21 enfants au total. L’école accueille normalement 140 élèves en six classes. Cette « classe garderie », respectant les mêmes consignes et protocoles sanitaires, s’ajoute aux 3 existantes et permet d’accueillir en simultané 29 élèves au total sur 140.

Vendredi 29 mai, le premier ministre et le ministre de l’éducation nationale, dans l’incapacité actuelle de répondre aux missions qui sont les leurs, ont demandé aux collectivités locales d’organiser des temps de garde durant le temps scolaire pour palier au déficit d’enseignants. Confer l’article précédent.

La mairie a signé aujourd’hui une convention dans ce sens avec l’état pour institutionnaliser ce fonctionnement transitoire « 2S2C » pour un groupe de 8 enfants.

Ce mode de garde que nous proposons n’est pas du temps scolaire mais un temps périscolaire assuré par 3 de nos animatrices qualifiées que je remercie. Véronique les matins sauf mercredi matin, Nathalie mercredi matin et Karine les après-midis. Nous ne pouvons faire plus avec les agents tous présents qui continuent d’assurer leurs tâches périscolaires, matin avant l’école, le temps de midi et la restauration scolaire, les TAP, le soir après l’école et le mercredi après-midi, ainsi que les nombreuses aides aux enseignants, l’hygiène continue… Si des bénévoles responsables et s’engageant sur la durée, en nombre suffisant, sont intéressés par ce challenge d’ouvrir un autre groupe de 8 enfants en temps scolaire, merci de contacter la mairie.

Tous les autres temps périscolaires fonctionnent normalement avec les modalités d’inscription habituelles.

Les familles qui bénéficient de cet accueil ont été contactées mercredi par la directrice du centre de loisirs périscolaire. Le choix de ces familles a été fait avec beaucoup d’attention et de rigueur, à partir de la dernière enquête réalisée par les enseignantes et les nombreuses demandes angoissées des parents, par la directrice du centre de loisirs, les maire et adjoints, les représentants des parents d’élèves et les enseignantes qui ont pu être présents en mairie ou par Skype lors de ce moment de travail mardi soir. Le critère premier de ce choix, validé par tous, a été l’urgence d’un mode de garde, prenant en compte les fratries (certains enfants déjà scolarisés mais pas les frères ou sœurs). La liste des familles retenues a été arrêtée mercredi midi en fonction des dernières informations. Evidemment en ouvrant 8 places, l’école ne répond pas aux besoins de tous les parents !

Betty, directrice du centre de loisirs périscolaire, tente de répondre en continu au maximum de demandes, en proposant des journées ou demi-journées, du temps partiel… pour accueillir chaque jour 8 enfants.
En son nom, je remercie les parents qui ne mettraient pas leur enfant inscrit dans ce mode de garde un journée, voire même une demi-journée, de prévenir Betty le plus tôt possible pour qu’elle puisse proposer ce temps à une autre famille qui sera soulagée de pouvoir par exemple télé-travailler plus sereinement.

Conscients de ne pas pouvoir répondre à toutes les demandes, nous restons tous, animatrices, enseignantes et élus, disponibles pour chercher toutes les solutions possibles, même transitoires.

L’école publique Marcel Balny n’accueillera que bien peu d’élèves (26 dont certains en alternance) à compter du 2 juin

Toujours avec deux enseignantes titulaires et un enseignant remplaçant, l’école ne pourra fonctionner qu’avec trois classes sur six, n’accueillant chacune qu’environ 7 élèves. Ce qui est très loin de correspondre aux demandes des parents, légitimes et très nombreuses.

La commune étudiera avec les représentants des parents d’élèves et toutes les parties (enseignants, équipe municipale d’animation et d’entretien, préfecture) les solutions envisageables et leur coût pour la collectivité, dans le respect des protocoles et des espaces disponibles, pour augmenter le nombre d’enfants accueillis durant le temps scolaire, dans le cadre du dispositif ministériel 2S2C annoncé hier vendredi qui fait appel à des bénévoles, des associations, des clubs sportifs, des prestataires extérieurs en lieu et place des enseignants absents.

Tous les documents de ce dispositif 2S2C, que nous ont communiqués les services de la préfecture hier après-midi à 17h30, sont téléchargeables en fin d’article pour information

L’arrêté d’ouverture ci-dessous permet à la directrice de l’école d’établir aux parents qui lui en feront la demande un certificat de non scolarisation leur permettant de faire valoir auprès de leur employeur l’impossibilité dans laquelle ils sont de scolariser leur(s) enfant(s).

ARRETE DU MAIRE

Arrêté provisoire n°6/2020

Le Maire de la Commune de THURET (PUY DE DOME)

  • Vu l’article 72 alinéa 3 de la Constitution consacrant le principe de libre administration des collectivités locales,     
  • Vu l’article L212-1 et suivants du Code de l’éducation portant sur l’ouverture des écoles publiques
  • Vu la loi n°83-663 du 22 juillet 1983 complétant la loi n°83-8 du 07 janvier 1983 relative à la répartition des compétences entre les communes, les départements, les régions et l’état,
  • Vu l’article L2215-1 du Code général des collectivités territoriales sur les pouvoirs respectifs du maire et du représentant de l’état dans le département
  • Vu les articles L2212-1, 2, L2214-3 et L2122-24 du Code général des collectivités locales relatifs aux pouvoirs de police du maire,
  • Vu l’article R610-5 du Code pénal relatif aux violations des interdictions ou le manquement aux obligations édictées par les décrets et arrêtés de police,
  • Vu le Code de la santé publique,
  • Vu la loi d’urgence n°2020-290 du 23 mars 2020 pour faire face à l’épidémie de COVID-19,
  • Vu le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire,
  • Vu le décret 2020-604 du 20 mai 2020 complétant le décret n°2020-548 du 11 mai 2020,
  • Vu la Déclaration du Premier ministre sur la stratégie nationale du plan de déconfinement à l’Assemblée nationale du 28 avril 2020,
  • Vu le Discours du Premier Ministre sur la préparation de l’étape du 11 mai du déconfinement
  • Vu la Conférence de presse du Premier Ministre sur la deuxième étape du déconfinement du jeudi 28 mai,
  • Vu les précisions apportées par le Ministre de l’éducation nationale sur la réouverture des écoles lors de la conférence de presse du Premier Ministre du jeudi 28 mai,
  • Vu le protocole sanitaire de l’éducation nationale pour la réouverture des écoles et ses guides,
  • Vu les deux protocoles établis au plan ministériel s’agissant des activités sportives d’une part, et culturelles d’autre part, et leurs annexes et convention, portant élargissement de l’accueil des enfants pendant le temps scolaire à travers le dispositif 2S2C, reçus de la préfecture du Puy de Dôme ce vendredi 29 mai 2020,

Considérant qu’il y a lieu de statuer sur l’accueil des élèves durant le temps scolaire à compter du mardi 2 juin jusqu’à la fin de l’année scolaire, pour organiser cet accueil et permettre aux parents d’élèves qui le demanderont d’obtenir une attestation d’impossibilité de scolarisation du 2 juin à la fin de l’année scolaire établie par la directrice de l’école,

Considérant la présence de deux enseignantes titulaires sur six plus un enseignant remplaçant mis à disposition de l’école par l’Inspection Académique qui permet de poursuivre l’ouverture de trois classes sur les six que comporte l’école,

Considérant qu’il est peu probable qu’une des quatre enseignantes absentes soit en capacité de reprendre son poste, mais si c’était le cas, une classe ouvrirait le plus vite possible permettant d’augmenter le nombre d’enfants accueillis,

Considérant les résultats de l’analyse de l’enquête auprès des parents conduite par l’équipe enseignante, montrant les attentes des familles,

Et les critères de choix des élèves accueillis, établis par l’équipe enseignante ce vendredi 29 mai, soit

  • en premier ne pas accueillir les enfants de PS et MS,
  • accueillir les enfants des parents tous deux professions indispensables ou solo de profession indispensable,
  • puis dans la mesure du possible, les enfants en difficultés selon le niveau, les enfants dont l’un des parents exerce une profession indispensable,
  • avec des compléments en alternat pour optimiser à 7 le nombre d’enfants par classe

Considérant l’impossibilité de mettre en place le dispositif d’accueil de tous les enfants tels que demandé par le dispositif ministériel 2S2C (rechercher des bénévoles, contacter les clubs sportifs et les fédérations, les parents, les structures culturelles… organiser les espaces, embaucher des animateurs encadrant les enfants sans enseignant durant le temps scolaire… tout cela en respectant les 4m² par enfant dans chaque classe d’environ de 45 m² quand elle est vide),

A R R E T E

ARTICLE 1

Du 2 juin 2020 à la fin de l’année scolaire 2019-2020, l’école primaire publique Marcel Balny accueillera les enfants selon le nombre d’enseignants disponibles, en respectant les conditions d’accueil (actuellement ces règles cumulatives sont : des groupes séparés d’un maximum de 15 enfants, 4m² par enfant dans chaque classe ou espace clos…, respect des distances sanitaires, respect des gestes barrière, nettoyage strict…), et du protocole ministériel d’accueil. Ces conditions limitent à un maximum de 8 enfants par classe de l’école.

ARTICLE 2

Chaque enseignant supplémentaire permettra d’ouvrir une classe dans les mêmes conditions, à concurrence du nombre total de classes de l’école, soit six.

ARTICLE 3

En cas de modification du protocole ministériel d’accueil, la jauge d’accueil par classe serait redéfinie.

ARTICLE 4

Tous les temps périscolaires sont assurés dans le respect des mêmes protocole et règles par l’équipe des agents municipaux (matin avant la classe, midi et restauration scolaire, temps d’activités périscolaires des lundis, jeudis et vendredis de 15h30 à 16h30, périscolaire du soir et du mercredi après-midi). Ainsi que le transport scolaire.

ARTICLE 5

L’accueil supplémentaire sans enseignant durant le temps scolaire ne pourra être mis en place qu’à concurrence de l’action d’acteurs bénévoles comme prévu dans les protocoles ministériels, la préparation des espaces et classes, la possibilité de redéfinir les temps de travail des animatrices qui agissent habituellement dans le temps périscolaire, et la prise en charge par l’état des coûts réels.

ARTICLE 6

Chacune en ce qui les concerne, directrice de l’école publique Marcel Balny, directrice par intérim, directrice du centre de loisirs périscolaire, est chargée de l’exécution du présent arrêté.

Fait à THURET, le 29 mai 2020

Le Maire,

Pierre LYAN

Le dispositif 2S2C annoncé en conférence de presse ministérielle ce vendredi 29 mai pour une mise en place volontariste et … immédiate par les collectivités, malgré les difficultés logistiques et les coûts qu’elles devront supporter en lieu et place de l’état :

Confinement – Jour 9 – la nouvelle attestation de déplacement

Dans toute la mesure du possible, RESTEZ CHEZ VOUS.

Confinement – Jour 4

Des mesures de confinement sont mises en place depuis le mardi 17 mars 12h. Les déplacements sont interdits, sauf dans certains cas avec une attestation de déplacement dérogatoire et/ou un justificatif de déplacement professionnel :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail lorsque le télétravail n’est pas possible ;
  • Effectuer des achats de première nécessité dans les établissements autorisés, les plus proches possibles ;
  • Se déplacer pour des motifs de santé ;
  • Se déplacer pour assurer la garde de ses enfants ou venir en aide à des personnes vulnérables tout en respectant les gestes barrières ;
  • Effectuer une activité physique individuelle à proximité du lieu de domicile.

Si vous êtes dans l’obligation de vous déplacer, n’oubliez pas votre attestation/justificatif uniquement sous forme papier et daté et signé. Des contrôles sont effectués sur l’ensemble du territoire. Pour les personnes ne disposant pas d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone, vous pouvez la rédiger sur papier libre ou en demander à la boulangerie (la mairie fournit) ou directement en mairie.
Les documents sont aussi disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur et en téléchargement ci-dessous.
Les infractions à ces règles sont sanctionnées d’une amende de 135 euros

Un numéro vert national répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Documents à télécharger

Ecole, services et restauration périscolaires fermés

L’école publique Marcel Balny ainsi que tous les services périscolaires dont les TAP et la restauration sont fermés à compter du lundi 16 mars 2020 pour une durée encore indéterminée. Une continuité pédagogique est mise en place pour maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs enseignants.

Une cellule de crise coronavirus est activée en mairie pour

  • collecter toutes les informations concernant la crise sanitaire,
  • donner toutes les informations fiables et à jour,
  • mettre en relation des personnes qui proposent de garder de manière ponctuelle des enfants avec des familles en recherche de solution de garde,
  • étudier et trouver les meilleures solutions d’aides aux personnes dans le besoin (personnes seules, personnes âgées)
  • collecter les propositions de service et le faire savoir,

Cette cellule de crise fera un point régulier en milieu de journée qui sera publié sur le site.

Contact : mairie au 04 73 97 91 58 ou 06 81 32 38 97 ou mairiedethuret@wanadoo.fr

Aucun élève n’est accueilli dans les locaux, sauf les enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire qui ne disposeraient pas d’une solution de garde pour leurs enfants scolarisés à l’école. Se mettre en rapport avec la directrice de l’école.

L’établissement reste ouvert aux personnels, notamment pour assurer la continuité pédagogique et administrative.

Les enseignants mobilisent les ressources pédagogiques nécessaires et organisent les modalités de la continuité. Cela pourra se traduire dans les prochains jours par un espace réservé aux élèves et leurs parents sur le site internet de la commune.

Pour maintenir le lien avec les élèves et les familles, les enseignants communiquent régulièrement avec leurs moyens habituels, notamment le mail.

De la même manière, le centre de loisirs périscolaire communiquera régulièrement avec les familles.

Il est souhaitable, pour rester informé en temps réel, de s’inscrire aux avis de diffusion du site en renseignant son adresse mail colonne de droite « Abonnez-vous à ce blog ».

N’hésitez jamais à demander, à proposer, à aider.

Merci !

Sur le site de l’Inspection Académique du Puy de Dôme : http://www.ac-clermont.fr/dsden63/actualite/informations-relatives-au-covid-19-2020-03-11/?tx_ttnews%5BbackPid%5D=4205

Le rendez-vous des aidants

Ce RV, une fois par mois les jeudis de 14 à 16h en salle 4 de la mairie d’Aigueperse, est animé par une psychologue expérimentée.

Il s’adresse aux aidants qui accompagnent à domicile un proche touché par une maladie neuro-dégénérative ou une maladie de la mémoire.

Première séance jeudi 12 mars 2020.

Astuces et informations seront proposées pour mieux vivre le quotidien.

Les séances sont gratuites.

Organisé par la plateforme d’accompagnement et de répit des Volcans (Chamalières).

Informations / inscriptions : 04 73 31 76 07

Informations sur le coronavirus 2019-nCoV

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a publié une note relative à l’épidémie d’atteintes respiratoires liés au nouveau coronavirus dénommé 2019-nCoV , ainsi qu’une fiche « conseils au voyageurs » à toutes fins utiles.

Les connaissances sur ce virus et la situation épidémiologique sont très évolutives. 

Vous trouverez sur le site internet de l’ARS ( https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/cas-de-pneumonies-associees-un-nouveau-coronavirus-2019-ncov-wuhan-en-chine-1 ) les messages d’informations vous permettant d’une part de suivre la situation, d’autre part d’avoir réponse à vos principales questions relatives à la conduite à tenir notamment vis-à-vis de l’accueil de résidents chinois, au retour de résidents français ayant fait un séjour en Chine ou aux précautions à prendre en cas de voyage en Chine programmé (cf la foire aux questions sur le site du gouvernement mais également sur le site du ministère de la santé).

Sur le site du Ministère des solidarités et de la santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

Sur le même site, le point de situation journalier : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/article/coronavirus-points-de-situation