Fermeture de la classe de CE1 de l’école publique Marcel Balny

La préfecture du Puy de Dôme, l’inspection académique, l’ARS et la caisse primaire d’assurance maladie ont décidé de la fermeture temporaire de la classe de CE1 à compter de ce lundi 22 novembre suite à un test positif au virus du covid d’un élève de la classe pour la durée de la période d’isolement nécessaire (en général 7 jours pleins) qui sera précisée dans l’arrêté de fermeture temporaire pris par la préfecture.

Toutes les règles sanitaires ont été scrupuleusement respectées dans l’école, et continuent de l’être, aussi bien pendant le temps scolaire qu’en périscolaire et restauration, dont le nettoyage quotidien de chacune des salles de classe, toilettes, espaces divers, salle de restauration, salles d’activités périscolaires… avec un virucide homologué, conformément au protocole sanitaire en vigueur.

RAPPELS

Source : https://www.education.gouv.fr/annee-scolaire-2021-2022-protocole-sanitaire-et-mesures-de-fonctionnement-324257

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Ils s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école ou à l’accueil de loisirs en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la COVID-19 chez l’élève ou dans sa famille. De même, les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque ne doivent pas se rendre dans l’école ou l’établissement scolaire (sauf exceptions prévues par les autorités sanitaires pour les contacts à risque). Ils en informent le directeur de l’école et la directrice de l’ALSH.

Les personnels doivent s’appliquer les mêmes règles.

L’accès des accompagnateurs aux bâtiments scolaires doit se limiter au strict nécessaire et se faire après nettoyage et désinfection des mains. Le port du masque est requis selon les mêmes modalités que celles applicables aux personnels (gestes barrières).

A ce jour, 22 novembre 2021, la graduation covid est de niveau 2, jaune pour le département du Puy de Dôme.

Ce qui implique :

  • un accueil toujours en présentiel de tous les élèves
  • un respect à tout moment de la journée, aussi bien en temps scolaire que périscolaire y compris en salle de restauration, dans la cours… des groupes classes.
  • Les activités physiques et sportives se déroulent en principe à l’extérieur. Mais lorsque la pratique en intérieur est indispensable (intempéries, disponibilité des installations…) elle se fait dans le respect des règles de distanciation adaptées à l’activité, sans contacts.

L’application des gestes barrières

Les gestes barrières rappelés ci-après, doivent être appliqués en permanence, partout, et par tout le monde. Ce sont des mesures de prévention particulièrement efficaces contre la propagation du virus.

Le lavage des mains

Le lavage des mains est essentiel. Il consiste à laver à l’eau et au savon toutes les parties des mains pendant 30 secondes. Le séchage doit être soigneux si possible en utilisant une serviette en papier jetable. Les serviettes à usage collectif sont proscrites. À défaut, l’utilisation d’une solution hydroalcoolique peut être envisagée. Elle se fait sous l’étroite surveillance d’un adulte à l’école primaire. Le lavage des mains doit être réalisé, a minima :

  • à l’arrivée dans l’école ou l’établissement ;
  • avant et après chaque repas ;
  • avant et après les récréations ;
  • après être allé aux toilettes ;
  • le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile.

Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distance physique entre les élèves d’une même classe ou d’un même groupe.

Le lavage des mains à plusieurs reprises tout au long de la journée de l’enfant, avec des températures extérieures fraîches voire froides, peut provoquer, surtout en cas de séchage imparfait, des irritations qu’il convient de traiter selon les recommandations de votre médecin.

Le savon utilisé dans tous les espaces scolaires et un savon homologué, choisi pour sa faible agressivité, distribué par un mousseur pour en réduire la quantité.

L’aération et la ventilation des classes et autres locaux

L’aération fréquente des locaux est une des principales mesures collectives de réduction du risque de transmission du SARS-CoV-2. Les salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée sont aérés au moins 15 minutes le matin avant l’arrivée des élèves, pendant chaque récréation, pendant les intercours, au moment du déjeuner et pendant le nettoyage des locaux. Une aération d’au moins 5 minutes doit également avoir lieu toutes les heures. Lorsque le renouvellement de l’air est assuré par une ventilation, son bon fonctionnement doit être vérifié et son entretien régulier doit être réalisé (ce n’est actuellement le cas que pour la salle de restauration).

La mesure de la concentration en CO2 à l’aide de capteurs permet d’évaluer facilement le niveau de renouvellement d’air. Il est recommandé d’équiper les écoles et établissements scolaires de capteurs mobiles afin de déterminer la fréquence d’aération nécessaire pour chaque local ou pour contrôler le bon fonctionnement de la ventilation mécanique dans les bâtiments où l’ouverture des ouvrants est déconseillée voire impossible.

La mairie vient d’acquérir un purificateur d’air destiné à assurer une qualité d’air la plus irréprochable possible en salle de restauration. Il sera installé rapidement.

Le port du masque

Lorsque qu’il est requis, le masque doit assurer une filtration supérieure à 90 % (masque « grand public » relevant anciennement de la catégorie 1 ou masque chirurgical par exemple).

Niveau jaune, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées.
L’éducation nationale fournit aux enseignants deux asques par jour de classe.

La mairie fournit des masques chirurgicaux homologués à ses agents autant que de besoin.

Les parents fournissent en masques leurs enfants sauf en maternelle où le masque est actuellement proscrit. En cas d’oubli, l’école comme l’ALSH pourvoit à l’absence de masque.

La limitation du brassage des élèves

Dès le niveau « vert », la journée et les activités scolaires sont organisées de manière à limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants entre groupes (en particulier au moment de l’arrivée et du départ des élèves).

  • niveau 2 / niveau jaune : la limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) est requise. Cette limitation est d’autant plus nécessaire lorsque la distanciation entre élèves d’un même groupe peut difficilement être respectée (en particulier à l’école maternelle). Lorsque le non brassage entre classes n’est pas possible (notamment au lycée), la limitation du brassage s’applique par niveau ;
  • l’arrivée et le départ des élèves dans l’établissement peuvent être étalés dans le temps. Cette organisation dépend évidemment du nombre d’élèves accueillis, des personnels présents et des possibilités d’adaptation du transport scolaire, y compris celui des élèves en situation de handicap.
  • la circulation des élèves dans les bâtiments : les déplacements des élèves doivent être limités, organisés et encadrés. Pour cette raison, il est recommandé d’attribuer une salle à chaque classe (en dehors des salles spécialisées et des ateliers).
  • les récréations sont organisées par groupes à compter du niveau jaune, en tenant compte des recommandations relatives aux gestes barrières ; en cas de difficultés importantes d’organisation, elles peuvent être remplacées par des temps de pause en classe.

Les règles de distanciation physique

Visuel - distance sociale d'un mètre

À l’école maternelle, la distanciation ne s’impose pas entre les élèves d’un même groupe (classe, groupe de classes ou niveaux), que ce soit dans les espaces clos (salle de classe, couloirs, etc.) ou dans les espaces extérieurs.

Dans les écoles élémentaires, les collèges, et les lycées, le principe est la distanciation physique d’au moins un mètre lorsqu’elle est matériellement possible, dans les espaces clos (dont la salle de classe), entre l’enseignant et les élèves ainsi qu’entre les élèves quand ils sont côte à côte ou face à face. Elle ne s’applique pas dans les espaces extérieurs entre élèves d’une même classe ou d’un même groupe. Tous les espaces peuvent être mobilisés (CDI, salles informatiques, gymnases…). Si la configuration des salles de classe (surface, mobilier, etc.) ne permet absolument pas de respecter la distanciation physique d’au moins un mètre, alors l’espace est organisé de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves.

A compter du niveau jaune, la distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents (classes, groupes de classes ou niveaux).

L’école et l’accueil de loisirs, ont décidé dès le début de l’année scolaire d’instaurer (de poursuivre) un respect strict des groupes classes tout au long de la journée bien que cela ne soit pas exigé par le protocole sanitaire de rentrée. Ce non brassage des élèves est exigé au niveau 2, jaune.

Le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels

Le nettoyage et la désinfection des locaux et des équipements sont une composante essentielle de la lutte contre la propagation du virus. Les agents municipaux ont la responsabilité de cette charge au quotidien :

Un nettoyage des sols et des grandes surfaces (tables, bureaux) est réalisé au minimum une fois par jour.

Un nettoyage désinfectant des surfaces les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels dans les salles, ateliers et autres espaces communs (comme les poignées de portes) est réalisé selon les modalités suivantes : 

  • niveau 2 / niveau jaune : au moins une fois par jour et, selon les situations, plusieurs fois par jour. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service ;

La désinfection quotidienne des objets partagés ou le respect d’un isolement de 24 heures avant réutilisation (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est recommandée.

La restauration scolaire

La restauration scolaire joue un rôle fondamental en revêtant des dimensions sociales et éducatives et en contribuant à la réussite des élèves. Le déjeuner à la cantine constitue la garantie d’un repas complet et équilibré quotidien. Il est donc essentiel de maintenir au mieux son fonctionnement, au besoin avec le recours à des adaptations temporaires, tout en garantissant la sécurité des élèves et des agents.

Les plages horaires et le nombre de services sont adaptés de manière à limiter les flux et la densité d’occupation et à permettre la limitation du brassage. Dans la mesure du possible, les entrées et les sorties sont dissociées. Les assises sont disposées de manière à éviter d’être face à face voire côte à côte (par exemple en quinconce) lorsque cela est matériellement possible.

Les mesures spécifiques aux différents niveaux sont les suivantes :

  • niveau 2 / niveau jaune : les espaces sont aménagés et l’organisation conçue de manière à rechercher la plus grande distanciation possible entre les élèves ; la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré. Les agents municipaux organisent un service individuel (couverts, eau, dressage à l’assiette… Le prestataire utilise des fromages emballés individuellement…) ;

Les parents

Ils sont informés clairement (liste non exhaustive à compléter selon les conditions d’organisation) :

  • des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ;
  • de leur rôle dans le respect des gestes barrières (explication à leur enfant, fourniture de mouchoirs en papier jetables, utilisation des poubelles, etc.) ;
  • de la surveillance d’éventuels symptômes chez leur enfant avant qu’il ne parte à l’école, au collège ou au lycée (la température doit être inférieure à 38°C) ;
  • de la nécessité de déclarer la survenue d’un cas confirmé au sein du foyer en précisant si c’est l’élève qui est concerné ;
  • des moyens mis en œuvre en cas d’apparition de symptômes chez un élève ou un personnel ;
  • de la procédure lors de la survenue d’un cas, qu’il concerne son enfant ou un autre élève ;
  • des numéros de téléphone utiles pour obtenir des renseignements et les coordonnées des personnels de santé, médecins et infirmiers, travaillant auprès de l’établissement ;
  • des points et horaires d’accueil et de sortie des élèves ;
  • des horaires à respecter pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie ;
  • de l’organisation de la restauration et des temps périscolaires.

Les élèves

Les élèves bénéficient d’une information pratique sur la distanciation physique, les gestes barrières dont l’hygiène des mains, le port du masque ainsi que d’une explication concernant l’actualisation des différentes mesures. Celle-ci est adaptée à l’âge des élèves. Une attention particulière doit être apportée aux élèves en situation de handicap pour leur permettre, en fonction de leur âge, de réaliser les gestes barrières et de distanciation par une pédagogie, des supports ou, le cas échéant, un accompagnement adapté.

L’éducation à l’hygiène et à la santé fait l’objet d’une attention particulière dans le cadre des cours.

Source : https://www.education.gouv.fr/annee-scolaire-2021-2022-protocole-sanitaire-et-mesures-de-fonctionnement-324257

Dès que l’arrêté préfectoral de fermeture parviendra à l’école et à la mairie, il sera téléchargeable en ligne et fourni aux familles qui le demanderont pour communication à leur employeur.
Plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15141

Demain vendredi 19 novembre tous les services périscolaires et de restauration scolaire seront fermés

Une partie importante des agents communaux en charge de l’animation sera en grève demain vendredi dans le cadre d’une journée nationale d’actions pour défendre et faire valoir les métiers de l’animation*.

La mairie n’est plus en capacité d’organiser les services périscolaires et de restauration.

  • Pas d’accueil le matin entre 7h30 et 8h20,
  • Pas de service de restauration scolaire entre 11h30 et 13h20, seuls les enfants pour lesquels les parents n’auront pas pu trouver de solution de garde seront accueillis par un agent non gréviste dans des conditions de garderie, avec un repas préparé par leurs parents et tiré du sac .
  • Pas de TAP de 15h30 à 16h30,
  • Pas d’accueil périscolaire du soir de 16h30 à 18h30.

Nous comptons sur la compréhension et les efforts de chacun d’entre vous et nous vous en remercions.

Pour information, les revendications du syndicat appelant à la grève du 19 novembre :

  • un salaire minimum de 1800 € brut pour un temps plein
  • la fin des temps partiels subis
  • la reconnaissance des métiers
  • la mise en place d’un système limitant les coupures (journée entière)
  • des formations diplômantes
  • des moyens pédagogiques supplémentaires
  • la mise en place d’un service public de l’enfance
  • le retour à un système de rémunération plus égalitaire pour un même emploi
  • l’amélioration des conditions de travail
  • un taux d’encadrement permettant de travailler dans de bonnes conditions
  • une pénalité pour les employeurs utilisant des contrats courts
  • la sécurité sociale professionnelle qui garantisse un revenu de remplacement
  • un droit syndical adapté aux métiers de l’animation

Mardi 5 octobre – Grève nationale – Les services périscolaires seront fortement impactés

Ce mardi 5 octobre, la moitié des agents périscolaires sera très certainement en grève.

Les services, qui seront malgré tout assurés, seront très perturbés.

Les enfants seront accueillis dans des conditions de sécurité normale, mais les services périscolaires et de restauration fonctionneront en mode dégradé.

Les repas chauds seront servis normalement, mais sur une durée compatible avec les possibilités des personnels présents.

Merci de votre compréhension

Perturbations dans les services périscolaires mardi 5 octobre

A la suite d’un appel national à la grève de plusieurs organisations syndicales, les différents services périscolaires (périscolaire du matin avant la classe, temps scolaire en maternelle, restauration scolaire, périscolaire du soir) pourront être perturbés ce mardi 5 octobre 2021.

Merci de votre compréhension

Pierre LYAN, maire

La mairie recrute sur un poste de remplacement et sur un poste d’accroissement d’activités

La mairie cherche une personne sur un poste de remplacement en animation périscolaire et service de restauration scolaire ainsi qu’une autre personne pour renforcer l’équipe d’animation en restauration (11h30 – 13h30) et périscolaire du soir (16h30 – 18h30)

Lundi

  • 7h30 à 8h20 : périscolaire du matin avec une autre animatrice
  • 8h20 à 8h30 : car (réception des enfants et conduite jusque dans la cour)
  • 11h30 à 14h : restauration scolaire en duo (fin de la mise en place, service, hygiène, plonge, rangements, nettoyages)
  • 15h15 à 15h30 : préparation TAP (temps d’activités périscolaires liés à l’organisation de la semaine scolaire en 4,5 jours)
  • 15h30 à 16h30 : TAP en complément d’autres animatrices
  • 16h30 à 18h30 : périscolaire avec une autre animatrice

Mardi

  • 7h30 à 8h20 : périscolaire du matin avec une autre animatrice
  • 8h20 à 8h30 : car (réception des enfants et conduite jusque dans la cour)
  • 11h30 à 14h : restauration scolaire en duo (fin de la mise en place, service, hygiène, plonge, rangements, nettoyages)
  • Pas de TAP : l’école va à la piscine, mais une fois sur deux environ, réunion d’équipe d’animation et de gestion cantine
  • 16h30 à 18h30 : périscolaire avec une autre animatrice

Mercredi

  • 7h30 à 8h20 : périscolaire du matin avec une autre animatrice
  • 8h20 à 8h30 : car (réception des enfants et conduite jusque dans la cour)
  • 11h30 à 14h30 : restauration scolaire en responsabilité (mise en place, service, hygiène, plonge, rangements, nettoyages)

Jeudi

  • 7h30 à 8h20 : périscolaire du matin avec une autre animatrice
  • 8h20 à 8h30 : car (réception des enfants et conduite jusque dans la cour)
  • 11h30 à 14h : restauration scolaire en duo (fin de la mise en place, service, hygiène, plonge, rangements, nettoyages)
  • 15h15 à 15h30 : préparation TAP (temps d’activités périscolaires liés à l’organisation de la semaine scolaire en 4,5 jours)
  • 15h30 à 16h30 : TAP en complément d’autres animatrices
  • 16h30 à 18h30 : périscolaire avec une autre animatrice

Vendredi

  • 7h30 à 8h20 : périscolaire du matin avec une autre animatrice
  • 8h20 à 8h30 : car (réception des enfants et conduite jusque dans la cour)
  • 11h30 à 14h : restauration scolaire en duo (fin de la mise en place, service, hygiène, plonge, rangements, nettoyages)
  • 15h15 à 15h30 : préparation TAP (temps d’activités périscolaires liés à l’organisation de la semaine scolaire en 4,5 jours)
  • 15h30 à 16h30 : TAP en complément d’autres animatrices
  • 16h30 à 18h30 : périscolaire avec une autre animatrice

Pause repas et détente possible avec les animatrices entre 14h et 15h15.

Toutes les heures effectuées (en présence des enfants, en réunion et en temps de préparation prévu sont rémunérées).

Si possible un brevet ou diplôme d’animation, y compris en cours, et / ou une expérience d’animation et / ou de service cantine

Rémunération indiciaire équivalente au SMIC horaire.

Ce poste est à pourvoir dès que possible.

Candidatures (CV) à envoyer en mairie de THURET par mail mairiedethuret@wanadoo.fr

Mairie 04 73 97 91 58

La rentrée du périscolaire

L’Accueil de Loisirs Municipal de Thuret fonctionne sur le temps périscolaire, pendant les périodes scolaires, les matins, midis et soirs ainsi que les mercredis après-midi.

Les petites vacances et vacances d’été (extrascolaire), l’Accueil de Loisirs est intercommunal.

Mode de garde pour les familles, l’accueil de loisirs est un lieu de loisirs qui permet à l’enfant d’avoir des instants récréatifs propres à ses besoins d’avant et d’après l’école, respectant le mieux possible ses rythmes.

Les tarifs dépendent du quotient familial. Et pour la pause méridienne dont le repas, de la participation financière de la commune de résidence.

Les inscriptions se font par le portail Familles.

Pour toute question, notamment d’inscription, de création de fiche enfant sur le portail, sur le fonctionnement… contacter la directrice, Pauline BIGOURIE au 06 75 88 23 56 ou par mail alshdethuret@orange.fr .

  Matin Pause méridienne T.A.P. Après-midi / Soir
Lundi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 15h30 à 16h30 16h30 à 18h30
Mardi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 * 16h30 à 18h30
Mercredi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20   11h30 à 18h30
Jeudi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 15h30 à 16h30 16h30 à 18h30
Vendredi 7h30 à 8h20 11h30 à 13h20 15h30 à 16h30 16h30 à 18h30

Contacts de l’accueil de loisirs de Thuret :

Sur place / ou par téléphone au 06 75 88 23 56

ou par mail alshdethuret@orange.fr

Toutes les informations sont sur le portail Familles et par PanneauPocket, l’outil gratuit de communication rapide de la commune.

Un règlement régit le fonctionnement de l’accueil de loisirs.

Les conditions sanitaires et les décisions des autorités préfectorales, ARS, Education Nationale et Jeunesse et Sports détermineront les protocoles sanitaires qui seront mis en œuvre.

La synthèse du protocole sanitaire et le cadre sanitaire général en vigueur à la rentrée de septembre pour l’école et le périscolaire.

L’arrêté préfectoral COVID du 1er septembre pour le département qui impose le port du masque dans un certain nombre de lieux dont les abords des établissements scolaires. Les mesures sanitaires précédentes restent en vigueur jusqu’au 1er octobre minimum.

Bonne rentrée à tous

Offre d’emploi de directeur de l’Accueil de Loisirs périscolaire de Thuret

Poste à pourvoir au 1er septembre 2021

Emploi statutaire, par voie de mutation ou par stagiarisation

Envoyer CV et lettre de motivation par courrier ou par mail :

Mairie 1 place de l’Eglise 63260 THURET

mairiedethuret@wanadoo.fr

04 73 97 91 58

Fiche de poste

Directeur accueil de loisirs périscolaire et animateur extrascolaire

Adjoint d’animation (catégorie C) / Animateur (catégorie B)

  • Temps de travail : poste à temps complet, annualisé.
  • Service de rattachement : Accueil périscolaire, pôle enfance.
  • Lieu d’exercice : Thuret (63260) Ecole Marcel Balny (6 classes de la PS au CM2)
  • Positionnement hiérarchique du poste : Sous l’autorité du Maire.
  • Profils recherchés : Titulaire BPJEPS (LTP), DEJEPS.
  • Rémunération : Selon la grille indiciaire de la fonction publique territoriale + RIFSEEP.
MISSIONS
  • Impulser l’équipe de 8 personnes (animateurs, ATSEM, cantinière, agent d’entretien) dans la mise œuvre du PEDT, du plan mercredi, des projets pédagogiques et éducatif
  • Organiser et coordonner la mise en place des animations pendant les différents temps périscolaires : Périscolaire du matin et du soir, TAP et pause méridienne
  • Veiller à la mise en œuvre des actions définies
  • Faciliter et gérer les relations avec les familles, l’équipe enseignante et les différents partenaires
  • Accomplir les tâches administratives relatives à l’accueil périscolaire (CAF, MSA, DDCS, budget…) aux projets et aux partenariats
  • Garantir la sécurité des enfants et des agents
  • Gérer les remplacements lors des absences diverses
  • Contribuer à une bonne diffusion des informations et à transmettre les documents inhérents à votre fonction
  • Evaluer collégialement les différentes actions
  • Veiller au bon fonctionnement général et à la qualité des projets, animations et actions mise en place
  • Participer à la mise en œuvre et à l’évaluation de la convention territoriale globale
  • Encadrer des stagiaires et former les animateurs
  • Assurer des temps d’animations (pause méridienne, remplacements d’animateurs, temps extrascolaire)
COMPETENCES REQUISES
  • Maitrise des techniques d’animation
  • Sens de l’écoute, bonnes qualités relationnelles et humaines
  • Capacités d’organisation et d’adaptation
  • Capacités d’encadrement et de management d’une équipe (d’animation et technique)
  • Capacité de travail en équipe
  • Capacité à rendre compte (élus, CAF, administration, partenaires…)
  • Maîtrise de la réglementation des ACM
  • Maîtrise de l’outil informatique et des logiciels métiers

Information aux parents d’élèves de l’école publique Marcel Balny

A compter de ce lundi 31 mai, les services périscolaires fonctionneront de nouveau normalement, notamment les TAP, fortement impactés par les absences.

Toute l’équipe d’animation et les élus remercient sincèrement les familles d’avoir pu s’organiser et prendre en compte cette situation inhabituelle.

Information urgente aux parents d’élèves de l’école

Deux agents d’animation et de restauration sont cas contact depuis mercredi 12 mai.

Leur absence, définie par le dispositif de suivi « contact tracing » de l’Assurance Maladie sera au minimum de 15 jours.

Si ces personnes qui vont être testées rapidement s’avèrent positives au covid, d’autres agents de la collectivité seront alors déclarés cas contact et devront s’isoler.

En attendant ces informations que nous n’aurons que lundi prochain, nous demandons aux parents des élèves de l’école Marcel Balny qui fréquentent l’accueil de loisirs périscolaire, dans toute la mesure du possible, de récupérer leurs enfants ce lundi 17 mai à 15h30. Les TAP se déroulant avec un nombre restreint d’animatrices.

La restauration de ce lundi 17 mai se déroulera normalement.

Pour mardi et les jours suivants, sans savoir pour le moment ni le nombre exact d’agents absents, ni les possibilités de leur remplacement, nous vous demandons dans toute la mesure du possible, en priorité de bien vouloir récupérer votre enfant à 15h30 les lundis, jeudis et vendredis et si possible pour la pause de midi.

Nous donnerons plus d’information sur l’organisation des services périscolaires au fur et à mesure que nous aurons plus de certitudes sur les personnels absents et sur les possibilités de remplacement.

Le portail familles, le site Internet de la commune, PanneauPocket et l’affichage devant l’école seront les sources de ces informations.

Merci de votre compréhension.

Le maire, Pierre LYAN

Inscriptions scolaires

L’école primaire publique Marcel Balny accueille les enfants domiciliés dans la commune de Thuret et dans la commune de Sardon dès 3 ans. Source : Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports

Les inscriptions scolaires se font dorénavant en deux temps

  • pré inscription en mairie de Thuret, par mail ou en présentiel. Un certificat d’inscription est alors délivré par le maire.
  • admission à l’école au vu du certificat d’inscription.

Vous êtes domiciliés à Thuret ou à Sardon et vous désirez inscrire votre enfant à l’école Marcel Balny, contactez la mairie de Thuret (en présentiel ou par mail) avec, conformément au décret n°2020-811 du 29 juin 2020 :

  • un document justifiant l’identité de votre enfant (par ex. livret de famille)
  • un document justifiant de vos identités (personnes responsables de l’enfant) (par ex. carte d’identité)
  • un document justifiant de votre domicile

La mairie de Thuret vous remettra un certificat d’inscription que vous fournirez à la directrice de l’école de Thuret qui procédera alors à l’admission de votre enfant.

Les inscriptions des enfants domiciliés dans une autre commune relève d’une inscription dérogatoire. L’accord du maire de la commune de résidence est la première des conditions qui ne peut être que dans ces deux situations :

  • la commune n’a pas d’école. C’est une dérogation. Après accord réciproque des maires comprenant la prise en charge des frais de scolarité, l’inscription en mairie de Thuret peut être faite.
  • la commune a une école qui n’accueille les enfants qu’à partir de la grande section. Après accord réciproque des maires comprenant la prise en charge des frais de scolarité, et la signature d’une convention tripartite entre les maires et la famille, l’inscription en mairie de Thuret peut être faite uniquement pour les années de petite et moyenne section avec poursuite de la scolarité dans l’école de la commune de résidence de la famille.

La mairie de Thuret vous remettra alors un certificat d’inscription que vous fournirez au directeur de l’école de Thuret qui procédera alors à l’admission de votre enfant.

L’obligation scolaire est régie par les Articles L131-1 à L131-12 du Code de l’Education.

Depuis la rentrée scolaire 2019, l’instruction est obligatoire dès l’âge de 3 ans.

Ce sont les responsables légaux de l’enfant qui doivent effectuer la démarche.

Si la famille souhaite que l’enfant soit scolarisé, il sera inscrit en école maternelle. Si l’établissement choisi est un jardin d’enfants, la famille le déclare au maire et au directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen).

Si la famille se charge elle-même de l’instruction, elle le déclare au maire et au directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen). La déclaration sera à renouveler chaque année.

En cas de changement de domicile, l’inscription doit être effectuée dans les 8 jours à la mairie du nouveau domicile.

En cas de changement de choix d’instruction, la déclaration doit être effectuée dans les 8 jours à la mairie du nouveau domicile et au directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen).

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1898 et Code de l’Education

Une enfant de l’école positive à la Covid – Les directives pour que l’école continue

Les faits

Une maman a informé la directrice de l’école hier mercredi un peu avant la fin des cours de la positivité au covid de sa fille, élève en PS.
L’Inspectrice de l’Education Nationale a été informée ce matin par la directrice. Conformément au protocole sanitaire elle a informé la cellule covid, qui a envoyé le message ci-dessous (médecin conseil).
La maman de cette élève a informé la directrice que la CPAM lui avait indiqué que les autres élèves et les enseignants n’étaient pas cas contact, car la petite a eu ses premiers symptômes lundi soir, et a été testée mardi et n’était pas en classe lundi.
Son frère, élève de CE2, est cas contact. Il est placé en isolement du 25/01 au 10/02.

Le médecin conseil auprès de l’Inspecteur d’Académie nous communique :

« Il n’y a pas de contacts à risque pour les autres élèves (moins de 11 ans) et pour les personnels, si le port du masque et les gestes barrière ont été bien respectés, pas de listage à faire. A noter que les modalités de tracing n’ayant pas changé et l’ARS considérant que les moins de 11 ans sont moins contaminés et moins contaminants, il n’y a pas lieu de considérer les enfants ayant mangé avec le cas + comme contacts à risque.

Néanmoins, nous faisons remonter à la CPAM cette information pour s’assurer que la situation est bien prise en compte par eux.

Il faudrait vérifier qu’aucun personnel n’a retiré son masque lors d’un contact avec cet élève (contact sans masque à moins d’un mètre, pendant plus de 15 minutes et dans un espace confiné).

Si cela était le cas, il faudrait les considérer comme contact à risque et les noter dans le tableau ci-joint.

L’élève testé + doit être en éviction pour 7 jours et ne pourra revenir en classe qu’à l’issue de ces 7 jours et en l’absence de symptômes, et si symptômes au-delà des 7 jours, 48h après la disparition des symptômes.

Si des frères et sœurs sont à l’école : ils sont aussi mis en isolement à domicile (cluster familial) pour 7 jours et voir si test à réaliser selon l’âge des enfants. »

Ce qu’il convient de faire

  • L’école fonctionne normalement, en redoublant de précaution (masque, gestes barrières, hygiène des mains, non-brassage des élèves…). Le nettoyage continue avec rigueur. La restauration scolaire et le périscolaire aussi.
  • Pour les parents
    • bien faire respecter l’ensemble des gestes barrières à vos enfants, ainsi qu’à vous même devant l’école ou dans l’école.
    • surveiller attentivement tout symptôme chez votre enfant, avant qu’il ne parte à l’école, pouvant faire penser à la covid, notamment la température.
    • déclarer très vite tout symptôme, et bien sûr, tout cas covid à l’école et au périscolaire pour permettre de prendre toutes les précautions possibles.
    • respecter les consignes médicales et de la CPAM.
  • Pour tous les personnels
    • respecter strictement TOUS les gestes barrière
    • communiquer toute information permettant de mieux prévenir la circulation du virus.

Malgré tout, continuons !

Quelques recommandations pour une rentrée scolaire réussie sous confinement n°2

Les services périscolaires, le transport scolaire, la restauration fonctionneront normalement aux heures habituelles.

L’organisation générale tout au long de la journée de l’enfant repose sur la présence de tous les adultes, enseignants, ATSEM et agent maternel, animatrices, personnel d’entretien, personnel de restauration et bien évidemment leur engagement.

  • L’hygiène des locaux, portes, poignées, toilettes, tables, sols est assurée par des personnels compétents qui utilisent des produits aux normes covid-19. Certains nettoyages comme les poignées de portes, les robinets des toilettes ou de classe… sont nettoyés plusieurs fois par jour.
  • Leur aération est la plus fréquente possible (au minimum toutes les deux heures). Les locaux sont grandement ouverts pendant les récréations… en l’absence des élèves.
  • De l’entrée dans l’enceinte de l’école à sa sortie, chaque enfant est dans son groupe classe (du périscolaire à la cantine, en passant par la récréation…). Les groupes-classes ne se mélangent pas, ce qui permet de mieux contrôler et probablement restreindre toute éventuelle infection covid.
  • La restauration en deux services depuis pratiquement le début de l’année scolaire continuera ainsi, chaque classe étant toujours séparée des autres.
  • L’hygiène des mains est un principe essentiel, répété pour chaque changement de lieu (du périscolaire en classe, de la récréation en classe ou à la cantine, des toilettes à tout autre lieu, de la classe au périscolaire…). C’est un enjeu fort.
  • Les enfants ont à disposition des mouchoirs papier et du papier essuie-mains qui sont mis en sacs poubelle et évacués régulièrement.
  • Les adultes, tous les adultes, portent en permanence un masque barrière aux normes.
  • Les enfants de plus de six ans doivent porter un masque « grand public » dans les espaces clos comme en extérieur. Ce masque 4 h est fourni par les parents. Quelques masques enfants peuvent être mis à disposition des enfants qui en manqueraient.
  • Les entrées et sorties seront gérées en tentant de les étaler : pas « d’attroupement » devant les portails. Le flux des élèves sera organisé par les enseignants et les animatrices. Merci de respecter strictement les consignes qui vous seront données.

Le dernier protocole de l’éducation nationale est respecté au mieux, dans la limite de ce que permettent les locaux. https://www.education.gouv.fr/rentree-novembre-2020-modalites-pratiques-305467.

FAQ Covid : https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-les-reponses-vos-questions-306136

Les attestations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/ressources-a-partager

Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042475143

L’information, la communication

Les parents sont informés en continu (des éléments peuvent changer selon l’actualité covid, les consignes, les circonstances) :

  • des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ;
  • de leur rôle dans le respect des gestes barrière (explications à leur enfant, fourniture de mouchoirs en papier jetables, de masques, utilisation des poubelles, etc.) ;
  • de la surveillance d’éventuels symptômes avant-coureurs (température, perte d’odorat…) chez leur enfant avant qu’il ne parte à l’école (la température doit être inférieure à 38°C) ; et de la nécessité d’en informer dans les meilleurs délais les enseignants ou les animatrices ;
  • de la nécessité de déclarer la survenue d’un cas confirmé au sein du foyer en précisant si c’est l’élève qui est concerné ;
  • des moyens mis en œuvre en cas d’apparition de symptômes chez un élève ou un personnel ;
  • de la procédure lors de la survenue d’un cas, qu’il concerne son enfant ou un autre élève ;
  • des numéros de téléphone utiles pour obtenir des renseignements et les coordonnées des personnels de santé, médecins et infirmiers, travaillant auprès de l’établissement ;
  • des points et horaires d’accueil et de sortie des élèves ;
  • des horaires à respecter pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie ;
  • de l’organisation de la restauration scolaire et du périscolaire.

L’équipe enseignante comme l’équipe périscolaire et de restauration se communiquent en continu toute information susceptible d’influer sur le fonctionnement général et la sécurité des enfants comme des adultes.

Soyons tous les plus respectueux possible des gestes barrière et des consignes données pour qu’école, périscolaire et restauration puissent fonctionner sereinement et dans la durée.

Les mesures Vigipirate sont renforcées suite à l’attentat survenu à Nice le 29 octobre dernier : il est donc demandé aux familles de ne pas stationner devant les entrées de l’école, de déposer au plus vite vos enfants et de partir. L’accès aux locaux scolaires et périscolaires sera interdit.

Les consignes Vigipirate sur le site du ministère de l’éducation nationale : https://www.education.gouv.fr/consignes-de-securite-applicables-dans-les-etablissements-relevant-du-ministere-de-l-education-9950

L’application d’alerte sur smartphone est active. Téléchargez PanneauPocket, choisissez Thuret, assurez-vous dans vos paramètres que les notifications de cette application sont actives. Cette application sera le moyen le plus rapide pour passer de l’information urgente à tous.

Merci à tous