S’inscrire à la lettre d’informations municipales

Laissez-nous votre adresse mail ou/et votre numéro de téléphone mobile pour recevoir plusieurs fois par an, par mail, ou en cas d’urgence par SMS, des informations municipales

Cahier de doléances or not cahier de doléances ?

Depuis plusieurs années, notamment depuis l’application stricte de la loi no 2015-991 du 7 août 2015 portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République, la loi NOTRe, les élus ruraux que nous sommes ont le sentiment qui ne cesse de grandir que les moyens de fonctionner des communes diminuent malgré des charges qui augmentent, que la technicité que nécessitent les dossiers, les actes administratifs se complexifient. Ils constatent et déplorent que les services de proximité étroitement liés à l’exercice de la démocratie locale sont extraits de toutes les petites communes pour être concentrés dans les villes (exemple des cartes d’identité…) au détriment du service rendu, au détriment des personnes qui ne peuvent pas se déplacer, au détriment des personnes qui ne maîtrisent pas l’ordinateur, n’ont pas de box…

Ce sentiment qui enfle chez les élus ruraux, nous le faisons remonter à nos parlementaires, nous le faisons remonter par la presse et les médias; et même, il y a presque un an, en rencontrant directement le Président de la République qui m’a dit « c’est vous le maire qui dit que je prends mes décisions du fond de mon bureau ! Et bien me voilà. ».

Les communes rurales subissent les décisions de regroupements de plus en plus grands dans lesquels elles existent de moins en moins, les décisions nationales qui suppriment des compétences exercées jusqu’alors très localement et qui permettaient les contacts, les questions, les informations, qui tissaient des liens, mettaient en relation les habitants entre eux, avec les associations, avec les services publics, bref, créaient du lien social, faisaient société.

Maintenant, avec le mouvement important des gilets jaunes, l’état nous demande d’ouvrir les mairies, sans moyen supplémentaire, pour accueillir ces mêmes habitants qu’il en a fait sortir, pour qu’ils puissent s’exprimer sur des cahiers de doléances, comme dans l’Ancien Régime, où le tiers-état (= le peuple, pas les nobles) était invité, avant la messe du dimanche, à faire écrire leurs demandes, sur un cahier de doléances, en s’adressant au Roi, pour alimenter les Etats Généraux de 1789, juste avant… la Révolution Française.

Nous n’avons pas attendu cette demande pour noter toutes les remarques des habitants, les consigner, les faire remonter si besoin.

Et nous continuerons de le faire, sérieusement, scrupuleusement, inlassablement.

N’hésitez jamais à passer en mairie, dire, demander, proposer, vous proposer pour participer à quelque chose, à la bibliothèque, à un événement, à une manifestation…

Vous pouvez aussi utiliser le site internet avec ses différents formulaires pour dire, demander, dialoguer, proposer… Nous répondons toujours, nous publions toutes les demandes et remarques.

N’hésitez jamais !

Voler dans les plumes : spectacle de la Compagnie Des Plumés – mercredi 17 octobre à 19h

Diane DUGARD et Juan COCHO nous présenteront leur spectacle « VOLER DANS LES PLUMES » ce mercredi 17 octobre à 19h.

Tarifs : 10 € ou pass famille (3 places) à 21 €.

Réservation et renseignements à la Communauté de communes Plaine Limagne, organisatrice de cette résidence d’artistes : 04 73 86 89 80 ou contact@plainelimagne.fr .

Vendredi la compagnie plantera son chapiteau au Domaine royal de Randan puis à Chaptuzat.

Le cirque de la Compagnie Des Plumés est en résidence à Thuret jusqu’à jeudi

La Compagnie installe son chapiteau d’une centaine de places Square Madeleine de Chazelles

La Communauté de communes recrute un Fab animateur

Fab Animateur

Vous compléterez l’équipe de la Communauté de Communes Plaine Limagne qui compte une cinquantaine d’agents en 2018 pour un territoire de 22 000 habitants. La Communauté de communes souhaite se doter de la compétence numérique au travers de 3 axes : L’aménagement numérique du territoire, l’inclusion numérique et la modernisation de l’administration communautaire. L’ouverture de Fab Limagne est prévue à l’automne 2018. Il s’agit d’un espace ouvert au public, équipé de machines à commande numérique permettant de réaliser des objets. Vous serez donc le Fab Animateur de cet équipement.

MISSIONS DU POSTE

Sous l’autorité de l’Administrateur Réseaux et du Fab Manager vous animerez Fab Limagne et participerez à la démocratisation de la fabrication numérique sur le territoire.
Vous accompagnerez les usagers dans l’utilisation des machines pour la réalisation de leurs projets.
Vous ferez de Fab Limagne la vitrine numérique du territoire.

Missions principales :

  • Gestion, utilisation et accompagnement des publics à l’utilisation d’un parc machines : imprimantes 3D, imprimante vinyle, découpes laser…
  • Formation des différents publics sur les machines et les logiciels de dessin, de CAO 3D et 2D,
  • Animation et accueil des publics de Fab Limagne au quotidien (citoyens, étudiants, scolaires, porteurs de projets…) pour les conseiller, les orienter dans leurs projets,
  • Mise en œuvre de programmes d’animation, d’ateliers et d’événements en lien avec les services de la CCPL (culture, enfance-jeunesse, économie etc),
  • Accompagnement à la fabrication numérique : assistance à l’utilisation des machines, modélisation 3D, édition des fichiers numériques de fabrication,
  • Maintenance de l’équipement (matériel, logiciels),
  • Gestion technique (incluant la gestion de l’inventaire).

Missions secondaires :

  • Veille sur les usages et les services,
  • Contribuer au développement de Fab Limagne : Fédérer un groupe de membres actifs pour étendre sa capacité d’action, participer aux réseaux des Fab Labs,
  • Participer aux actions de promotion de Fab Limagne.

PROFIL :

Cadre d’emploi
Technicien – catégorie B.

Savoir-savoir faire-savoir être

Féru des nouvelles technologies, ayant l’habitude de travailler en équipe avec la culture maker, vous êtes autonome et vous aimez relever des défis.
Vous possédez de bonnes connaissances en mécanique, électronique et informatique. Vous montrez un intérêt certain pour le domaine de la fabrication numérique.
Avoir de fortes capacités de communication et d’écoute ainsi que des facultés d’animation en mode collaboratif.
Etre motivé par le challenge que représente aujourd’hui la mise en route et le développement de Fab Limagne et être prêt à s’engager pleinement pour relever le défi.
Sensibilité pour le monde de l’open source (logiciels libres, MOOC etc) et expérience significative dans les réseaux Makerspaces souhaitées.

CONDITIONS :

Temps de travail et horaires
Poste à pourvoir dès que possible à temps complet (35h00). CDD 1 an. Travail du mardi au samedi avec animation d’ateliers en soirée.

Lieux d’exercice des fonctions
Fab Lab – 3 place François Seguin – 63350 MARINGUES

Salaire
Grille indiciaire des techniciens territoriaux

Contact :

Candidature à déposer avant le 15/10

Direction des Ressources Humaines
Communauté de communes Plaine Limagne
158 Grande Rue
63260 AIGUEPERSE
Mail : rh@plainelimagne.fr

Location de salles municipales – salle des fêtes – Tiers lieu

Plusieurs salles sont disponibles en location selon différentes modalités et coûts (gratuit pour les associations de la commune).

  • Les salles de la salle des fêtes (salle du bas accessible tout handicap; salle du haut, escaliers)
  • les salles du 1er étage de la mairie qualifiées Tiers-lieu, accessibles sauf handicap moteur, avec un espace de convivialité
  • les salles voutées du sous-sol de la mairie, accessibles tout handicap, avec un espace de convivialité
  • la salle du conseil, la bibliothèque, accessibles tout handicap, sous conditions particulières
  • le four banal, sous conditions particulières

 

En plein centre-bourg, à proximité immédiate de la boulangerie et des bars restaurants, sur l’axe entre Vichy et Clermont-Ferrand, en plein coeur de l’espace métropolitain, les espaces du tiers-lieu sont parfaitement adaptés au télétravail.

Le tiers-lieu, ce sont plusieurs salles mutualisées, utilisées aussi par les associations, qui peuvent être louées, très occasionnellement (par exemple pour recevoir des clients ou des fournisseurs, pour une réunion particulière…), plus régulièrement (chaque semaine…), à la demi-journée, à la semaine, au mois… Ce sont des espaces d’accueil d’entreprises, quelles qu’elles soient. Chaque salle a une connexion Ethernet rapide (>50 Mo) et les salles sud ont en plus une connexion WIFI. Au 1er étage (escalier), elles sont accessibles sauf handicap moteur.

Des casiers fermant à clé sont disponibles.

Chaque salle dispose de tables ou bureaux et de chaises, reconfigurables.

Un espace de convivialité / salle de réunion avec connexions Ethernet et WIFI est disponible à l’étage.

Possibilité d’utiliser l’espace jardin, la tonnelle avec une connexion WIFI…

Télétravailleurs, micro-entreprises, auto-entrepreneurs, jeunes qui désirent lancer leur entreprise, entreprises importantes qui peuvent trouver dans ce lieu la possibilité de louer un espace pour leurs salariés dans le cadre de l’optimisation de leurs déplacements, groupements, collectifs, créateurs… vous êtes les bienvenus.


Contact : Pierre LYAN 06 81 32 38 97 ou le secrétariat de mairie : 04 73 97 91 58 ou par mail : mairiedethuret@wanadoo.fr 

Les coûts de location débutent à quelques euros.


Procédure de réservation et d’utilisation

  • regarder sur l’agenda si la salle souhaitée n’est pas déjà utilisée au même moment
  • appeler la mairie ou envoyer un mail ou se rendre au secrétariat de préférence aux heures de permanence
  • remplir la convention de location (téléchargeable) et fournir l’attestation d’assurance demandée (une fois par an ou à chaque changement du contrat d’assurance)
  • convenir du moment de l’état des lieux et de la remise des clés ou carte, en général la veille de la location. Pour des locations récurrentes, le locataire responsable disposera d’un badge horodaté lui donnant accès aux locaux aux jours et heures convenus.
  • rendre les locaux propres et convenablement rangés selon les consignes données ou choisir l’option ménage payante
  • rendre les clés et carte sauf entente préalable différente pour les locations récurrentes.

Télécharger

 

L’agenda de réservation


 

 

 

 

 

Désignation des locaux concernés et coût de location

    Désignation des salles et surface Jauge Coût
Salle des fêtes Salle du bas Salle de 135 m² plus scène de 40 m² 135 personnes
Salle du haut Salle de 120 m² 120 personnes
Cuisine
Mairie tiers-lieu Salles voutées (sous-sol) Les Treilles (côté cave) (25 m²) 25 personnes
Les Grisons (2 salles) 44 personnes
1er étage L’Ormeau (12 m²) 4 personnes
Les Cassières (21 m²) 15 personnes
Les Meilles (10 m²) 3 personnes
Les Sauvages (19 m²) 6 personnes
Les Forges – salle de réunion (23 m²) 16 personnes
Salle du conseil 45 m² 45 personnes debout ou 30 assises
Bibliothèque 30 m² 15 personnes
Four banal 19 personnes
Autre
Frais de nettoyage des locaux Choix de l’Organisateur ou décision lors de l’état des lieux final 60 €
Badges et clés Renouvellement de badge ou de clé perdu 10 €

 

Organisation des temps périscolaires pour l’année 2018-2019. Le point à 3 semaines de la fin de l’année.

En semaine de 4,5 jours d’école, l’organisation reste la même

Les conseils municipal et d’école de Thuret, après tout le travail de réflexion nécessaire, ont conjointement décidé de ne pas demander de dérogation à l’Inspection Académique sur l’organisation de la semaine scolaire.

L’école fonctionnera comme cette année, en semaine de 4,5 jours (dont le mercredi matin), sur les mêmes horaires : du lundi au vendredi 8h30 – 11h30 ; les lundis, jeudis et vendredis 13h30 -15h30 ; et 13h30 – 16h30 les mardis pour permettre l’organisation de la natation sous réserve que l’organisation de la piscine de Gannat, suremployée, ne change pas.

Les « TAP », organisés par le centre de loisirs périscolaire communal (ALSH périscolaire), gratuits et ouverts à tous les élèves de l’école, auront lieu aux mêmes jours et heures, soient les lundis, jeudis et vendredis de 15h30 à 16h30.

Les autres temps périscolaires ne changeront pas non plus : le matin de 7h30 à 8h20, pause méridienne et repas de 11h30 à 13h20, et après l’école de 16h30 à 18h30, dans les mêmes conditions qu’actuellement.

Des modifications que nous espérons marginales pourront être apportées d’ici la fin de l’année scolaire où sera publiée l’information aux parents pour la rentrée.

Le budget communal a supporté cette année scolaire, quasi en totalité le surcoût de la perte des quatre emplois aidés que nous avions jusqu’à l’été 2017, et supprimés par le gouvernement en août 2017 bien que nous répondions en totalité aux exigences de formation que ce type de contrat demandait. Nous avons pu faire valoir la nécessité d’emplois aidés pour deux postes sur six mois non reconductibles, avec une aide moindre de l’état (50 % au lieu de 70 %).

Cette année, tous les services ont été impactés par ce manque d’aide de l’état : un animateur en moins ; plus d’agent maternel en classe de MS – GS ; pas de remplacement d’un agent technique à temps partiel parti en retraite ; remplacement tardif d’un agent technique muté dans une autre collectivité ; pas d’augmentation de temps de gestion administrative pourtant indispensable…

Pour la rentrée, bien que les conditions budgétaires n’évoluent pas, nous ajouterons au maximum un mi-temps scolaire d’agent maternel (soient 2 à 3h par jour), qui ne pourra probablement pas être un emploi aidé; mais nous tenterons malgré tout d’obtenir cette possibilité, en préservant en premier l’intérêt des élèves.

 

Et les mercredis ?

Trois écoles de la communauté de communes continueront à fonctionner comme le demande la loi, en 4,5 jours : Saint Agoulin, Saint Clément de Régnat et Thuret.

Toutes les autres communes avec école ont demandé une dérogation pour passer à la semaine de quatre jours. La communauté de communes s’étant préalablement engagée à créer en remplacement du mercredi matin « libéré », un nouveau temps d’accueil en centre de loisirs.

La communauté de communes est l’organisatrice des ALSH extrascolaires (les vacances scolaires). En 2018-2019, la communauté de communes sera aussi l’organisatrice des centres de loisirs des mercredis des 36 semaines d’école.

Le conseil communautaire du jeudi 7 juin a décidé de ne pas ouvrir le centre de loisirs de Thuret les mercredis et de reverser l’organisation des mercredis après-midi à la commune de Thuret, car l’après-midi est du périscolaire (le matin, il y a école)*. Avec un cloisonnement pour les inscriptions : enfant en semaine de quatre jours dans les centres intercommunaux (ALSH extrascolaires), enfant en semaine de 4,5 jours dans le seul centre communal ouvert le mercredi après-midi, Thuret (ALSH périscolaire). A moins que cette nouvelle complexité ingérable (fratrie…) soit assouplie par la communauté de communes…

Le centre de loisirs de Thuret fonctionnera donc les mercredis après-midi (avec ou sans repas), exactement comme cette année, mais sous organisation communale (ALSH périscolaire).

Le comité de pilotage de juin proposera des tarifs du mercredi qui pourraient être les mêmes que ceux pratiqués actuellement et étudiera les tarifs pour les enfants extérieurs non inscrits à l’école.

 

La communauté de communes, organisatrice des centres de loisirs pendant les vacances (ALSH extrascolaires), communiquera prochainement sur cette organisation pour l’année scolaire 2018-2019 qu’elle veut homogène et identique partout sur son territoire, sur les coûts qui augmentent pour les habitants de l’ancienne Nord Limagne, notamment pour les plus faibles revenus, et diminuent pour d’autres, les horaires et dates d’ouverture qui peuvent bouger, le transport qui pourrait être supprimé autour de Maringues, l’ALSH de Randan qui devient intercommunal…

 

* cette année scolaire 2017-2018 qui se termine, la communauté de communes organisait sur tout son territoire les centres de loisirs du mercredi après-midi sous régime dérogatoire.

 

Vous avez des questions, des remarques,