De nouveau un groupe important de gens du voyage sur le stade de Thuret

Ce dimanche 14 mai 2017 après-midi un groupe évangéliste de gens du voyage a installé leur petite centaine de caravanes au stade de Thuret, sur le terrain d’entrainement comme sur le terrain d’honneur et autour des vestiaires.

Sans demande préalable, évidemment sans autorisation.

Et sans aucun respect du terrain détrempé par les pluies de ces derniers jours.

Gendarmerie, préfecture, association de gestion du schéma des gens du voyage (AGSGV 63) ont chacun pour ce qui les concerne fait le nécessaire.

Reste que le campement restera sur place jusqu’à dimanche 21 mai début d’après-midi.

Une convention sera signée lundi 15 matin avec les chefs de groupe des gens du voyage pour contractualiser l’usage le plus raisonnable possible des lieux (circulation, propreté, gestion des flux, des déchets…), leur restitution dimanche 21 mai en tout début d’après-midi, et leur remise en état.

La semaine du 14 au 21 mai, entraînements, matchs, festivités sont supprimés ou déplacés, en temps ou / et en lieu.

Les élus locaux, la gendarmerie, la préfecture, l’AGSGV 63 interviendront quasi chaque jour sur le terrain ou aux alentours pour assurer le déroulement le plus correct possible de cette occupation illicite et de fait imposée.

 

Je me tiens à votre disposition pour tout souci, toute information, toute question.

 

Pierre LYAN, maire

06 81 32 38 97

 

 

2 réflexions sur “ De nouveau un groupe important de gens du voyage sur le stade de Thuret ”

  • 17 mai 2017 à 19 h 51 min
    Permalink

    bonsoir, bien sur ces gens sont propriétaires par tout,on leurs dit amen a tout,ils font ce qu ils veulent,on tolère tout dans ce pays,ils seraient bête de se priver,par contre on s amuse avec nos impôts sur ce genre de choses, il faudrait que nos décideurs prennent leurs responsabilités sur ce sujet,eh oui on subit,il ne faut pas dire,sinon on va dire que nous sommes extrémiste, pauvre pays en grande perdition.

    Réponse
    • 19 mai 2017 à 10 h 26 min
      Permalink

      Merci Monsieur Fleury pour votre contribution constructive.
      Je publierai dès que j’aurai un peu de disponibilité, tout ce que les élus locaux font, tout ce que le département fait, tout ce que la gendarmerie fait, tout ce que la préfecture fait, tout ce que l’association départementale de gestion des gens du voyage fait, les engagements des gens du voyage, ceux de la communauté de communes, les coûts… pour que vous puissiez rectifier votre opinion basée sur uniquement votre sentiment qu’on « s’amuse avec nos impôts », « qu’on ne prend pas nos responsabilités », et que finalement « eux » ont tous les droits, sans aucuns devoirs alors que « nous » (qui c’est « nous » ?) n’avons que des devoirs et aucuns droits.

      En juin, je provoquerai une réunion avec toutes les parties concernées (de la préfecture à nous les habitants de Thuret) pour envisager toutes les possibilités de régulation de ces occupations illicites et sans autorisation et tous les moyens de prendre en compte raisonnablement, à une échelle pertinente (lieux, temps, fréquence…) le passage de ces grands groupes de voyageurs qui traversent le nord du département et cherchent des lieux d’accueil temporaires sans jamais en trouver de manière concertée.
      Et vous y serez le bienvenu pour réfléchir avec tous et porter vos propositions.

      Réponse

Laisser un commentaire