Les cartes électorales sont distribuées

Chaque électeur de la commune doit avoir reçu personnellement dans sa boite aux lettres et sous enveloppe cachetée sa nouvelle carte électorale.

Quelques cartes ne sont pas encore distribuées : quand il n’y avait aucune indication sur la boîte aux lettres ou doute, et que la personne qui distribuait ne connaissait pas l’électeur, la carte a été ramenée en mairie en attendant de déterminer une destination sûre.

Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez passer en mairie aux heures d’ouverture du secrétariat ou sur RV. N’hésitez pas à prendre contact.

Photos aériennes

Merci à la Maison Familiale et Rurale de Thuret pour nous avoir fait bénéficier de leurs prises de vue lors de la journée portes ouvertes du 18 mars dernier.

Mairie de Thuret à l’aplomb du jardin
Mairie de Thuret à l’aplomb du jardin – façade sud
Mairie de Thuret façade sud et bibliothèque – tiers-lieu (extension ossature bois)
Eglise de Thuret. On distingue les plots d’éclairage au sol juste installés
Eglise de Thuret
Mairie de Thuret – maison des services – tiers-lieu – bibliothèque
Mairie de Thuret. On distingue l’emplacement du futur jeu enfants
Vue d’ensemble dans l’axe de la Maison Familiale et Rurale de Thuret (école publique et ancienne mairie, nouvelle mairie, église)
Vue d’ensemble sur les principaux bâtiments. Prise de vue du dessus de la rue du Champ de l’Oie
La Maison Familiale et Rurale de Thuret
Jonction de la RD210 et de la RD211. Vue en direction du nord
A l’aplomb de la nouvelle mairie
Vue en direction de la Croix Blanche
Presque posé sur le toit de la nouvelle mairie, vue vers le quartier de Malbourget

Invitation au vernissage de l’exposition Antony SQUIZZATO

La Communauté de communes Plaine Limagne vous invite au vernissage de l’exposition ANTONY SQUIZZATO

Mardi 4 avril à partir de 18h

Salle d’exposition, au 1er étage de la Maison Nord Limagne à Aigueperse

Toutes les informations : Véronique Fleschmann – Responsable Communication et Culture – 04 73 86 89 83

Inscription de vos manifestations estivales (1er juin au 30 septembre 2017) sur le calendrier intercommunal

Madame, Monsieur,

Nous vous sollicitons pour nous transmettre, par le biais des habituelles fiches, toutes vos manifestations ouvertes au public et ayant lieu sur le territoire intercommunal,

entre le 01er Juin et le 30 Septembre 2017, pour une parution dans le calendrier de festivités intercommunal d’été.

Nous vous serions reconnaissants de nous retourner la fiche jointe dûment remplie et signée, par mail ou par courrier,

impérativement avant le 22/04/2017, DERNIER DELAI.

Au delà de cette date, plus aucune inscription ne sera prise en compte.

Nous attirons votre attention sur le fait que vous devez remplir une fiche par animation.

Comme chaque année, nous dresserons un agenda annuel intercommunal des brocantes / vide greniers.

Merci de remplir la partie spécifiquement consacrée aux brocantes sur la fiche d’inscription.

Lettre été 2017

Fiche festivité été 2017 WORD

Fiche festivité été 2017 PDF

Vous en souhaitant bonne réception,

Cordialement.

 

Camille Aube

Volontaire en service civique

Maison Nord Limagne – 158 Grande Rue – 63260 AIGUEPERSE

Téléphone : 06 41 95 78 50

ocnl@orange.frwww.saisonculturellenordlimagne.com

Arnaque

Une collecte est en cours (13h45 à 14h30) au croisement de la RD210 et RD211 à Thuret par quatre hommes avec gilet fluo qui arrêtent systématiquement tous les véhicules au risque de provoquer un accident.

La gendarmerie en a été informée et va intervenir.

L’association pour laquelle ces personnes collectent, l’AEEP de la Drôme (aide aux réfugiés et sans abris) n’existe pas. Le reçu donné aux automobilistes qui le demandent n’a aucune valeur.

A leur dire, cet argent est « redistribué par la Trésorerie de la Drôme pour l’achat de paniers de fruits ».

Impossible que la trésorerie de la Drôme, qui n’existe pas, puisse le faire !!!

Ce matin ils étaient à Aigueperse et vont de nouveau trouver un point de collecte dans une autre commune proche, comme ils me l’ont dit bien tranquillement…

Mise en lumière de l’église de Thuret

 

Première nuit habillée de lumière !

L’église Saint Martin est pour la première fois mise en lumière de haut en bas et de bas en haut !

L’éclairage au sol des façades nord et est (arrière de l’église) est opérationnel, juste pour les derniers travaux du jardin de la mairie.

Celui des façades sud et ouest se fera dans deux ans en même temps que les travaux de rénovation de la place et des rues alentours.

Et les trois groupes d’éclairage aérien sont changés. On passe de gros projecteurs de 1000 ou 2000 Watts chacun à des spots de 60 et 120 Watts. Fini la couleur jaune orangée des lampes au sodium qui écrasait les lignes et les pierres du monument. La lumière plus blanche des halogènes ou des Leds fait ressortir la structure et la couleur des pierres et des formes.

Tous les réglages, notamment des projecteurs aériens, sont encore à faire (ils ne mettent pas en valeur ce qu’ils devraient, le haut de la nef et le clocher…).

Mais vous pouvez déjà admirer le changement.

L’église sera mise en lumière dès l’allumage de l’éclairage public et s’éteindra à minuit, soit une heure après l’extinction de l’éclairage public.

Nous ajusterons l’horaire d’extinction en fonction de vos retours et aussi du bilan de consommation bien que nous passions de 10 kWatts de puissance pour uniquement un éclairage aérien à 2 kW pour un éclairage aérien plus performant et un éclairage au sol.

A vos avis ! et vos appareils photos : nous sommes preneurs de vos clichés numériques que nous publierons.

Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc

Message du Secrétaire d’Etat, chargé des Anciens combattants et de la mémoire

(19 mars 2017)

Il y a cinquante-cinq ans les Accords d’Evian, signés le 18 mars 1962, officialisaient la sortie de huit années de combats qui ont endeuillé et déchiré plusieurs centaines de milliers de familles de part et d’autre de la Méditerranée. Cette guerre, dont le nom était tu, a causé des souffrances et des douleurs dont la vivacité des souvenirs nous rassemble, aujourd’hui, dans un même hommage.

Nous honorons la mémoire des combattants de ces conflits : les appelés et rappelés du contingent, les militaires de carrière, les membres des forces supplétives ou assimilés, les forces de l’ordre originaires de métropole et d’Afrique du Nord.

Nous n’oublions pas les civils de toutes origines, de toutes confessions, victimes d’exactions, de représailles, déracinés de leur terre natale et désemparés à leur arrivée en métropole.

Enfin, nous pensons bien sûr aux disparus civils et militaires.

Le travail de mémoire est nécessaire d’abord, pour panser les plaies qui demeurent encore vives en France et en Algérie, ensuite pour les reconnaître toutes, afin de les rassembler dans une démarche de rapprochement des peuples.

S’il faut inscrire le souvenir des victimes de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc dans notre mémoire collective, il nous appartient aussi de transmettre leur histoire aux plus jeunes de nos concitoyens. Pour que la paix, la solidarité et la tolérance s’érigent en ambition commune.

Plusieurs initiatives annoncées l’année dernière, par le Président de la République François Hollande, à l’occasion du discours qu’il a prononcé lors de  la journée du 19 mars verront le jour cette année.

L’exposition sur les mémoires de la guerre d’Algérie, de l’Office national des anciens combattants, illustrée de témoignages de ceux qui ont vécu l’histoire sera présentée d’ici la fin de l’année 2017, avec le concours de l’Education nationale, dans les collèges et les lycées.

Sous l’égide du ministère de la culture les plus belles pièces des collections des musées français sur l’histoire de la France et de l’Algérie seront exposées au Mucem, à Marseille.

Ces démarches historiques et mémorielles sont nécessaires pour lutter contre les tentations de raccourcis et de travestissements dont sont trop souvent l’objet les évènements qui ont eu cours en Afrique du Nord il y a plus de cinquante-cinq ans.

Nous appuyer, avec lucidité, sur l’histoire commune entre la France et l’Algérie est la seule voie pour tisser des liens d’amitié et de fraternité, pour que nos deux peuples regardent ensemble vers l’avenir.

 

Pyrale du buis

ALERTE PYRALE DU BUIS

Avec le mois de Mars et ses teintes printanières, les PYRALES DE BUIS vont commencer à reprendre de l’activité !

Pensez à surveiller régulièrement les buis.

Les dégâts commencent à L’INTÉRIEUR des plantes.

Dès que vous observez des chenilles et/ou des dégâts, programmez une application de Bt dans l’idéal dans la semaine qui suit. Il vous faut vérifier une dizaine de jours après le traitement si des chenilles retardataires (encore en oeuf pendant le traitement) ne sont pas présentes. Si vous en trouvez, refaites un traitement.

Attention aux produits que vous choisissez, aux EPI appropriées et aux délais de ré-entrée !
Les PIEGES à phéromone seront à poser entre mi-mars et fin-mars.

Il existe aujourd’hui une PHÉROMONE qui dure TOUTE LA SAISON, pensez à vous les procurer ! Attention, elles se conservent au RÉFRIGÉRATEUR.

Vous la trouverez sur : http://boutique.fredon.fr/pheromones-pour-la-pyrale-du-buis,fr,4,PHEROBUISlonglife.cfm
Vous trouverez ci dessous la plaquette d’information Pyrale du Buis : https://goo.gl/TCvkny

Renseignez-vous, appelez le 05 62 19 22 30

contact@fredon.fr
www.fredon.fr
http://boutique.fredon.fr
http://www.facebook.com/fredon.fr

Comment reconnaître la pyrale du buis ?

Ecouter un podcast sur la pyrale du buis : https://youtu.be/HWDfnKowpRk

Le buis devient marron et les feuilles se dessèchent :  s’il y a présence de toiles et de cocons tissés à la base du buis, ainsi que de petites déjections vertes au sol et sur les branches basses, le buis est attaqué par la pyrale du buis. Au dernier stade de son évolution, les papillons volent autour des buis dès la nuit tombée.

Vous pouvez lutter mécaniquement en coupant les parties de la plante infestées et en enlevant manuellement les œufs, les chenilles vertes et noires et les chrysalides de la pyrale du buis, secouez ou frappez vos buis avec un bâton. Les chenilles étant sensibles aux vibrations, elles tomberont au sol. Récupérez-les pour les brûler.
Installez un piège à phéromones pour capturer la pyrale sous forme de papillon.
N’oubliez pas de donner l’alerte de la présence du ravageur, appelez la FREDON au 09 70 33 00 33
Des actions collectives de surveillance et de traitement sont indispensables pour limiter la propagation de la pyrale du buis.

 

 

inscriptions rentrée 2017

Les enfants peuvent être inscrits pour la rentrée 2017 dès à présent.

Sont concernés les enfants nés en 2 014, ou ceux nouvellement arrivés sur la commune.

Prendre contact avec l’école, de préférence dans la journée du vendredi, au 04 73 97 96 16.

Les documents suivants seront à fournir:

  • livret de famille
  • carnet de santé de l’enfant
  • justificatif de domicile

Attention : avis de grève mardi 7 mars. Périscolaire perturbé

Plusieurs agents étant grévistes ce mardi 7 mars 2017, l’accueil de loisirs du matin ne sera pas assuré.

L’accueil de loisirs du soir, 16h30 – 18h30 sera lui assuré, mais perturbé.

Tout comme la pause méridienne.

La restauration scolaire de midi sera assurée, mais perturbée.

Merci de votre compréhension.

 

 

Info grève 07 03 2017