Les mercredis après-midi à Thuret passent sous responsabilité communale

De nouveau, comme l’été dernier pour les contrats aidés, le gouvernement modifie les règles qui organisent le périscolaire.

Une majorité d’écoles et de communes a choisi de demander une dérogation pour passer d’une semaine à 4 jours et demi à une semaine de quatre jours avec le mercredi libre. Voir l’article sur ce sujet http://thuret.info/?p=95935 .

La communauté de communes Plaine Limagne a décidé le 7 juin 2018 de reverser à la commune de Thuret ce temps du mercredi après-midi dont elle avait jusqu’alors la charge, et de prendre pour les 24 autres communes celle d’organiser l’accueil de loisirs du mercredi journée ou après-midi pour notamment St Clément de Régnat et St Agoulin qui conservent la semaine de 4,5 jours.

Equité ??? Pas certain ! même si on peut ainsi maîtriser les coûts aux familles. Quel est le message envoyé par l’intercommunalité ? Comment est-il reçu ?

Le centre de loisirs de Thuret ne sera donc pas ouvert les mercredis matin, mais uniquement à partir de 11h30, après la classe, en périscolaire.

Pour les élèves fréquentant l’école de Thuret un tarif, discuté en comité de pilotage du 3 juillet (avec CAF, représentants des parents, élus, responsables du centre de loisirs), sera voté en conseil municipal du 23 juillet puis communiqué aux parents avec le document de rentrée.

Un tarif « extérieurs » sera aussi proposé.

 

Mais tout cela, dans quel cadre règlementaire ? avec quelles aides de l’état via la CAF ? avec quel taux d’encadrement ?

Comment la DDCS qui valide ou non l’organisation des centres de loisirs, va faire pour séparer le contrat enfance jeunesse signé sur le territoire intercommunal et qui concerne les vacances et les mercredis, de celui de la commune de Thuret qui concerne l’accueil de loisirs en journée scolaire et du mercredi après-midi.

Or ce sont ces contrats mis en avant dans le plan mercredi du gouvernement qui conditionnent les aides financières.

Sans décret d’application prévu durant l’été, impossible de savoir combien le centre de loisirs va réellement coûter aux contribuables de la commune.

De nouveau !!! Comme l’an dernier !

 

Rappel

En 2017/2018, le centre de loisirs périscolaire (matin, midi, et soir des 36 semaines scolaires) de Thuret a coûté réellement 95 564 €.

Le financement de ces 95 564 €, qui ne comprend pas le coût des repas*, est réparti en

  • 12 % pour les familles, soit 11 338 € (ce sont les 1€30 ou 1€50 par heure enfant)
  • 33 % pour la CAF soit 31 860 €
  • 1 % pour la MSA soit 995 €
  • 10 % pour l’état pour les emplois aidés soit 9 390 €
  • 44 % pour la mairie soit 41 980 €

 

* L’élaboration des repas est facturé par la maison familiale à la mairie, 3€70 en 2017/2018 pour un total sur l’année scolaire 2017/2018 de 42 500 €. Les parents paient le cout du repas (3€70), plus pour les familles n’habitant pas la commune la part restante (le personnel, les flux… indispensables à ce temps de repas) diminué de la part prise en charge par leur commune de résidence. Certaines ne prennent rien en charge; ce sont donc les parents qui paient la totalité du coût repas + personnel… soit 6€83 en 2017/2018.


Lire le plan mercredi proposé par le gouvernement : http://www.education.gouv.fr/cid131930/plan-mercredi-une-ambition-educative-pour-tous-les-enfants.html

Télécharger le plan mercredi : http://cache.media.education.gouv.fr/file/06_-_Juin/04/4/DP-plan-mercredi_19-06_970044.pdf


 

Un film réalisé par les enfants de l’accueil périscolaire – Vendredi 29 juin 18h30

EVENEMENT

expo tap

Vendredi 29 juin à 18h30 – salle des fêtes de THURET

Les enfants et l’équipe d’animation sont heureux de vous inviter à découvrir leur film produit et mis en scène par vos enfants

 

 

Nous terminerons la soirée par un pot convivial.

SURPRISES ET RIRES GARANTIS !!!

 

Et maintenant, le film