Des travaux à la pelle entre stade et chemins dans les mois à venir

L’antenne GRDF

GRDF a fait installer par une entreprise prestataire début novembre une antenne de collecte des données des futurs compteurs communicants Gazpar. Fixée sur le côté sud des vestiaires, elle collectera les données de Chassenet et une partie de Thuret. Une autre antenne de collecte avait été prévue par GRDF sur l’ancienne mairie. Nous l’avons refusée : elle aurait été au centre de l’univers scolaire et enfance ce qui, par précaution, n’est pas souhaitable. Un autre lieu devra être trouvé par GRDF. Ces antennes collecteront durant quelques minutes matin et soir, les données émises par les compteurs Gazpar, non encore installés, pour les retransmettre groupées à un collecteur.

La téléphonie mobile

Depuis le début de la semaine (lundi 27 novembre) et pour quinze jours, Free fait installer par une entreprise prestataire une antenne pour la téléphonie mobile en complément de celle d’Orange, au stade (même mât mais locaux techniques distincts). Les abonnés à la téléphonie mobile Free auront la 4G dès la mise en service prévue en tout début d’année 2018.

La convention de location de l’espace public qui lie la commune à Orange depuis 2006 a été revu nettement à la hausse. La commune perçoit maintenant annuellement 4000 € d’Orange (contre 2300 auparavant) et 2000 € de Free. Si un nouvel opérateur s’installait sur cette antenne, la même location s’appliquerait.

A notre demande, Orange fera migrer son installation 2G/3G en 4G fin décembre. En début d’année les abonnés mobile Orange bénéficieront enfin de la 4G.

La réfection du stade

L’entreprise paysagiste Déat (Sayat) interviendra au stade dès que le temps le permettra avec une machine, le VertiDrain, pour aérer la totalité du terrain d’honneur largement marqué par le séjour d’une communauté des gens du voyage (une centaine de caravanes et leurs véhicules tracteurs) en mai dernier alors qu’il pleuvait abondamment et que le terrain était détrempé. L’entreprise épandra environ 70 tonnes de sable, rendant ainsi au terrain une souplesse qu’il avait perdue. Ce travail d’importance complète le travail patient de notre équipe technique qui tout l’été a arrosé, tondu, tenté de gommer les dégâts…

Coût de ce travail par l’entreprise Déat : 2 300 € HT. La commune fournissant sur site les 70 tonnes de sable de rivière (1500 €).

La communauté de communes se prononcera en conseil le 5 décembre pour nous aider à payer cette réfection.

A l’issue de ce travail, et en fonction de l’évolution de l’état du terrain, l’équipe de foot de l’Etoile Sportive Thurétoise (EST) pourra réintégrer le terrain de sport et recevoir de nouveau les équipes adverses en championnat ou en coupe. Depuis le début de la saison, Vensat a accepté d’accueillir l’équipe. Merci à la commune, à tous les utilisateurs du terrain de Vensat et à son équipe municipale.

Avec la communauté de communes qui en a la compétence, le conseil départemental et l’association de gestion du schéma d’accueil et d’habitat des gens du voyage (AGSGV63), nous travaillons à la création d’une aire d’accueil dite de grand passage sur le territoire intercommunal pour permettre le séjour court de grands groupes (50 à 100 caravanes). Les communautés voulant faire une halte dans le nord du département pourront alors le faire en toute légalité sur un terrain convenable. Il sera encore plus inadmissible que des terrains publics comme les stades soient ainsi utilisés.

Le stade est maintenant fermé par une barrière cadenassée. L’EST possède une clé. La mairie fournit une clé ou ouvre la barrière pour tout événement prévu par les associations ou les particuliers. Le demander.

La « tête de pont » sur le Ris

Cette tête de pont sur le ruisseau issu de l’étang des Aurancheix (le Ris), côté aval, s’affaisse depuis bientôt un an, suite aux passages répétés des engins lourds en bord de pont sur un sol détrempé (camions, semi-remorques, tracteurs et remorques, engins agricoles…). Constituée d’un mur béton sans contre-assise inversée supportant la charge, le mur penche vers le ruisseau et rend le passage de plus en plus dangereux pour les véhicules lourds. Il faut tout refaire !

Cette reprise de la tête de pont par l’entreprise Irrmann Papon est programmé début 2018. Elle lancera la réfection complète des chemins autour de l’étang. Dès que la mairie aura connaissance de la date de début des travaux, nous la communiquerons sur le site et par voie d’affiche. Des arrêtés d’interdiction de circulation seront pris, pour tout véhicule, y compris agricole.

Les chemins « autour de l’étang des Aurancheix »

Durant les travaux successifs, toute circulation sera évidemment interdite.

Le chemin « Champ Patira » le long du stade

Il sera repris sur 260 m et une largeur maximale de 4m, donc bien moins large qu’actuellement, avec un dérasement des accotements, une scarification, un reprofilage, l’ajout de matériaux, un compactage…

Deux ralentisseurs en matériaux de couleur (dos d’ânes) seront créés. Leurs emplacements seront déterminés en concertation.

Le chemin de l’étang

Scarification, dérasement, reprofilage, ajouts de matériaux, compactage… sur 330 m et 4 de largeur.

Le chemin des Aurancheix

C’est le chemin qui descend vers l’étang. Très abîmé par les passages réguliers des semi et des camions de chantiers divers, l’entreprise va le reprendre entièrement. 310 m sur 4 de large toujours.

Et quatre ralentisseurs

Deux ralentisseurs sur le chemin entre la D445 (route d’Aigueperse en sortant de Chassenet) et la rue des Peupliers, vers la nouvelle station d’épuration.

et deux autres sur le chemin des Rouis, entre la station et la D210 (route de Randan).

 

L’ensemble de ces travaux de voirie est confié à l’entreprise Irrmann Papon pour un coût total HT de 13 000 €.

 

Déchets abandonnés, sanction assurée

La personne (ou les personnes) qui stationne le long de la haie du stade, chemin Champ Patira, qui fume des Philip Morris, boit des canettes de Kriter et de temps en temps mange des huîtres, des sandwichs…, et qui consciencieusement et régulièrement jette ses déchets dans le fossé, contre la haie du stade est prié de conserver tout cela et de le faire chez lui, dans son entreprise ou dans tout lieu prévu pour cela.

Il risque, comme toute personne abandonnant ses ordures sur l’espace public une amende allant de 68 € à 450 €, voire 1500 € s’il est en voiture, avec la confiscation possible de son véhicule.

 

Le services techniques de la commune sont chargés de prêter attention à ces comportements. Des photos seront faites, permettant d’apporter la preuve des faits.

 

Sur le service public, les sanctions pour abandon de déchets sur la voie publique