Plus de ligne téléphonique ni d’Internet en mairie jusqu’au 4 septembre nous annoncent les services d’Orange !!!

Le câble téléphonique extérieur qui relie le réseau aérien à la mairie a été arraché par un camion de paille le 11 août. Troisième fois en 4 ans.
Le signalement de cet arrachage a été fait le 12 août dès le constat des dégâts.

Orange a annoncé alors un délai de réparation allant jusqu’au 2 septembre.

La mairie utilise des logiciels métier en ligne aussi bien pour la comptabilité, la facturation, les services de l’état civil, les services périscolaires et de restauration scolaire… inutilisables sans internet !

La mairie est injoignable par téléphone et les mails sont lus par des moyens personnels en dehors de la mairie.

Malgré nos nombreux appels, longs, fastidieux (robot, coupure, attentes de 10 à 15 minutes, service qu’on n’obtient pas…) et répétés (plusieurs heures), malgré les différents contacts pris auprès de responsables d’Orange, en vacances, nous n’avons pu obtenir, à ce jour, qu’une… rallonge du délai d’intervention, prévue au 4 septembre !!!

C’est parfaitement inadmissible et met en grandes difficultés l’organisation de la rentrée scolaire (inscriptions, réservations…), mais aussi l’instruction des documents d’urbanisme par exemple.

Nous remercions les parents de poursuivre les inscriptions de leurs enfants sur le portail Familles (voir sur le bandeau de droite) selon les moyens habituels qui nécessitent pour les familles qui s’inscrivent pour la première fois une procédure de validation qui sera faite la semaine prochaine.

Continuant nos démarches auprès d’Orange qui est chargée par l’état d’une mission de service public de connexion des usagers dont la mairie fait partie, nous vous informerons dès que possible des moyens que nous aurons réussi à mettre en place (téléphone…).

Cette ligne n’aurait jamais dû être aérienne puisque qu’à la rénovation du bâtiment il y a quatre ans, nous avions enfoui un fourreau de télécommunication aux normes, sous la RD210, conformément aux directives précises données par Orange, justement pour que ce câble soit invisible et sécure. Mais Orange, par facilité et malgré notre très forte désapprobation, a alors choisi l’aérien en traverse de départementale.

Cette situation inacceptable qui se répète met à mal les services publics de notre mairie et met nombre d’usagers en difficulté. Les entreprises qui utilisent actuellement le tiers-lieu, à l’étage de la mairie, n’ont plus d’internet et ne peuvent plus travailler !

Faut-il réparer soi-même ?

Nous entamons différentes démarches, y compris médiatique, pour que la résolution de cette situation simple, un câble à rebrancher sur le boitier en haut d’un poteau téléphonique en bordure de voirie, ne nécessite pas trois semaines d’attente !

Internet, 5G, fibre… Où en est-on ?

La fibre

Notre commune devrait être raccordable courant 2021. L’entreprise CIRCET vient de poser la première armoire de branchement à Chassenet, rue du Puy de Dôme. Celle de Thuret, rue de la Croix Blanche, devrait être posée dans les semaines qui viennent. Une liaison souterraine sera créée entre ces deux armoires dans les trois mois.

Une liaison par fibre existe depuis bientôt 15 ans entre Riom et Thuret. Elle a été mise en place pour augmenter le nombre de clients (téléphone et internet) connectables, les lignes cuivre étant saturées. Mais ce sera une nouvelle liaison fibre entre Randan et Thuret qui nous connectera enfin, normalement d’ici fin 2021. Elle est en cours de déploiement et connectera aussi les communes entre Randan et Thuret.

Lorsque, d’ici fin 2021, les deux armoires précitées seront reliées à la fibre, Orange, propriétaire du réseau, proposera à chacun d’entre nous une ligne fibre jusqu’au domicile. Selon les conditions d’installation proposées, leur gratuité (c’est ce qui est prévu) ou le coût des travaux supplémentaires, mais aussi l’engagement de passer d’une box classique à une box fibre avec un abonnement mensuel souvent plus élevé, chacun acceptera ou non « d’être fibré ». Attention à bien se renseigner, en cas de refus de prendre la fibre si une demande ultérieure sera prise en compte de la même manière, gratuitement. Tous les opérateurs (Orange, SFR, Free, Bouygues) contacteront chaque propriétaire pour placer leurs box fibre et leurs services. A chacun de faire son choix, garder l’opérateur actuel ou en changer ?

Nous devrions pouvoir bénéficier d’une connexion fibre rapide d’ici 2022…

Le dégroupage

Actuellement, où en est le dégroupage permettant de choisir la concurrence en ADSL et téléphonie filaire cuivre ?

L’opérateur historique, France Telecom devenu Orange, possède les liaisons et les matériels de connexion des répartiteurs (celui de la commune est rue St Limin), les chambres, les lignes, les paires de fils cuivre… Le dégroupage permet la concurrence. Actuellement, les opérateurs concurrents ne proposent en général sur la commune qu’une offre « ADSL sec ». Pour proposer une offre en dégroupage total, les opérateurs concurrents s’appuient sur les demandes de leurs clients. Localement, si leurs clients sont, de leur point de vue, suffisamment nombreux à demander à bénéficier d’un dégroupage total, alors ils installent un multiplexeur (DSLAM) dans le répartiteur Orange (location au bénéfice d’Orange). Leurs clients y sont directement connectés et bénéficient alors de tous leurs services. Même avec de nombreuses demandes que vous pouvez faire, seront-ils réceptifs alors que s’annonce la fibre qui changera complètement les technologies utilisées jusqu’alors ?

La 5G

Il s’agit de la téléphonie sans fil, sans rapport avec la fibre.

Free, qui loue des emplacements sur l’antenne Orange du stade depuis quelques années, va installer dans les prochaines semaines la 5G sur cette antenne. Les abonnés en téléphonie mobile Free pourront alors en bénéficier, s’ils ont eux-même un smartphone compatible 5G.

Aucune information à ce jour de la part d’Orange.

Les autres opérateurs de téléphonie mobile n’ont, à ce jour, pas de paraboles sur cette antenne.

En savoir plus

Des nouvelles de la 4G d’Orange

Un « marronnier » la 4G d’Orange ?

Après des promesses de mise en service fin 2017, puis début 2018, puis… nous avons encore de nouvelles dates :

  • début des travaux 1er octobre 2018
  • fin prévisionnelle des travaux 15 octobre 2018
  • date prévisionnelle de mise en service 30 octobre 2018.

Est-ce à dire que nous aurons une qualité de réseau de téléphonie mobile Orange correcte pour Noël ???

 

C’est possible; en tout cas, Orange nous l’annonce…

Et les clients attendent, bien patiemment…

Des travaux à la pelle entre stade et chemins dans les mois à venir

L’antenne GRDF

GRDF a fait installer par une entreprise prestataire début novembre une antenne de collecte des données des futurs compteurs communicants Gazpar. Fixée sur le côté sud des vestiaires, elle collectera les données de Chassenet et une partie de Thuret. Une autre antenne de collecte avait été prévue par GRDF sur l’ancienne mairie. Nous l’avons refusée : elle aurait été au centre de l’univers scolaire et enfance ce qui, par précaution, n’est pas souhaitable. Un autre lieu devra être trouvé par GRDF. Ces antennes collecteront durant quelques minutes matin et soir, les données émises par les compteurs Gazpar, non encore installés, pour les retransmettre groupées à un collecteur.

La téléphonie mobile

Depuis le début de la semaine (lundi 27 novembre) et pour quinze jours, Free fait installer par une entreprise prestataire une antenne pour la téléphonie mobile en complément de celle d’Orange, au stade (même mât mais locaux techniques distincts). Les abonnés à la téléphonie mobile Free auront la 4G dès la mise en service prévue en tout début d’année 2018.

La convention de location de l’espace public qui lie la commune à Orange depuis 2006 a été revu nettement à la hausse. La commune perçoit maintenant annuellement 4000 € d’Orange (contre 2300 auparavant) et 2000 € de Free. Si un nouvel opérateur s’installait sur cette antenne, la même location s’appliquerait.

A notre demande, Orange fera migrer son installation 2G/3G en 4G fin décembre. En début d’année les abonnés mobile Orange bénéficieront enfin de la 4G.

La réfection du stade

L’entreprise paysagiste Déat (Sayat) interviendra au stade dès que le temps le permettra avec une machine, le VertiDrain, pour aérer la totalité du terrain d’honneur largement marqué par le séjour d’une communauté des gens du voyage (une centaine de caravanes et leurs véhicules tracteurs) en mai dernier alors qu’il pleuvait abondamment et que le terrain était détrempé. L’entreprise épandra environ 70 tonnes de sable, rendant ainsi au terrain une souplesse qu’il avait perdue. Ce travail d’importance complète le travail patient de notre équipe technique qui tout l’été a arrosé, tondu, tenté de gommer les dégâts…

Coût de ce travail par l’entreprise Déat : 2 300 € HT. La commune fournissant sur site les 70 tonnes de sable de rivière (1500 €).

La communauté de communes se prononcera en conseil le 5 décembre pour nous aider à payer cette réfection.

A l’issue de ce travail, et en fonction de l’évolution de l’état du terrain, l’équipe de foot de l’Etoile Sportive Thurétoise (EST) pourra réintégrer le terrain de sport et recevoir de nouveau les équipes adverses en championnat ou en coupe. Depuis le début de la saison, Vensat a accepté d’accueillir l’équipe. Merci à la commune, à tous les utilisateurs du terrain de Vensat et à son équipe municipale.

Avec la communauté de communes qui en a la compétence, le conseil départemental et l’association de gestion du schéma d’accueil et d’habitat des gens du voyage (AGSGV63), nous travaillons à la création d’une aire d’accueil dite de grand passage sur le territoire intercommunal pour permettre le séjour court de grands groupes (50 à 100 caravanes). Les communautés voulant faire une halte dans le nord du département pourront alors le faire en toute légalité sur un terrain convenable. Il sera encore plus inadmissible que des terrains publics comme les stades soient ainsi utilisés.

Le stade est maintenant fermé par une barrière cadenassée. L’EST possède une clé. La mairie fournit une clé ou ouvre la barrière pour tout événement prévu par les associations ou les particuliers. Le demander.

La « tête de pont » sur le Ris

Cette tête de pont sur le ruisseau issu de l’étang des Aurancheix (le Ris), côté aval, s’affaisse depuis bientôt un an, suite aux passages répétés des engins lourds en bord de pont sur un sol détrempé (camions, semi-remorques, tracteurs et remorques, engins agricoles…). Constituée d’un mur béton sans contre-assise inversée supportant la charge, le mur penche vers le ruisseau et rend le passage de plus en plus dangereux pour les véhicules lourds. Il faut tout refaire !

Cette reprise de la tête de pont par l’entreprise Irrmann Papon est programmé début 2018. Elle lancera la réfection complète des chemins autour de l’étang. Dès que la mairie aura connaissance de la date de début des travaux, nous la communiquerons sur le site et par voie d’affiche. Des arrêtés d’interdiction de circulation seront pris, pour tout véhicule, y compris agricole.

Les chemins « autour de l’étang des Aurancheix »

Durant les travaux successifs, toute circulation sera évidemment interdite.

Le chemin « Champ Patira » le long du stade

Il sera repris sur 260 m et une largeur maximale de 4m, donc bien moins large qu’actuellement, avec un dérasement des accotements, une scarification, un reprofilage, l’ajout de matériaux, un compactage…

Deux ralentisseurs en matériaux de couleur (dos d’ânes) seront créés. Leurs emplacements seront déterminés en concertation.

Le chemin de l’étang

Scarification, dérasement, reprofilage, ajouts de matériaux, compactage… sur 330 m et 4 de largeur.

Le chemin des Aurancheix

C’est le chemin qui descend vers l’étang. Très abîmé par les passages réguliers des semi et des camions de chantiers divers, l’entreprise va le reprendre entièrement. 310 m sur 4 de large toujours.

Et quatre ralentisseurs

Deux ralentisseurs sur le chemin entre la D445 (route d’Aigueperse en sortant de Chassenet) et la rue des Peupliers, vers la nouvelle station d’épuration.

et deux autres sur le chemin des Rouis, entre la station et la D210 (route de Randan).

 

L’ensemble de ces travaux de voirie est confié à l’entreprise Irrmann Papon pour un coût total HT de 13 000 €.