L’école, le périscolaire, la restauration scolaire s’adaptent en continu à l’épidémie covid-19

Dès la rentrée de septembre, l’équipe enseignante et l’équipe périscolaire du Pôle Enfance ont travaillé de concert aux protocoles sanitaires pour une cohérence tout au long de la journée de l’enfant.

Le protocole sanitaire national est parfaitement respecté.

Sa traduction pratique contextualisée à l’école publique Marcel Balny est mise en place de manière harmonisée et continue par les deux équipes.

  • Cette semaine, le cloisonnement en restauration scolaire mis en place depuis la rentrée en deux services a été renforcé : chaque classe constitue un groupe de restauration séparé par des claustras.
  • En cette fin de semaine, le cloisonnement en espaces de jeux dans la cour, durant le temps scolaire comme les temps périscolaires, respecte les groupes classes.
  • La semaine prochaine, les TAP évolueront vers le respect des groupes classes. Discussion avec les enfants dès lundi en ateliers TAP, organisation, puis mise en place des nouveaux groupes pour l’atelier suivant, jeudi.
  • Les temps périscolaires du matin comme du soir respectent le mieux possible le cloisonnement en groupes classe, tout en ne laissant jamais un enfant seul !
  • Le transport scolaire respecte lui-aussi le protocole sanitaire : un siège d’espace entre chaque enfant, même si au sein des fratries, la nécessité n’est pas là.

A tout moment, les directrices de l’école et du périscolaire peuvent identifier avec précision le ou les groupes dans lequel évolue chaque enfant tout au long de chaque journée. Plus le cloisonnement entre chacun de ces groupes est respecté, plus le risque, en cas de contagion, est réduit au groupe concerné.

  • Le nettoyage des locaux, surfaces horizontales, verticales, objets, robinets, toilettes… est fait chaque jour par l’équipe d’entretien avec un produit virucide normé (la dernière norme !) en respectant strictement les conditions d’utilisation. Gel hydroalcoolique (non conseillé aux enfants car perturbateur endocrinien), spray virucide et lingettes changées chaque jour sont à disposition des adultes en chaque lieu.
  • La consommation de papier essuie-mains, qui a remplacé dès la reprise de mai les serviettes en tissu, est considérable ! Mais c’est probablement la moins mauvaise solution pour que chaque enfant se lave les mains à chaque changement de lieu avec la meilleure sécurité possible. Notamment avant de passer à table !
  • Les adultes, tous les adultes, portent en continu un masque normé.

Bref, l’épidémie continue, mais nous aussi nous continuons, avec sérénité, professionnalisme et dans une très grande rigueur.

Merci aux parents de donner aux personnes concernées (enseignantes, animatrices et directrices) toutes les informations concernant cette maladie (présence de cas contact dans l’entourage, test en cours, signes possibles de la maladie ou cas avéré…) pour que nous puissions ajuster les protocoles et conserver l’activité scolaire comme les activités périscolaires dans les meilleures conditions possibles pour tous.

En cas de personne positive au test covid-19, enfant comme adulte (enseignant, animatrice, intervenant, parents), l’ARS décidera du protocole que nous devrons appliquer.

Pour le moment, et pour la plus grande joie des enfants, et de leurs parents, école et périscolaire fonctionnent parfaitement.

Continuons ! avec sérieux et dans la sérénité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.