SNCF Réseau travaille à la suppression de tous les passages à niveau de la ligne ferroviaire Clermont-Paris et à des solutions de substitutions

Contexte général

Les trains d’équilibre du territoire (TET)

Un schéma directeur pour l’amélioration des performances du Paris-Clermont

La présentation en préfecture du schéma directeur (juin 2019) http://www.puy-de-dome.gouv.fr/reunion-de-presentation-du-schema-directeur-de-la-a7707.html

Le schéma directeur https://www.ecologie.gouv.fr/trains-dequilibre-du-territoire-tet

Carte des TET https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/Carte TET 2018.pdf

Les principaux axes

  • Des reprises de ligne par les régions
  • Un recentrage du périmètre du service de nuit
  • Une étude sur le développement de nouvelles lignes TET
  • Une convention d’exploitation 2016-2020
  • Le renouvellement du matériel roulant
  • L’ouverture à la concurrence des lignes TET
  • Des journaux en ligne
  • Un plan de relance de la ligne Paris-Clermont (760 millions d’euros jusqu’en 2025 dont une partie pour améliorer la ligne, vers une infrastructure plus performante (travaux de voies + installations électriques + gares + suppression des passages à niveaux (PN) et parfois remplacement par des ouvrages d’art + ateliers de maintenance + télésurveillance du réseau + gestion des aléas…)

Implications locales

Phase opérationnelle concernant les passages à niveau (PN) : Octobre 2021 à janvier 2022

Zoom sur notre commune

  • Nous avons trois passages à niveau (PN)
    • Le PN 17 sur la RD12 (route de Maringues)
    • Le PN 15 sur un chemin communal desservant La Maison Rouge
    • Le PN 14 sur la RD 107 (route de Clémentel)
  • Et autour de la commune
    • Le PN 11 à St Clément de Régnat sur la RD91
    • Le PN 20 à Surat sur un chemin communal
    • Le PN 23 à Surat sur la RD 429 vers les Martres sur Morge

Les enjeux (à alimenter bien entendu !)

  • PN 14 si suppression
    • Modification de l’accès à St Clément / Clémentel ; mais pour peu de véhicules
    • Diminution du flux de véhicules sur cet axe, dont la rue de Malbourget
    • Impact sur les déplacements agricoles
    • Plus de « route vélos »
  • PN 15 si suppression
    • Une desserte d’une exploitation agricole avec des déplacements supplémentaires sur des chemins non prévus pour cela
    • Une coupure dans l’exploitation
    • Un accès pour les clients (vente directe) beaucoup plus difficile
  • PN 17 si suppression
    • Plus d’accès à Pagnant et Maringues (passer par Surat)
    • Accès aux parcelles compliquées dans les deux sens, nécessitant un long détour
    • Forte diminution de la circulation à l’entrée de Thuret
  • PN 17 si création d’un pont
    • Forte emprise au sol
    • Probable augmentation des flux de véhicules, engins agricoles, camions… sur toute la D12 (rue du Pré du Moulin) et sur la RD210 en traverse de bourg
    • Accès à Maringues (micro bassin de vie, marché du lundi…) et réciproquement à Thuret conservé

11/10/2021 : 1ère réunion de présentation du contexte du projet par SNCF Réseau, le Conseil Régional d’Auvergne et le cabinet d’étude mandaté par SNCF Réseau, INGEROP https://www.ingerop.fr/

Un objectif principal : améliorer le meilleur temps de parcours (3h15 avec 4 arrêts au lieu de 3h26 actuellement, quand tout va bien) avec ajout d’un AR portant à 9 AR les liaisons journalières, dans un cadence de 2 heures (plus de trou de desserte mi-journée).

Et une échéance : 2026

Eléments principaux d’interface avec les territoires : la suppression des passages à niveau

  • Suppression des 14 PN entre Riom et Randan pour permettre aux trains de passer à plus de 160 km/h (condition indispensable, mais non suffisante. D’autres améliorations sont indispensables comme reprofiler les voies en courbe, changer les trains…)
  • Un passage à niveau supprimé implique soit de passer par-dessus la voie ferrée, soit par-dessous, soit ailleurs.
  • Passer par-dessus ou par-dessous coûte très cher. Seuls les PN indispensables se verront transformés en ouvrage d’art. Combien ? 3 ou 4 probablement.
  • Planning prévisionnel
    • Recueil des données
      • Réunion de présentation aux élus du 11/10/21 : point de départ. La composition de cette réunion constitue le comité de pilotage du projet (COPIL projet)
      • Comptages sur tous les PN sur quelques jours à compter du 25/10. Ajout de caméras qualifiant précisément le trafic.
      • Une réunion par communauté de communes aux environs du 9 novembre pour zoomer sur les enjeux
      • Un 2ème COPIL fin novembre rendant compte des remontées des territoires
      • Poursuite des travaux jusqu’à fin 2021 et validation par SNCF Réseau tout début 2022.
    • Scénarisation
      • 1er trimestre 2022
    • Etudes préliminaires
      • 2022

Eléments discutés ou évoqués lors de ce 1er COPIL du 11 octobre 2021

  • Le rôle de ces travaux très impliquants pour nos territoires dans le contexte général de retards récurrents, importants et fréquents.
  • La place de ces travaux dans l’ensemble des améliorations de la ligne (14 passages à niveaux en moins + reprofilages de voies = 5 à 8 minutes gagnées)
  • Les conséquences locales de ces suppressions
    • Le transfert du trafic routier sur d’autres axes et leurs conséquences, pour les usagers qui circulent, pour les riverains, pour les collectivités qui entretiennent les voiries, pour l’environnement… (véhicules légers, vitesse, nombre, nuisances induites ; ensemble routiers, poids lourds idem, engins agricoles, trajets supplémentaires, passages (hauteur comme largeur de ponts, chemins ruraux, passage sur des axes jusqu’alors peu utilisés…))
    • Les conséquences du déplacement de flux routiers d’une commune sur l’autre
    • Les conséquences pour les agriculteurs qui peuvent voir fermé l’accès à une partie de leur exploitation nécessitant un détour. Aussi bien pour les exploitants de la commune que pour ceux qui viennent sur la commune.
    • Les conséquences en terme d’usage pour les micro bassins de vie (Maringues par exemple : combien de km de plus pour aller au marché de Maringues, ou chez le médecin, à la pharmacie… ?)
  • Les impacts de la construction d’un ouvrage d’art
    • Emprise
    • Riverains
    • Terres agricoles consommées
    • Mais aussi report sur cet axe des déplacements effectués auparavant sur des axes voisins dont le PN serait supprimé
  • La prise en compte des coûts induits (voirie, signalétique, entretien, mobilier urbain nécessaire, ralentisseurs ou autres selon le trafic généré…)
  • La place des usagers potentiellement impactés dans l’élaboration des solutions qui seront proposées (agriculteurs, professionnels, riverains…)

Réunion du mardi 9 novembre à Maringues

Réunion de recueil des données sur la partie nord du projet, entre le PN 17 sur la RD12 route de Maringues à Thuret et le PN 4 à St Sylvestre.

Une autre réunion a eu lieu le matin pour le tronçon Riom – Surat.

Présents : Toutes les communes étaient présentes par son maire ou un adjoint, sauf St Clément de Régnat ; le président de la CCPL et son DGS ; le directeur des Routes du Conseil Départemental, un technicien de la Chambre d’Agriculture ; les deux cabinets d’étude et SNCF Réseau ; cinq agriculteurs de la commune ou exploitant sur la commune (Mireille Daguillon, Pierre Crozet, Colette Rougier, Jacques Matheron et René Gougat). Christophe Fournier, invité, ne pouvait pas être présent. Pas d’autres personnes invitées par les autres mairies.

Cette réunion a permis, au fil des PN, de bien se rendre compte des conséquences en cascade de chacun des choix possibles.

Il ressort :

  • Le PN 11 de St Clément (Clémentel) sur la RD107 serait quasiment obligatoirement supprimé, malgré ses 411 passages par jour) : impossible sans impacter extrêmement fortement les habitations en amont de construire un pont qui doit toujours laisser au minimum 6 mètres au-dessus des rails (1,5 m nécessaires pour les caténaires). Et un pont conforme aux règles actuelles a une pente d’environ 300 m de chaque côté. On ne fait plus de pont en dos d’âne comme celui de l’entrée de Thuret côté Surat.
    • Conséquences : Outre l’étude de toutes les solutions possibles pour conserver le passage, si suppression, il faut obligatoirement transformer en route le chemin de 2 km qui relie Clémentel aux Billaudes au niveau PN 14 et à la RD 107. Encore que la RD210 pas loin et quasi parallèle convient très bien aux transporteurs. Mais pas aux agriculteurs. Il manque l’avis de la municipalité sur ce PN. La RD 107 sur lequel une partie du trafic pourrait être reporté, si le PN 14 est remplacé, serait à recalibrer. Idem la sortie dans Thuret sur la RD210, place de la Marmite.
  • Le PN 14 sur la RD 107 Thuret – Clémentel, à faible passage (moins de 100 passages par jour) pourrait être supprimé. Route parallèle à la RD210, faible passage…
    • Mais le report si fermeture du PN 11 à Clémentel pourrait conduire à le conserver. Et la fermeture sans remplacement du PN 15 pourrait rendre son remplacement par un pont quasi obligatoire.
  • Le PN 15 du chemin du domaine La Maison Rouge serait très certainement supprimé (25 passages par jour).
    • Conséquences : le report doit se faire sur le PN 14, à 500 mètres, sur la RD 107 qui du coup DOIT être conservé alors qu’au départ, c’était une des fermetures probables. Et donc une route avec de la structure adéquate serait à faire sur ces 500 mètres. Et du coup, la RD 107, étroite et avec de nombreux virages, devrait être reprofilée et renforcée. Oui mais elle débouche dans Thuret au carrefour de la Marmite, qui est dangereux. Faute de pouvoir le sécuriser vraiment, il conviendrait alors de travailler la descente du cimetière pour sécuriser l’arrivée dans Thuret et donc ce carrefour… Le report d’un trafic routier à évaluer sur cet axe RD 107 a donc de fortes conséquences.
  • Le PN 17 sur la RD12 route de Maringues devrait être conservé, mais avec d’énormes difficultés techniques. C’est l’axe le plus fréquenté des 14 PN du tronçon Riom – Randan (900 passages jour).
    • Oui mais il est quasi impossible d’y faire un pont alors que la voie ferrée est déjà plusieurs mètres au-dessus du niveau environnant. L’emprise de chaque côté, en respectant les normes, serait probablement de 400 mètres et enterrerait les maisons proches… Un pont rail (un tunnel) semble très compliqué (nappe phréatique, Merdanson très proche… Mais un tunnel sous la Manche existe bien ? Non ???).
    • Serait-il envisageable de faire une courbe passant entre la station d’épuration et la route actuelle… ???
    • La possibilité de transformer le chemin de la station d’épuration en route pour rejoindre la RD107 puis le PN 14 a même été évoquée…
  • Sur Surat, le PN chemin, proche de la commune, devrait être supprimé.
    • Mais il contraint très fortement les agriculteurs qui devront faire plusieurs kms de plus. C’est un gros enjeu qui réclame d’être travaillé !
  • Des deux PN sur les routes départementales qui conduisent aux Martres sur Morge, un seul passage par pont devrait être conservé. Lequel ?

Il est important d’avoir une vision de l’ensemble pour bien anticiper les modifications de trafic, les reports de trafic, qu’il soit VL, utilitaires, camions, agricoles, agro… y compris vélo et piétons (les sentiers de randonnée, cyclotouristes, VTT, chevaux… qui franchissent actuellement la voie ferrée au niveau de certains PN doivent aussi être pris en compte).

Cette vision dynamique de la modification des flux engendrés par la suppression de PN ou par le contingentement dû à une hauteur ou une largeur maxi sous tunnel créé est la seule façon d’anticiper leurs conséquences.

Et c’est complexe, sachant que rien n’est à ce jour décidé, que des scénarii évolutifs seront présentés en COPIL dès janvier pour être jetés, étudiés ou affinés, scénarii qui seront autant de base de réflexion et d’enjeux à saisir…

Notre tâche est actuellement d’alimenter la réflexion en mettant en lumière toutes les situations induites par les choix proposés, sans en omettre aucune !

Il est indispensable de mettre dans la boucle de réflexion les acteurs de terrain que sont bien entendu les agriculteurs mais aussi l’agroalimentaire, les transporteurs, les service de secours (j’ai demandé à ce qu’ils soient contactés pour prendre en compte leurs remarques face aux situations envisagées), les professionnels de santé, les services d’aide à domicile, les transports scolaires, les gros transporteurs sur l’axe Aigueperse – Thiers ou Aigueperse – Pont du Château et bien d’autres utilisateurs de ces axes franchissant la ligne Clermont-Paris…

Les acteurs locaux présents à cette réunion, alors que ce n’était pas prévu, ont pu s’exprimer librement et poser toutes les questions qu’ils avaient alors en tête.

Sandrine Couturat pour Randan et moi pour Thuret, avons pu dire toute l’importance que prennent les réouvertures des gares de nos communes dans le contexte actuel de réflexion sur les mobilités, le climat, les déplacements pendulaires des habitants de nos communes et en miroir des efforts financiers extrêmement lourds et extrêmement impactants pour nous les locaux pour favoriser un déplacement rapide et sûr entre Paris et Clermont et réciproquement. C’est évidemment bien entendu et reconnu comme utile, mais sans effet. Encore…

Toutes les remarques et questions d’où qu’elles viennent sont indispensables à la réflexion.

Merci de les adresser en mairie par mail mairiedethuret@wanadoo.fr ou par courrier déposé en mairie ou dans la boîte aux lettres pour que nous puissions fournir en continu toutes ces questions, propositions, remarques… aux cabinets d’étude.

Notre possibilité de questionner, proposer… se situe essentiellement jusqu’à la fin de l’année 2021 pour le « vrac », avant l’élaboration de plusieurs scénarii issus du maximum d’éléments et d’approches de toutes les parties concernées, puis courant 1er trimestre 2022 pour l’analyse des scénarii proposés par les cabinets d’étude et avalisés par SNCF Réseau.

La programmation du scénario retenu engendrera des travaux conséquents bien après 2026 qui est la date limite de remise en état de la ligne (rails, caténaires, courbes…) et du changement des rames et loco.

Plus le temps passera, moins nos questions, remarques, propositions… auront d’impact.

La mairie participe activement à toutes les instances sur ce sujet.

Cartes, dossier complet et toutes les informations à jour… sont disponibles en mairie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.